The Vampire Diaries
Bonjour! Bienvenue sur France Vampire Diaries! Very Happy

Si tu es inscris, connecte toi, sinon, il est grand temps de t'inscrire pour participer à la vie du forum!

The Beginning Of The End

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Lun 7 Oct - 14:59

The Beginning Of The End - Page 2 131007040440672523

                                                                                                          
• Lorsque le passé refait surface... •





CHAPTER TEN (Part 1) : Time's Coming.



~ MUSIC ~


Une douce brise venait délicatement fouetter le visage de la jeune femme, venant ainsi briser le silence qui avait pris place depuis déjà de longues minutes. C'est à contrecœur qu'Elena relâcha finalement son étreinte, reculant de quelques pas en arrière. A peine avait-elle libéré la jeune femme qu'elle fut à nouveau prisonnière des bras du jeune homme qui avait encore du mal à en croire ses yeux. D'abord hésitante il ne lui fallut que quelques secondes pour resserrer son étreinte autour de celui qu'elle considérait autrefois comme un petit frère. Ils finirent par se séparer, le silence rompu par Elena qui était encore légèrement secouée.


Elena : - Je n'arrive pas à y croire... Depuis combien de temps es-tu revenue ? Ça fait longtemps que tu es ici ? Et, où était tu pendant toutes ces années ? Comment tu vas ?...


Alyssa laissa échapper un léger sourire alors que la jeune femme tentait de reprendre son souffle après avoir tout déballé d'une traite. Elena se tourna alors successivement vers chacun des membres du petit groupe.


Elena : - Et vous, vous étiez tous au courant ?...


Jérémy se tourna à son tour vers le petit groupe qui était resté muet. La jeune femme se tourna à nouveau vers Alyssa qui n'avait pas bougé d'un millimètre.


Elena : - Pourquoi est-ce que tu es revenue ? Enfin je veux dire, pourquoi seulement maintenant ?


La jeune esquissa un triste sourire avant de relever les yeux vers elle.


Alyssa : - Disons que c'est une longue histoire...


------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131007040441132086


Slalomant entre les passants, la jeune femme finit par s'éloigner du vacarme environnant, préférant privilégier le doux silence de la nuit noire. Tournant au coin d'une ruelle elle se mit à ralentir, respirant un grand coup l'air frais qui commençait à devenir humide. Soudain elle s’immobilisa complètement, sentant qu'elle n'était plus seule elle se mit à sourire avant de se retourner lentement. Une imposante silhouette se distingua alors à quelques mètres d'elle. Elle l'observa attentivement au fur et à mesure qu'elle s'approchait d'elle. Un corps grand et musclé visible sous son jean et sa veste en cuir, des cheveux blonds courts s'alliant parfaitement à la barbe de trois jours qui occupée actuellement son menton. Un visage long et fin, orné par des yeux étonnamment ocres, ainsi qu'une bouche finement dessinée, ornée par le même sourire qu'elle affichait au moment même.


April : - Max, je présume ?


Il s'approcha d'elle si bien que leurs corps pouvaient presque se toucher.


... : - Lui-même. Mais à moins d'avoir oublié nos nombreuses nuits d'amusement tu le savais déjà ?


La jeune femme sourit de plus belle avant de plonger son regard dans celui du jeune homme.


April : - Je t'attendais dans la matinée.


Max : - Disons que ça roulait plutôt bien.


Il se pencha alors pour tenter de l'embrasser lorsqu'elle posa son doigt sur sa bouche, le repoussant légèrement.


April : - Oh Max, je te l'ai pourtant déjà dis, c'est Jérémy que je veux.


Le jeune homme embrassa alors le doigt toujours posé sur sa bouche la faisant brièvement sourire.


Max : - Ça n'empêche pas de vouloir s'amuser un peu.


Il se mit alors à embrasser délicatement le cou de celle-ci qui se laissa faire docilement. Lorsqu'il remonta jusqu'à sa bouche elle tourna doucement son visage avant s'écarter brusquement.


April : - Peut-être bien mais pas maintenant, on a de la route à faire.


Max étouffa alors un léger rire avant de se tourner vers la jeune femme qui s'était postée derrière lui, les mains sur les hanches.


Max : - April Young, tu n'es qu'une tentatrice.


La jeune femme esquissa un sourire en coin avant de commencer à s'éloigner.


------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                            The Beginning Of The End - Page 2 131007040441562463


Réunis dans le grand salon, chacun disposé de part et d'autre de la pièce, le petit groupe était resté silencieux depuis leur arrivée. Elena, qui avait passé les dernières minutes dans la cuisine, reviens un plateau chargé de tasses fumantes répandant une douce odeur sucrée à travers la pièce. Une fois le plateau déposé au centre la table basse, la jeune femme s'assit doucement sur fauteuil placé derrière elle, se tournant légèrement pour faire face à Alyssa, assise entre Caroline et Matt. Elena laissa alors échapper un léger rire nerveux, détendant par le même occasion l'atmosphère qui commençait à devenir pesante.


Elena : - Je, je ne sais même pas quoi dire...


Elle releva alors les yeux vers Alyssa qui esquissa un petit sourire rassurant.


Elena : - … Pourquoi, pourquoi seulement maintenant ?


Elle adressa alors un sourire triste à la jeune vampire.


Alyssa : - Le coup du sort si l'on puit dire...


La jeune femme posa alors la tasse que lui avait tendu Elena un peu plus tôt avant de relever les yeux vers elle.


Alyssa : - Je suis revenue il y a quelques jours... à vrai dire ce n'était pas prévu, je suis venue pour récupérer quelque chose dont j'avais besoin.


Elle marqua une brève pause avant de reprendre, son regard à présent posé sur le sol.


Alyssa : - Je suis venue dans le but de récupérer l'extrait de naissance de mon père, j'en avais obligatoirement besoin pour... pour l'enterrement...


Elena et Jérémy se figèrent au même moment, les mêmes yeux brillants sur le visage que la jeune femme.


Jérémy : - Il, il est décédé ?...


La jeune femme acquiesça tout en replaçant une mèche de cheveux couleur chocolat derrière ses oreilles.


Alyssa : - Ça va faire un mois dans quelques jours.


Elena : - Je, je suis désolé...


Alyssa sourit tristement à la jeune femme qui venait de poser sa main sur son bras en un geste réconfortant.


Jérémy : - Et Clara, elle...


Alyssa : - Elle va bien, enfin du mieux qu'on puisse aller dans ce genre de moment...


Jérémy lui sourit brièvement, un air triste sur le visage.


Alyssa : - J'en avais besoin pour l'enterrement, et comme maman était occupé avec toutes les choses à préparer j'ai décidé de venir moi-même ici afin de le réclamer à la mairie. Avant ça, en passant devant cette maison je n'ai pas pu résister à l'envie d'y entrer, et c'est là que j'ai finalement croisé...


La jeune femme s'arrêta avant de poser son regard sur le plus jeune des Salvatore qui lui sourit légèrement en lui répondant.


Stefan : - Stefan.


Elle lui rendit son sourire avant de poser son regard sur Jérémy.


Alyssa : - Quand j'ai vu les photos ça m'a fait un choc... je croyais que vous ne viviez plus ici depuis des années.


Elena : - Des années, pourquoi ?


La jeune femme baissa à nouveau les yeux, occupée à jouer avec la manche de son pull.


Alyssa : - C'est ce que mon père m'avait dit...


Un court silence s'installa avant quelle ne relève légèrement les yeux.


Alyssa : - Je ne peux pas croire qu'il m'ait menti.


Elena : - A chaque fois qu'on arborait le sujet avec nos parents ils détournaient la conversation, on a jamais su pourquoi vous étiez partis... tu sais ce qui c'est passé ?


La jeune femme prit un brève instant avant de répondre.


Alyssa : - Non.


Jérémy : - Et ta mère, elle ne t'a jamais rien dis ?


Alyssa : - … A chaque fois que j'essayais de lui en parler elle changeait de sujet.


Elena : - Et pourquoi ne pas être venue nous voir directement, je veux dire, après avoir vu que nous vivions toujours ici ?


Alyssa : - Je n'en sais rien... j'étais perdue, je ne savais plus trop quoi penser, tout se bousculait dans ma tête, et ça n'a fais qu'empirer lorsque j'ai accidentellement croisé Matt et Caroline au Mystic Grill...


Elena et Jérémy posèrent à tour de rôle leur regard sur l'ensemble du petit groupe, toujours aussi silencieux.


Jérémy : - Vous saviez ?


Matt : - Seulement depuis quelques heures...


Elena : - Vous tous ?


Elena posa alors successivement son regard sur chacun d'entre eux en finissant par les deux Salvatore, visiblement occupés à fixer le tapis posé sous leurs pieds. Alyssa qui avait remarqué l'air furieux de la jeune femme se mit à poursuivre.


Alyssa : - Tout d'un coup j'apprenais que vous viviez encore tous ici, et que mon père m'avait menti. J'avais besoin de m'isoler, histoire de réfléchir un peu, remettre mes idées en place...


Elena : - Et c'est là que tu es passée au cimetière.


La jeune femme acquiesça en relevant les yeux vers Elena, qui affichait maintenant un petit sourire sur son visage.


Alyssa : - Comment tu ?...


Elena : - Les pâquerettes. Sur les autres tombes les mêmes fleurs avaient été déposées, mais pas sur celle de notre mère.


Alyssa : - Je me suis souvenue que c'était ses fleurs préférées, parce qu'elle en cueillait souvent lorsqu'elle était...


Elena : - ...petite, près de chez ses parents.


Les deux cousines se sourirent alors.


Elena : - Je ne peux pas croire qu'on se retrouve après toutes ces années...


Elena qui avait à présent les larmes aux yeux se leva avant de se jeter une nouvelle fois dans les bras de la jeune femme, sous les regards attendris de l'assemblée.
A en juger par la lune qui se trouvait bien avancée dans le ciel remplit d'étoiles, la nuit était déjà bien entamée lorsque le petit groupe commença à se dissiper. Chacun leur tour ils serrèrent la jeune femme dans leurs bras, sauf bien sûr Stefan et Damon qui étaient restés légèrement en retrait. Les deux frères prirent à leur tour congé, laissant seul Jérémy et les deux jeunes femmes. Alyssa s'avança alors dans le salon, attrapant son sac posé à côté du canapé avant de le passer sur son épaule.


Jérémy : - Où est-ce que tu vas ?


Alyssa : - Il se fait tard...


Elena : - Tu ne restes pas ?


La jeune femme s'apprêtait à ouvrir la bouche lorsque Elena la devança.


Jérémy : - On a une chambre d'ami en haut, on vient de la refaire.


La jeune femme sembla hésiter sous le regard des deux jeunes.


Elena : - On vient à peine de se retrouver, tu ne comptes pas t'en aller maintenant ?...


Alyssa esquissa un léger sourire en voyant l'air triste de la jeune femme.


Alyssa : - Bien sûr que non.


------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 1310070404421923


~ MUSIC ~


Assise sur le rebord du lit, elle passa délicatement la main sur le plaid beige rabattu au dessous d'elle. Elle observa la chambre un peu plus en détails, dans les tons pastels, elle était lumineuse sans perdre de sa chaleur. Plutôt spacieuse, elle offrait un grand espace harmonieux. Presque inconsciemment elle passa sa main sur le pendentif qui ornait son cou. Le long d'une chaîne fine en argent reposait un petit pendentif en argent lui aussi, en forme de nœud, orné par un minuscule saphir qui brillait d'une douce lueur. Elle se mit à sourire, repensant aux nombreux souvenirs auquel il était lié.


~ Flashback ~


Une délicieuse brise venait délicatement frôler son visage, le temps était doux et agréable, comme il pouvait être banal à chaque fin de mois de mai de ces dernières années. Elle se mit à ralentir lorsqu'elle se rapprocha de l'imposante maison qu'elle ne connaissait maintenant que trop bien. Lorsqu'elle longea l'allée elle se mit à sourire, se remémorant le fait qu'elle se trouvait exactement au même endroit l'année précédente. L'année de ces seize ans, Alyssa avait décidé de revenir, une envie irrépressible de vérifier si son père lui avait oui ou non dit la vérité lorsqu'il avait affirmé que la famille Gilbert, sa famille, était partie, disparaissant définitivement. De plus elle s'était rendue compte qu'elle aimait cette ville. Son côté modeste et simple, nul privé de beauté et de charme. Elle ne pourrait jamais oublier le jour où elle croisa à nouveau le regard de Miranda, celle qu'elle considérait autrefois comme une seconde mère, son regard bienveillant, baigné de larmes. La chaleur et le bonheur qu'elle avait pu ressentir lorsque ses bras virent s'enrouler autour d'elle, dans un geste tendre et aimant. Bien sûr Miranda avait voulu prévenir Grayson, tout comme Elena et Jérémy, mais Alyssa avait fini par l'en dissuader. Elle passèrent toute l'après-midi à parler, rien que toutes les deux, appréciant la compagnie de chacune. La nuit tombante la jeune femme s'en alla comme elle était venue, se séparant des bras de Miranda qui l'avait enlacé pour la énième fois, en promettant de revenir à la même date l'année prochaine. Voilà pourquoi elle se trouvait maintenant ici, figée sur le porche de la magnifique demeure. Elle s'apprêtait à toquer lorsqu'elle s'aperçut que la porte était ouverte. Elle rentra alors prudemment, prenant soin de refermer la porte derrière elle. Lorsqu'elle entra dans la cuisine elle se trouva dos a Miranda, occupée à jouer avec le sachet de thé qu'elle venait de plonger dans sa tasse. Sentant qu'elle n'était plus seule la femme brune se tourna avant de capturer l'adolescente dans ses bras.


Alyssa : - Tata, je ne peux plus respirer.


Miranda se mit à rire en même temps que l'adolescente, avant de finalement s'écarter, essuyant brièvement la larme qui venait de rouler sur sa joue. Une fois face à elle, elle l'observa plus attentivement, elle portait un jean slim bleu foncé, ainsi qu'un long débardeur imprimé couleur écru qui laissait découvert ses bras pâles nacrés. Ses longs cheveux couleur chocolat venait tomber le long de ses épaules, ses yeux bleus d'un clair impressionnant, une légère touche de mascara, quelques bracelets autour de ses poignets et des baskets all star noires venait prononcer son look décontracté.


Alyssa : - Quoi, qu'est-ce qu'il y a ?


La femme lui sourit.


Miranda : - Rien, c'est juste que ça me fais encore drôle de t'entendre m'appeler tata.


L'adolescente sourit à son tour avant de prendre le siège en face de Miranda.


Miranda : - Et puis tu deviens de plus en plus jolie, tu ressembles tellement à ta maman.


La jeune femme rougit légèrement en prenant la tasse de thé qu'elle lui tendait.


Alyssa : - Mise à part les yeux peut-être, ça j'avoue que ça reste un mystère.


Alyssa se mit à sourire avant de boire une gorgée de sa tasse fumante. Elle se mirent alors à discuter, comme dans une situation banale, juste un moment entre une tante et sa nièce. Après une bonne demi-heure, la discussion vint alors à prendre une tournure délicate lorsqu'elles se mirent à aborder le sujet de la famille.


Alyssa : - Tu sais...


La jeune femme sembla hésiter un moment avant de poursuivre.


Alyssa : - Je me demande toujours si c'est bien de cacher tout ça à oncle Grayson.


Miranda posa alors sa main sur la sienne en un geste réconfortant.


Miranda : - Oui je sais, mais comme l'on en a discuté l'année dernière les choses sont compliqués. Mais tu sais c'est ton oncle, et il aime son frère, tout comme il t'aime toi. Ils ont beau avoir eus des différents je sais que Grayson l'a toujours regretté, il est têtu, tout comme Brandon. Ils ne sont pas frère pour rien après tout.


Alyssa sourit tristement à sa tante en acquiesçant.


Miranda : - Mais ne t'en fais pas, tout ça va finir par se dénouer. Il faut juste un peu de temps et de patiente.


Alyssa : - J'ai essayé d'arborer subtilement le sujet avec papa, mais c'est comme dialoguer avec un sourd.


La jeune femme soupira alors qu'elle faisait tourner son doigt autour de la coupelle en porcelaine.


Alyssa : - Et maman... je ne sais pas comment, ni pourquoi mais je pense qu'elle sait. Je ne sais pas c'est bizarre, je ne sais pas pourquoi je crois ça, c'est comme si je pouvais le sentir.


Miranda sourit derrière sa tasse qu'elle venait de presser contre ses lèvres.


Alyssa : - Qu'est-ce qui te fais sourire ?


Miranda : - Elle le sait, crois-moi.


Alyssa ne répondit pas, elle se contenta de poser sa tête entre ses mains en esquissant un petit sourire.


Miranda : - Tu sais, ta mère et moi étions amies depuis le collège.


Alyssa se redressa visiblement surprise, mais ne rajouta rien, la laissant poursuivre.


Miranda : - On c'est rencontré le jour de la rentrée de sixième, après ce jour là nous sommes devenues inséparables. Ensuite comme nous sommes rentrées au lycée elle s'est mise à fréquenter Brandon, et moi Grayson, ce qui n'a en rien fragilisé notre amitié.


Miranda passa alors la main sur le pendentif en argent accroché autour de son cour, caché sous le pull léger rose pâle qu'elle portait.


Miranda : - Avant de rentrer à l'université, nous sommes toutes les deux aller acheter un pendentif. Ta mère croyait aux pouvoirs des pierres, elle me disait toujours que le monde n'était rien d'autre qu'énergies et vibrations. Tu vois...


Elle décrocha alors son collier et le tendit à Alyssa qui l'attrapa délicatement entre ses mains. Il avait la forme d'une goutte, creuse, où reposait une magnifique fleur surplombée par une minuscule améthyste qui semblait rayonnait de lumière.


Alyssa : - Il est magnifique...


Miranda : - L'améthyste, pierre de l'humilité et de la sagesse, symbole de pureté, d'harmonie et de protection. Ta mère elle avait choisit un pendentif de forme ovale....


Alyssa : - En argent également, avec une opale dans le bas du creux.


La femme lui sourit en rattachant le pendentif autour de son cou.


Alyssa : - Elle ne s'en sépare jamais. Elle dit que l'opale est le symbole de l'amour tendre, elle nous pousse à agir avec sagesse et courage, que sa pureté nous protège.


Miranda acquiesça en souriant à nouveau avant de saisir la boîte blanche rectangulaire derrière elle. Elle se rassit en face de la jeune femme avant de lui tendre la boîte. Alyssa la saisit alors et défie l'emballage avant de l'ouvrir. Elle avait du mal à en croire ses yeux. Un sublime pendentif couleur argent en forme de nœud reposait le long d'une chaîne, elle aussi en argent. Au centre du petit pendentif avait été placé un minuscule saphir qui étincelait d'une douce lueur. Elle n'eut le temps de dire quoique se soit que Miranda le passait déjà autour de son cou.


Alyssa : - Il est vraiment magnifique...


Miranda se mit à sourire.


Alyssa : - Mais je, je ne peut pas...


Miranda : - Il n'y a pas de mais, je l'ai choisi spécialement pour toi. Je ne pouvais pas entendre tes dix-huit ans pour te le donner.


L'adolescente passa alors brièvement ses doigts sur le pendentif avant de prendre sa tante dans ses bras.


Alyssa : - Merci... je l'adore.


Miranda sourit alors a la jeune femme qui avait les yeux brillants.


Miranda : - Le saphir, symbole de vérité, fidélité et sincérité. Il aide à l'inspiration et protège du mal. Synonyme de stabilité et de solidité.


La femme saisit alors un second coffret identique au précédent et le pose entre elles.


Miranda : - Et celui-ci sera pour Elena.


Miranda poussa alors le paquet devant sa nièce.


Miranda : - Et je veux que se soit toi qui lui offre.


Alyssa ne sembla hésiter qu'une demi-seconde avant de finalement sourire à Miranda. Le soleil commençait à se coucher lorsqu'elle se décida à partir, promettant de revenir le plus vite possible, ainsi que d'aborder le sujet avec sa mère. Miranda prit une fois de plus sa nièce dans ses bras avant de la voir disparaître au détour de l'allée, un dernier sourire dans sa direction.


~ Fin du flashback ~


La jeune femme soupira avant de passer doucement ses doigts sur le pendentif qui longeait son cou. Après un court moment dans la salle de bain et avoir enfilée le pyjama que lui avait prêté Elena, la jeune femme se glissa sous les draps. La tête confortablement posé sur l'oreiller elle finit par s'endormir, un air paisible sur le visage.


                                                                                                                                             •

Première partie du chapitre dix postée :love:...  j'espère que ce chapitre vous a plu Wink :bigsmile:  Des avis ? catxoxo, Blue Moon.

PS : Si ça vous intéresse voici les photos des pendentifs évoqués dans ce chapitre ^^ , avec dans l'ordre celui d'Alyssa, Miranda, et Clara Razz :

Spoiler:
The Beginning Of The End - Page 2 13080603091547035 The Beginning Of The End - Page 2 13080603091660907The Beginning Of The End - Page 2 130806030915636479
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Lun 7 Oct - 15:04

The Beginning Of The End - Page 2 13090707212643586

                                                                                                          
• Lorsque le passé refait surface... •





CHAPTER TEN (Part 2) : Time's Coming.



~ MUSIC ~


La brise se faisait de moins en moins fraîche au fur et à mesure que le soleil pointait le bout de son nez. Le réveil affichait sept heures pile lorsque la jeune femme émergea doucement du sommeil dans lequel elle était plongée. Elle s'attacha rapidement les cheveux avant de lentement se diriger vers la salle de bain. Elle passa un peu d'eau fraîche sur son visage avant d'attraper la brosse à dent encore neuve que Jérémy lui avait donné la veille. Une fois la tâche du brossage finit elle se redirigea vers la chambre avant d'attraper le sac à main posé près du lit. Elle s'apprêtait à en sortir son téléphone pour vérifier ses messages lorsqu'elle entendit toquer à la porte.


Elena : - Alyssa, c'est moi. Je peux entrer ?


La jeune femme acquiesça avant de voir Elena passer timidement le pas de la porte.


Elena : - Je voulais te demander si tu avais besoin qu'on aille te chercher quelques affaires, tu dois sûrement t'être arrêter quelque part pour dormir donc... enfin si ça te dis de rester ici avec nous, et si c'est possible bien sûr. Je ne veux pas te forcer ou autre...


Alyssa sourit alors à la jeune femme avant de montrer son sac d'un signe de tête.


Alyssa : - En faite j'avais prévu une tenue de rechange au cas ou j'aurais dû rester pour une raison ou une autre, j'ai tout ce qu'il me faut merci.


Elena acquiesça en esquissant un léger sourire.


Alyssa : - Oh, et, j'aimerais beaucoup rester quelques jours ici, avec vous. De plus j'ai encore pas mal de choses à voir donc... enfin si ça ne vous pose pas de problème bien sûr.


La jeune femme afficha un sourire sincère avant de se rediriger doucement vers la porte.


Elena : - Tu nous rejoins en bas pour le petit déjeuner ?


Alyssa acquiesça avant de voir la jeune femme s'éloigner en refermant la porte derrière elle.


--------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 130907072129521757


Le visage encore enfouit dans l'oreiller, elle sentit les premiers rayons du soleil venir réchauffer sa peau dénudée. C'est lentement qu'elle finit par se réveiller, se redressant en prenant soin de serrer le drap de coton contre son corps nu.


April : - Tu vas quelque part ?


L'homme face à elle se tourna alors pour lui faire face après avoir enfilé un pull léger par dessus ses épaules.


Max : - Déjà réveillée ? Tu n'es pas si matinale d'habitude.


April répondit alors au sourire mi-amusé mi-charmeur du beau blond en lui jetant son oreiller qu'il esquiva aisément.


April : - Tu n'as toujours pas répondu à ma question...


April se leva alors du lit, le drap maintenant finement noué au-dessus de sa poitrine. Max enlaça alors la taille de la jeune femme, qui vint tranquillement se lover contre celui-ci.


Max : - La chasse est ouverte.


Il passa alors son doigt sur les lèvres rosées de celle-ci mais ne rajouta rien de plus, se contentent de prendre la porte, un sourire carnassier sur le visage.


--------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 130907072124537920


Jérémy venait à peine de s'asseoir, une tasse de café à la main, lorsqu'il entendit des bruits de pas descendant l'escalier. Alyssa laissa échapper un bref bonjour au jeune homme qui lui sourit avant de la voir accepter le mug que lui tendait Elena. La jeune femme observa plus attentivement Alyssa. Elle portait un jean slim bleu foncé, les converses all star noires qu'elle arborait déjà la veille, une longue blouse à manches courtes, noire elle aussi, dont elle avait défait le premier bouton. Quelques bracelets venaient orner ses poignets, venant s'ajouter aux petits boucles d'oreilles ainsi qu'au collier qu'elle portait autour du cou. Elle ne put s'empêcher de sourire en versant le café brûlant dans la tasse posée devant-elle.


Elena : - Je me demande vraiment comment tu as fais, pour le peut où j'ai dû voyager il m'a fallut emmener une valise minimum, et encore, et toi tu arrives à tout ranger dans un sac à main. J'avoue que je suis bluffée.  


Alyssa laissa échapper un petit rire, aussitôt rejoint par le jeune Gilbert.


Alyssa : - Que veux-tu, j'ai un sac à main magique.


Elena rit à son tour avant de boire une gorgée de sa tasse fumante.


Elena : - On va devoir aller en cours, j'espère que ça ne t'embête si on te laisse seule, on sera rentré vers le milieu de l'après-midi.


Alyssa : - Non bien sûr, et puis j'ai encore pas mal de chose à régler en ville.


Les deux Gilbert acquiescèrent tristement en voyant le regard de la jeune femme.


Jérémy : - J'ai encore du mal à y croire...


Alyssa sourit tristement à la jeune femme avant de se remettre à jouer avec une mèche de ses longs cheveux.


Elena : - Au faite, et toi, tu ne dois pas suivre des cours aussi ?


Alyssa : - Si, mais compte tenu des circonstances actuelles j'ai eu un court sursis... de plus à cause du travail que faisait papa on devait souvent bouger, ce qui fait que ça va faire quelques années qui je suis les cours à domicile ou à distance si l'on puis dire, donc.


Un bruit de sonnette vint soudain interrompre le petit groupe. Elena se leva afin d'ouvrir la porte et de laisser entrer Caroline, qui comme à son habitude affichait un immense sourire sur son visage.


Caroline : - Bonjour la petite famille !


La tornade blonde se précipita dans la cuisine avant de se jeter dans les bras d'Alyssa qui se mit à sourire en voyant la jeune femme si débordante d'énergie.


Caroline : - Alors comment va notre revenante préférée par un si beau matin ?


Alyssa : - Très bien merci Caroline.


Elena qui venait de les rejoindre se tourna vers la jeune blonde.  


Elena : - Tu veux un café ?


Caroline : - Non merci, je suis juste venue vous chercher.


Jérémy : - Caroline il n'est que...


Jérémy se tourna alors vers la pendule avant de se mettre à grimacer.


Jérémy : - Neuf heures moins le quart...


Elena : - Quoi, déjà ?!


Elena finit alors rapidement sa tasse avant d'attraper son sac posé sur la chaise.


Caroline : - Tiens donc, Elena Gilbert qui s'inquiète d'être en retard en cours...


Elena : - Ah ah, et bien il faut croire que tu finis par déteindre sur moi.


Caroline prit alors un air victorieux avant de sourire légèrement.


Caroline : - Ne jamais sous-estimer le pouvoir de la grande Caroline.


Ils se mirent à rire en voyant le faux air hautain de la jeune blonde.


Alyssa : - Allez-y je vais m'occuper de ranger.


La jeune femme s'élança alors à la suite de Caroline après avoir déposé un baiser sur la joue d'Alyssa, bientôt suivit par Jérémy. A présent seule au milieu de la cuisine elle se mit à sourire en se disant que même après tant d'années, et si peu de temps, la complicité qu'ils partageaient autrefois n'avait pas complètement disparue.


--------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 130907072133158247


~ MUSIC ~


Assise au milieu de son salon, Bonnie Bennett avait le nez plongée dans l'imposant livre posé sur ses genoux lorsque son téléphone se mit à sonner. Elle sourit légèrement en voyant le nom qui s'affichait.


Bonnie : - Salut Stefan.


Stefan : - Hey, comment ça va ?


La jeune sorcière se mit à soupirer avant de tourner la page qu'elle tenait du bout des doigts.


Bonnie : - En fouillant j'ai encore retrouver d'autres livres qui appartenait à grand-mère, j'en ai parcouru quelques-uns mais toujours rien. Il n'y a aucune trace de l'existence des "Fives"...


Stefan : - Ça va commencer à devenir dangereux si l'on ne trouve pas vite quelque chose.


Bonnie : - Je sais, mais je ne sais plus trop quoi faire, ni où chercher. Grand-mère ne m'en a jamais parlé, et pour l'instant il n'y apparemment rien n'a leur propos dans ses livres...


La jeune femme ferma alors brusquement le livre avant de passer une main dans ses cheveux.


Stefan : - Et toi, ça va ?


Bonnie : - Oui, je suis juste un peu sur les nerfs avec toute cette histoire, et puis de mes pouvoirs qui n'ont toujours évolués...


Stefan : - Tu sais que si tu as besoin, je suis là.


La jeune femme sourit avant d'acquiescer en le remerciant lorsqu'elle entendit quelqu'un frapper à sa porte. Elle mit le jeune homme en attente avant de se lever, déposant le gros bouquin sur la table basse. Lorsqu'elle ouvrit la porte elle eue du mal à en croire ses yeux, faisant presque tomber son téléphone. Devant-elle se trouvait une jeune femme, un peu plus âgée qu'elle, la peau mâte, un sourire aimable et rassurant sur le visage.


Bonnie : - Lucy...


La femme lui sourit.


Lucy : - Je t'avais dis qu'on finirait par se revoir.


Bonnie lui sourit timidement, encore étonnée de la voir sur son porche.


Stefan : - Bonnie, tout va bien ?


Bonnie : - Euh, oui, ça va. Je te rappelle plus tard.


Stefan n'eut le temps de rajouter quoique ce soit que la jeune sorcière avait déjà raccroché.


Lucy : - Tu ne m'invites pas à rentrer ?


--------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 130907072123382954


A peine sortit de la douche, les gouttelettes d'eau roulaient encore le long de son corps seulement couvert par une serviette nouée autour de ses hanches. Il passa une main dans ses cheveux lorsqu'il entendit des bruits de pas venant du couloir.


Damon : - Encore là frangin ? Dis donc tu ferais bien de presser le pas, ce n'est pas très sérieux d'arriver en retard dès la première semaine de cours tu ne crois pas.


Stefan s'appuya contre l'embrasure de la porte sous le regard amusé de Damon.


Stefan : - J'ai eu Bonnie tout à l'heure.


Damon : - J'ai entendu, toujours rien.


Stefan hocha la tête lorsque Damon se dirigea vers le dressing avant d'en sortir une chemise bleu marine.


Stefan : - Ça commence à devenir critique. Où est-ce que tu vas ?


Damon : - Je suis grand tu sais petit frère, je n'ai pas besoin d'être materné. Mais puisque tu le demande si indiscrètement, je vais voir Liz, histoire de savoir s'il y a du nouveau sur l'affaire de la "caravane flambée".


Stefan acquiesça légèrement avant de le voir ressortir du dressing.


Damon : - Et... faire un petit peu de recherche histoire de vérifier quelques trucs.


Stefan : - C'est-à-dire.


Damon : - Tu connais le dicton, mieux vaut prévenir...


Stefan : - Tu fais référence à Alyssa ?


Damon : - Oui cher frère, c'est à elle que je fais référence à l’occurrence. Pitié concentre-toi un peu Stefan, tu es plutôt long à la détente je le sais mais là, il faut vraiment faire un effort.


Stefan : - Elle est revenue chercher l'extrait de naissance de son père, en quoi tu trouves ça louche au juste ?


Damon se tourna vers son frère, un sourire en coin sur le visage.


Damon : - Et moi je me demande ce qui te rends si peu méfiant. Peut-être ses longs cheveux bouclés couleur chocolat, ou bien ses yeux d'un bleu incroyablement fascinant...


Damon avait à présent un sourire jusqu'aux oreilles. Au bout de quelques secondes de silence il finit par capituler en levant les mains vers le ciel sous le regard impassible du cadet.


Damon : - Oh ça va Stefan, si on a plus le droit de plaisanter.


Il reprit soudain un air sincère en jetant un jean sur le bord du lit.


Damon : - Écoutes, franchement je n'ai rien contre elle, mais avec tout les problèmes qu'on a récolté en ce moment je préfère mettre toutes les chances de notre côté.


Stefan acquiesça silencieusement avant de s'éloigner pour finalement descendre les escaliers.


--------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 130907072121367098


Après deux heures de cours d'algèbre qui lui avait semblé interminable, il finit par soupirer de soulagement lorsqu'il entendit la sonnerie retentir avant de s'éloigner à grand pas vers la porte. Arrivé vers l'entrée du terrain il se dirigea vers le vestiaire où Matt finissait de lacer ses chaussures.


Matt : - Hey Ty'.


Le jeune homme le salua en lui donnant une bref accolade avant de se diriger vers son casier.


Matt : - T'es en retard, c'était si intéressant que ça la leçon d'algèbre ?


Tyler : - Sans commentaire.


Matt laissa échapper un léger rire avant de se lever, son casque sous le bras.


Matt : - Tu me rejoins sur le terrain.


Tyler acquiesça avant de voir son ami prendre la porte. Il s'apprêtait à sortir ses chaussures lorsqu'il entendit la porte se rouvrir, s'attendant à voir entrer le jeune homme.


Tyler : - Tu as oublié quelque chose ?


... : - Pas exactement.


Tyler se retourna brusquement et se figea devant l'image qui se trouvait devant lui. Matt avait du sang qui coulait de sa tempe, l'arcade sourcilière ouverte, et le cou encerclé par un bras puissant qui appartenait à un homme qu'il n'avait jamais vu auparavant. Ses cheveux blonds peignés de façon négligé tombaient légèrement sur ses yeux ocres à l'apparence glaciales.


Max : - On ne c'est pas officiellement présenté, Max. Je pense qu'on a pas mal de choses à se dire.


L'homme resserra un peu plus son bras autour du cou du jeune quaterback alors qu'un sourire carnassier se dessina sur ses lèvres.


                                                                                                                                             •
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Kila le Lun 7 Oct - 15:31

Max max max, il touche au quaterback je vais le plomber xD ! Diabolique le jeune homme Razz
Alyssa toujours louche sa change pas ^^
J'ai adoré par contre Caroline et Damon, toujours à leur place ces deux là. Stefan, hmm bon c'est Stefan, je vais rien rajouter.
Hâte de lire la suite ! :love: Et toujours aussi bien écrit et présenté. Continue!
Kila
Kila
En possession du collier d'Emily Bennett.
En possession du collier d'Emily Bennett.

Messages : 795
Age : 26
Localisation : Beacon Hills

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Lun 7 Oct - 15:35

Merci ma Kiwi ! x) ♥️

La suite dans la soirée Razz Wink
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Lun 7 Oct - 21:17

The Beginning Of The End - Page 2 130919124935793906

                                                                                                          
• Que la partie commence... •





CHAPTER ELEVEN (Part 1) : Game On.



~ MUSIC ~


Elle sentit le plancher craquer sous ses pieds. Une douce odeur de lavande avait pris possession de ses narines à peine le porche franchit, la faisant légèrement sourire. Elle s'avança au milieu du long couloir où se trouvait un large escalier en bois. Elle passa brièvement la main sur la rambarde de celui-ci, enlevant par la même occasion une fine couche de poussière de ses doigts fins. Arrivée dans la cuisine, elle se dirigea vers la grande baie vitrée qui semblait donner sur l'extérieur. Elle l'ouvrit doucement et prit une profonde inspiration, un sourire paisible sur son visage. Elle progressa sur l'herbe verte qui lui arrivait un peu au dessus de ses chevilles, signe qu'elle n'avait pas été tondue depuis un moment déjà. Elle descendit la légère pente à droite de la maison et longea plusieurs minutes un petit sentier avant d'arriver à un grand lac, bien caché derrière les arbres, entouré de marguerites et de boutons d'or. Elle s'engagea sur le ponton dont le bois avait légèrement vieilli au fil des années. Elle s'assit sur le bord avant d'enlever ses chaussures, ainsi que ses chaussettes. Elle releva un peu les extrémités de son jean et plongea doucement ses pieds dans l'eau, plutôt bonne pour un début de mois de septembre. Elle ferma les yeux, profitant du silence environnant lorsqu'elle sentit son portable vibrer dans sa poche.


Alyssa : - Maman ?


... : - Mauvaise pioche.


Alyssa sourit en entendant la voix de son ami à travers le téléphone.


Alyssa : - Hey Ethan, comment ça va ?


Ethan : - Ici ça va plutôt bien.


Alyssa : - Et maman ?


Ethan : - Elle est partie à l'épicerie refaire des provisions.


Le jeune homme laissa traîner une seconde avant de répondre à la question silence de son amie.


Ethan : - Quand je suis arrivé tôt dans la matinée elle était déjà au fourneau. Tu la connais, à chaque fois qu'elle est stressée elle cuisine.


Ethan saisit alors un cookie dans le plat posé devant lui.


Ethan : - Et ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre.


Alyssa sourit en entendant son ami croquer dans le gâteau.


Ethan : - Voilà pourquoi elle est partie refaire des réserves.


Alyssa : - Comment elle va ?...


Ethan : - Elle va bien. C'est difficile, d'autant plus que tu n'es plus là mais elle tient le coup, elle est forte.


La jeune femme acquiesça silencieusement en regardant la libellule qui survolait le lac à quelques mètres d'elle.


Ethan : - Et toi, ça va ?


Alyssa : - Bien.


Ethan : - Tu n'as pas à faire semblant avec moi tu sais.


Alyssa : - Je vais bien Ethan, je veux dire, vraiment bien.


Ethan : - Attends une seconde, toi tu me caches quelque chose...


A l'autre bout du téléphone Alyssa afficha un immense sourire en passant une mèche rebelle derrière son oreille.


Alyssa : - Tu me connais trop bien.


Ethan : - Effectivement, alors...


La jeune femme attendit quelques secondes avant de répondre.


Alyssa : - Disons que j'ai retrouvé ma famille...


Ethan : - Attends tu veux dire...


La jeune femme acquiesça.


Ethan : - Mais, je croyais qu'ils ne vivaient plus là-bas depuis la mort de Grayson et Miranda ?


Alyssa : - C'est ce que je pensais aussi.


Ethan resta silencieux, encourageant la jeune femme à poursuivre.


Alyssa : - Je dois me faire à l'évidence qu'il m'a menti...


Ethan : - Ton père ?...


Alyssa acquiesça silencieusement pendant qu'elle jouait avec un des plis de son jean.


Ethan : - Écoutes, peut importe pourquoi il ne t'a pas dis la vérité, je pense qu'il l'a fais pour une bonne raison. Il a toujours fais les choses pour te protéger, je suis sûr qu'il n'a jamais voulu te faire du mal.


Alyssa : - Pourtant c'est le cas.


Le jeune homme laissa traîner une seconde de silence avant de parler.


Ethan : - Tu es en colère.


La jeune femme soupira lourdement.


Alyssa : - Je n'en sais rien. Je ne peux pas m'empêcher de me dire que si il n'avait pas été aussi têtu, aussi borné, qu'il avait laissé toutes ses histoires de famille de côté on aurait pas perdu autant de temps...


Ethan : - Et qu'est-ce que tu comptes faire maintenant, je veux dire, maintenant que tu sais qu'ils vivent toujours là.


Alyssa : - Je... je ne sais pas. Si tu savais comment je me sens maintenant que je les ai retrouvé, c'est comme si, comme si j'avais récupéré une partie de moi même...


Le jeune homme se mit à sourire.


Ethan : - Je suis tellement content pour toi.


Alyssa sourit à son tour lorsqu'elle entendit un léger "ding" à travers le téléphone.


Ethan : - Ça, c'était les macarons.


Ethan colla alors le téléphone entre son oreille et son épaule pour avoir les mains libres.


Alyssa : - Les macarons ? Toi, tu as fais des macarons ?


Ethan : - J'aurais été tenté de dire oui, mais vu que tu connais mes compétences en cuisine je vais plutôt te dire la vérité en disant que c'est ta mère qui les a fais.


Elle se mit à sourire.


Ethan : - Et puis tu sais très bien que pour moi la cuisine c'est beaucoup trop compliqué. Mais j'y travaille, encore quelques mois de cours avec Clara et je devrais arriver à faire quelque chose de mangeable, enfin j'espère. D'ailleurs tu savais que l'omelette autrichienne c'était un dessert ? C'est fou ça, jamais je ne m'en serais douté.


Alyssa : - Norvégienne, on dit une omelette norvégienne.


Ethan : - Si tu le dis.


Il saisit alors le plat couvert de macarons pour le sortir du four lorsqu'il laissa échapper un léger cri.


Alyssa : - Ethan ?


Ethan : - Tout va bien, je viens juste de sortir les gâteaux du four.


Alyssa se mit à sourire avant de se pincer l'arrête du nez.


Alyssa : - Pitié, ne me dis pas que tu n'as pas mis de gants.


Le jeune homme resta brièvement silencieux alors qu'il passait ses doigts sous l'eau froide.


Ethan : - ...Bien sûr que j'en ai mis.


Il entendit son amie éclater de rire à l'autre bout de téléphone.


Ethan : - Bon d'accord, je les ai peut-être accidentellement oublié. Hey, arrête de rire, ça peut arriver à tout le monde !


Alyssa finit par retrouver son sérieux lorsqu'elle l'entendit rire à son tour.


Ethan : - Bon d'accord, surtout à moi.


Alyssa : - Ça va ?


Ethan : - Ne t'inquiètes pas, ça va vite cicatriser. Au faite, tu es où ?


La jeune femme se mit à sourire en battant doucement ses pieds dans l'eau.


Alyssa : - Chez moi...


------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 130919124937395167


Tranquillement assise derrière son bureau, Liz Forbes bu une gorgée de café avant de reporter son attention sur son dossier. Plongée dans ses pensées elle n'entendit pas tout de suite que quelqu'un frappait à la porte.


Liz : - Entrez.


Lorsqu'elle vit Damon passer le pas de la porte elle referma son dossier et le salua d'un bref sourire.


Damon : - Bonjour Liz, comment va mon shérif préféré en cette magnifique journée ?


Il s'assit les jambes croisées, un sourire au lèvres, avant de déposer une boîte sur le bureau de la femme blonde.


Damon : - Des donuts, je me suis dis que vous pourriez avoir une petite faim.


Liz ne prit pas la peine d'ouvrir la boîte et se mit à sourire en secouant la tête.


Liz : - Damon, combien d'ennuis ça va m'attirer au juste ?


Damon : - Aucun, je vous le promet, je suis juste venu pour savoir si vous aviez du nouveau sur l'affaire de la "caravane flambée".


Damon afficha un sourire en coin avant de s'enfoncer un peu plus dans son siège.


Liz : - Et bien justement j'allais t'appeler.


Liz tendit un dossier vert foncé au jeune homme qui reprit soudain son sérieux.


Liz : - On a maintenant la certitude que c'était bien un incendie criminel.


Damon ouvrit rapidement le dossier avant de reporter son attention sur le shérif.


Liz : - On a retrouvé un paquet d'allumettes à quelques pas de la caravane, ainsi que ceci, quelques mètres plus loin.


Elle lui tendit alors un sachet en plastique où se trouvait un collier, en or visiblement, où était accroché un pendentif en forme de "A", avec un petit diamant en son centre. Damon fronça immédiatement les sourcils en découvrant le pendentif.


Liz : - Il revient du laboratoire où il a subit une reconnaissance ADN, j'attends les résultats dans la soirée.


Damon resta silencieux sous le regard interrogateur de Liz.


Liz : - Quelque chose ne va pas ?


Damon : - Non, tout va très bien. Je peux vous l'emprunter ?


Liz : - Damon, c'est une pièce à conviction...


Damon : - Je vous le rapporte en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, promis.


Damon se leva brusquement du fauteuil en voyant que Liz lui avait donné son accord et se dirigea à grand pas vers la porte en lâchant un rapide "merci".


------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 130919124936945815


Max : - Dépêche-toi !


A travers la forêt Tyler continuait à avancer, jetant de temps à autre un œil à Matt, toujours retenu par le bras de l'homme plaqué contre son cou.


Max : - Et évites de vouloir jouer les héros si tu ne tiens pas à se que ton pote se retrouve avec la nuque brisé.


Ils marchèrent quelques minutes avant d'arriver devant des escaliers qui descendaient vers une grande porte noire forgée.


Max : - Ta famille n'est pas la seule à posséder ce genre de "cave".


Une fois la porte ouverte ils avancèrent plus loin au fond du sous-sol jusqu'à arriver devant une grande grille en fer rouillée.


Max : - Ouvre la.


Tyler s’exécuta et se trouva face un drôle d'attirail composé de chaînes, d'attaches et de liens.


Max : - Attache-toi.


D'abord réticent il finit par s'attacher les poignets avec les attaches qui pendaient par des chaînes venant du plafond.


Tyler : - Laisse le partir.


Max se mit à rire avant d'ouvrir une seconde grille un peu plus loin menant à une petite cellule. Il y jeta Matt qui s'écroula lourdement au sol, à moitié inconscient, avant de la refermer derrière lui et de revenir vers Tyler. Il entra dans la cellule et referma derrière lui. Il saisit une longue ceinture épaisse en fer d'où dépassait des gros pics en bois taillés fins comme des cure-dents. Il l'attacha autour de la taille du jeune homme avant de la relier à des chaînes également liées à un mécanisme qui ne disait rien de bon. L'homme blond attrapa la chaise posée dans le fond de la pièce et la déposa de façon à s'asseoir face à Tyler. Il reposa ses bras au-dessus du dossier de celle-ci avant d'afficher un sourire carnassier.


Max : - Alors, par où va t-on bien pouvoir commencer...


Tyler : - Va te faire foutre.


Max laissa échapper un sourire en coin glacial avant de se lever.


Max : - Bien.


Il attrapa la chaîne reliée à la ceinture de torture et tira brutalement, faisant s'enfoncer chaque pics présents dans les tissus de sa peau. Il hurla de douleur en s'écroulant à genoux sur le sol.


Max : - Alors, décidé à coopérer ?


------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 130919124934802564


Slalomant entre les quelques élèves présent, Elena suivie son amie pour s'asseoir sur l'une des tables de pique-nique encore libre. Caroline commença à déballer son repas avant de sortir un grand thermos de son sac. Elle le tendit à la jeune femme qui s'était assise face à elle et se mit à sourire en la voyant grimacer.


Caroline : - Ne t'inquiètes pas, celui-ci est spécialement pour toi.


La jeune blonde se pencha au-dessus de son sac pour en sortir un second qu'elle posa sur la table.


Caroline : - Et celui-ci est pour moi, et Tyler...


Elena sourit à son tour en remerciant son amie et déballa son sandwich, guère appétissant à ses yeux.


Caroline : - C'est toujours un peu dur au début de "manger", mais tu verras ça s'arrangera avec le temps, et dieu merci. Je ne sais pas comment j'aurais fais pour vivre sans pizza ni sans chips.


Elena laissa échapper un petit rire avant de voir Caroline jeter un œil à son portable.


Elena : - Quelque chose ne va pas ?


Caroline : - Non tout va bien, c'est juste que Tyler et Matt devaient nous rejoindre pour déjeuner. L'entraînement a dû durer plus longtemps que prévu.


La jeune brune acquiesça bien qu'un peu inquiète.


Caroline : - Au faite en parlant de disparition, où est Stefan ? Je l'ai vu sortir de la classe avant de s'évaporer dans la nature.


Elena : - Il est parti voir Bonnie, s'assurer qu'elle va bien et l'aider un peu dans ses recherches.


Caroline : - Cette histoire de "Fives" commence vraiment à m’inquiéter.


Elena : - Et moi donc.


Elena s'apprêtait à boire un peu du liquide contenu dans son thermos lorsqu'elle vit Damon se diriger vers elles à grand pas.


Damon : - Salut les filles, un peu de place pour moi ?


Caroline n'eut le temps d'ouvrir la bouche qu'il c'était déjà assis à côté de la jeune brune.


Caroline : - Je t'en prie.


Damon : - Où est Stefan ?


Elena : - En route chez Bonnie, pourquoi ?


Damon qui d'habitude était toujours d'humeur à la plaisanterie semblait étrangement sérieux. Elena se tourna alors pour lui faire face, un air inquiet sur le visage.


Elena : - Damon, qu'est-ce qui se passe ?


Lorsqu'il plongea les yeux dans les siens elle sue que quelque chose de grave était arrivé. Et que vu son regard, ça n'allait pas lui faire le plus grand bien de l'entendre. Il se mit à soupirer avant de sortir un collier de sa poche et de le montrer aux deux jeunes femmes.


Damon : - Je suis passé voir Liz, voilà ce qu'elle a retrouvé près de la caravane, à côté d'un paquet d'allumettes.


Caroline : - Et on sait à qui appartient ce collier.


Elena le saisit entre ses doigts avant de posé son regard sur l'aîné des Salvatore, en attente d'une réponse.


Damon : - Ta mère n'a pas encore eu de confirmation mais ce n'est pas très difficile à deviner...


Les deux jeunes femmes échangèrent un regard confus. Elena passa son pouce sur la lettre "A" qui pendait le long de la chaîne avant de se tourner brusquement vers Damon, un regard perplexe bien qu'énervé sur le visage.


Elena : - Tu ne penses quand même pas...


Damon soupira avant de plonger son regard dans celui de la jeune femme.


Damon : - Elena, un pendentif avec la lettre "A", son arrivée datant d'il y a quelques jours, et puis tu ne trouves pas ça un peu bizarre qu'elle revienne après tout ce temps, précisément maintenant, je veux dire...


La jeune femme ne lui laissa pas le temps de finir qu'elle se leva brutalement, folle de rage, les yeux commençant peu à peu à se remplir de larmes.


Elena : - Non, tais-toi, comment oses-tu insinuer un chose pareille ! Comment peux-tu prétendre une seconde que Alyssa pourrait avoir un quelconque rapport avec cette horreur !


Elena c'était clairement mise à crier, attirant le regard de certains lycéens qui passaient par là.


Damon : - Elena, calme toi, tes émotions sont décuplés...


Elena : - Mes émotions ?! Mes émotions vont très bien figures-toi ! Ce qui ne va pas bien ce sont tes insinuations complètement ridicules !


Damon voyait bien le mal que lui avait procuré ses propos mais ne dis rien et la laissa continuer, n'osant plus la regarder en voyant les larmes qui menaçaient de couler le long des joues. Caroline, elle, assistait à la scène sans rien dire.


Elena : - Et si elle est "bizarrement" revenue maintenant comme tu le dis si bien, c'est pour récupérer le certificat de naissance de son père, mon oncle, qui vient juste de mourir il y a un mois à peine !


Elle ravala difficilement ses larmes et se calma un peu, s'arrêtant de crier pour retrouver sa voix normale.


Elena : - Elle est ma famille, notre famille, Damon. Tu sais mieux que quiconque ce que ce mot représente pour moi, et si toi tu n'es pas capable de le voir c'est ton problème, pas le mien.


Damon plongea finalement son regard dans celui de la jeune femme qui était à présent complètement calme, malgré la colère présente sur son visage. Ils restèrent quelques secondes les yeux dans les yeux avant qu'elle ne détourne le regard, voyant son frère arriver au loin, April à ses côtés. Elle se rassit à la table, le plus loin possible de Damon et laissa échapper un bref sourire en voyant Jérémy et April s'approcher.


April : - Salut comment ça va ?


Caroline s'apprêtait à dire quelque chose pour cacher le malaise présent lorsque la jeune brune qui venait d'arriver fit une drôle de moue, tendant finalement la main vers la table pour récupérer le pendentif en or.


April : - Eh, mais c'est mon collier, où est-ce que vous l'avez trouvé ?


Les têtes se tournèrent alors vers April qui se mit à sourire, passant le collier autour de son cou.


                                                                                                                                             •
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Mar 8 Oct - 12:58

The Beginning Of The End - Page 2 131007125844969012

                                                                                                          
• Que la partie commence... •





CHAPTER ELEVEN (Part 2) : Game On.



La jeune femme referma délicatement la chaîne dont le pendentif vint se poser sur le dessus de sa poitrine. April finit par relever la tête, laissant échapper un léger rire.


April : - Ba alors vous en faites des têtes ?


Caroline fut la première à ouvrir la bouche, toujours sous le regard figé du petit groupe.


Caroline : - Alors comme ça c'est ton pendentif ?


April : - Oui, j'avais cru l'avoir perdu en forêt il y a quelques jours.


La jeune femme sourit en passant une main le long de sa chaîne.


Elena : - En forêt ?


April : - Oui. J'y fais mon jogging presque tout les matins, pourquoi ?


Caroline et Elena échangèrent un regard visiblement soulagé, alors que Damon lui avait toujours les yeux rivés sur la jeune femme.


Damon : - Et tu n'as pas peur ? Je veux dire, seule, en pleine forêt. Je sais qu'on est à Mystic Falls mais tout de même.


April : - Tu sais à six heures du matin je ne risque pas de rencontrer grand monde, et puis je sais me défendre toute seule.


L'aîné des Salvatore acquiesça en affichant un léger sourire alors que la jeune femme se tourna partiellement vers Jérémy.


April : - Mais c'est vrai que, avoir un homme fort à mes côtés ne ferait pas de mal...


Jérémy sourit brièvement alors que Caroline se mit à rouler des yeux, tout comme Damon qui pour une fois ne rajouta rien.


Jérémy : - Ce lever à six heures, pour courir... non ça ne me dis vraiment rien.


April laissa échapper un léger rire avant de poser sa main sur le bras de Jérémy.


April : - J'avais oublié, j'ai laissé mon manuel en classe tu viens le chercher avec moi ?


Jérémy se mit à fixer la jeune femme avant d’acquiescer en souriant et de la suivre. Caroline ouvrit enfin la bouche une fois les deux jeunes assez éloignés à son goût.


Caroline : - C'était quoi ça ?!


Elena plongea dans le regard de son amie qui avait un air choqué sur le visage.


Caroline : - Depuis quand ils sont si proches tout les deux ?!


Damon : - Il faut dire que le petit Gilbert est un vrai séducteur.


Damon afficha un sourire en coin alors que la jeune femme brune à ses côtés se leva en posant son sac sur son épaule.


Caroline : - Attends Elena, où est-ce que tu vas ?


Elena : - Je vais voir où en sont Matt et Ty'.


La jeune brune ne rajouta rien et se contenta de s'éloigner. Caroline se leva à son tour, posant un bref regard sur Damon avant de se lancer à sa poursuite. L'aîné des Salvatore soupira en fixant le sol. Il finit par s'éloigner tout en sortant son téléphone de sa poche.


Stefan : - Allô ?


Damon : - Tu es toujours chez Bonnie.


Stefan : - J'y arrive, pour...


Damon : - Je suis là dans deux secondes.


Stefan n'eut le temps de répondre que son frère avait déjà raccroché. Il fronça les sourcils en rangeant son portable dans sa poche avant de toquer contre la porte désirée. Il sourit en voyant Bonnie apparaître à la porte mais se renfrogna lorsqu'il vit le visage préoccupé de la jeune femme.


Stefan : - Hey Bonnie, tout va bien ?


La jeune femme ne répondit rien et se contenta de libérer le passage, l’incitant à entrer. Lorsque le jeune homme entra dans le salon il se figea net en voyant Lucy, debout à quelques mètres, une tasse de thé entre les mains.


Stefan : - Lucy...


La femme lui sourit en déposant la tasse fumante sur la petite table face à elle.


Lucy : - Bonjour Stefan, ça fait longtemps.


Il resta silencieux alors que Bonnie se posta à côté d'elle.


Stefan : - Qu'est-ce que vous faites ici ?


La jeune sorcière laissa échapper un léger sourire avant de se tourner vers lui.


Bonnie : - The "Five" Stefan, elle est là pour nous aider.


Stefan fixa Lucy d'un air interrogateur alors qu'elle se mit à sourire.


-------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131007125845301598


Tyler sentit les piques s'enfoncer profondément dans sa chair alors qu'il laissa échapper un cri à glacer le sang. La sang coulait le long de son torse là où des marques d'entailles avaient pris place. Ses poignets entaillés à cause des menottes peinaient à cicatriser, tout comme son bras droit, couvert de traces de brûlures dû à la verveine qui coulait encore le long de son épaule. Il laissa échapper un énième hurlement alors qu'un pieu en bois se retrouva enfoncer durement dans son ventre, déjà horriblement mutilé. Max se mit à soupirer légèrement en sentant son téléphone vibrer dans sa poche. Il esquissa un sourire alors qu'il colla le portable contre son oreille.


Max : - On ne peut plus se passer de moi visiblement.


April : - Max, je crois qu'on a un problème.


Max : - Où est-tu ?


April s'assit sur l'une des tables de la salle vide alors qu'elle rangeait un livre au fond de son sac.


April : - Au lycée. Ils ont retrouvés mon collier près de la caravane de Connor, j'ai laissé entendre que je l'avais perdu en faisant mon jogging dans la forêt mais l'aîné des Salvatore avait l'air moins dupe que les deux fashionistas.


Max : - Tu crois qu'il va poser problème.


April se mit à soupirer en rattachant la boucle de son sac.


April : - Je n'en sais rien, et toi où tu en es ?


L'homme jeta un regard glacial à Tyler.


Max : - Je m'apprêtait à finir.


April : - Il faut qu'on fasse vite, et bien, surtout ne laisse aucunes traces derrière toi.


Max : - Tu me connais, ce n'est pas vraiment dans mes habitudes. Et toi, tu sais ce qui te reste à faire.


April soupira en regardant brièvement Jérémy qui l'attendait devant la salle.


April : - Je sais, j'aurais juste préféré que ça se passe autrement.


Max : - On a pas le choix, on est pressé par le temps.


April : - Je sais.


Max : - On se retrouve tout à l'heure.


Max raccrocha avant de ranger le portable dans sa veste.


Max : - Bien, même si j'avoue que te torturer est plus que jouissif, je ne vais pas y passer la journée.


Le jeune homme releva difficilement la tête vers Max, qui sourit en sortant un cristal blanc translucide qui tenait largement dans la paume de sa main. Il s'agenouilla face à lui, un sourire glacial sur les lèvres.


Max : - Ne t'en fais pas, ça ne fais pas mal. Du moins pas plus que tout le reste.


Tyler ne pu réagir lorsqu'il plaqua sa main sur le côté de sa tête, écrasant le cristal contre sa tempe. Tyler s'arrêta de respirer un instant, une sensation horrible comparable à une aiguille qui s'enfonçait doucement dans sa tête. Il ferma les yeux sous la douleur avant de s'évanouir, tombant lourdement au sol. Max se releva tranquillement, un air victorieux plaqué sur le visage.


Max : - Damon Salvatore, prépare-toi à subir les conséquences de tes actes.


Il sortit calmement de la cellule, se dirigeant vers les escaliers avant de finalement disparaître dans la faible lumière du jour.


-------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 13100712584616769


Caroline réajusta difficilement la sangle de son sac sur son épaule alors qu'elle tenait de rattraper Elena, déjà à l'autre bout du terrain.


Caroline : - Elena attends !


La jeune femme fit la sourde oreille et continua avancer vers le bâtiment.


Caroline : - Je sais que tu es en colère, mais c'est une raison pour essayer de me semer.


Elena soupira avant de faire un arrêt brutal, obligeant son amie à se figer à son tour.


Elena : - Désolé...


Caroline sourit faiblement en voyant son amie se tourner finalement vers elle.


Elena : - C'est juste que, c'est quand même fou ça ! Cette nécessitée à devoir soupçonner les gens sans arrêt, comme si tout le monde avait forcément quelque chose à cacher...


Caroline : - Allez ne te mets pas dans des états pareils, c'est Damon après tout.


Elena releva les yeux sur son amie.


Elena : - Est-ce que j'ai bien entendu ?


Caroline se mit à froncer les sourcils, ne voyant pas où son amie voulait en venir.


Elena : - Tu prends bien la défense de Damon, Damon Salvatore ?


Caroline se mit à lever les yeux au ciel en faisait la moue sous le regard mi-amusé mi choqué de son amie.


Caroline : - Tout ce que je veux dire c'est que s'est Damon quoi. Et même si je préférerais sortir en plein jour sans ma bague que de l'avouer, il ne pensait pas à mal, et encore moins à te faire du mal.


Elena ne dit rien et se contenta de baisser la tête.


Caroline : - Si tu oses répéter ce que je viens de dire, je te préviens que je n'aurais d'autre choix que de dire à tout le monde que tu dors encore avec ton pyjama Dora l'exploratrice.


Elena se mit à rire alors que la tornade blonde se dirigea à grand pas vers les vestiaires.


Elena : - Attends Caroline, on a pas le droit d'entrer.


Caroline : - Ça fait déjà vingt minutes que l'entraînement est terminé, il ne doit plus y avoir personne.


Elle poussa doucement la porte et soupira en voyant le vestiaire désert.


Caroline : - C'est pas vrai, où est-ce qu'ils sont passés.


Elena : - Caroline, tu sens ça...


La jeune blonde fronça les sourcils en se dirigeant vers les casiers.


Caroline : - Le sang.


Elena : - Caroline regarde...


Elle tressallit en voyant la traîner de sang sur me mur près de la porte. Elle passa brièvement les doigts sur la trace et se mit à serrer les dents.


Caroline : - Matt...


-------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131007125846406379


Jérémy sourit lorsqu'il vu la jeune femme se diriger vers lui.


April : - Désolé, un copain.


April sourit en rangeant le téléphone dans sa poche de veste.


Jérémy : - Tout va bien ?


April : - Ça va, il doit juste s'occuper de quelqu'un...


Jérémy : - Un ami malade ?


April : - Pas exactement.


La jeune femme posa sa main sur la joue de Jérémy qui plongea dans son regard.


April : - Je suis vraiment désolé, j'aurais aimé que ça se passe autrement...


Le jeune homme resta figé, comme hypnotisé lorsque April sourit faiblement avant de l'entraîner avec elle, sa main toujours prisonnière de la sienne.


April : - Suis-moi, il est temps.


Jérémy ne résista pas et suivit docilement la jeune femme, traversant le couloir bondé.


-------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131007125847129422


Lucy : - Il est arrivé.


Stefan se leva du divan pour ouvrir la porte, laissant entrer son frère qui se figea face à Lucy.


Damon : - Tiens donc...


Lucy sourit brièvement avant de le voir se tourner vers Stefan.


Damon : - Qu'est-ce qu'elle fait là ?


Lucy agita la main en l'air, le faisant pivoter vers elle.


Lucy : - Je suis là.


Stefan : - Elle est ici pour nous aider.


Damon : - Mais encore...


Bonnie : - The "Five" Damon, elle est venue pour répondre à nos questions.


L'aîné des Salvatore vit alors Bonnie entrer dans la pièce un plateau chargé en main.


Damon : - Génial, d'ailleurs en parlant de questions, je suis allez voir Liz ce matin histoire de voir s'il y avait du nouveau...


Stefan : - Et alors ?


Damon : - Bien figures-toi cher frère que l'incendie est bel est bien criminel. Ce qui, en soit n'avait rien d'étonnant, ce gars était fêlé mais pas au point de se faire cuire au bain-marie.


Damon esquissa un sourire en coin avant de reprendre son sérieux.


Damon : - Ils ont trouvés un paquet d'allumettes à quelques pas de la caravane, ainsi qu'un collier.


Bonnie : - Un collier ?


L'aîné acquiesça avant de poursuivre.


Damon : - Avec un joli pendentif en forme de "A".


Il resta silencieux un moment avant de reprendre.


Damon : - Du coup, j'ai pour ainsi dire mit les pieds dans le plat quand j'ai disons, légèrement soupçonner Alyssa...


Bonnie & Stefan : - Quoi !?


Damon plissa les lèvres sous le regard furieux de Bonnie et de son frère.


Damon : - Pas besoin de me remonter les bretelles, on s'en est déjà charger pour vous. Bref, surprise totale lorsque la jeune April à récupérer le collier en prétendant l'avoir perdu quelques jours plus tôt.


Bonnie & Stefan : - April ?!


Damon : - Vous savez que vous commencez à me faire flipper à parler comme ça en même temps, je vous jure c'est bluffant...


Bonnie & Stefan : - Damon !


Damon : - Revenons donc à l'histoire, elle affirme l'avoir perdu en faisant son jogging, qui comme par hasard se faisait à quelques pas de la caravane de Connor...


Ils restèrent tous silencieux lorsque Damon intervint calmement.


Damon : - Alors, c'est là que logiquement vous êtes sensé dire "April" avec un air illuminé sur le visage et qu'ensuite on passe tous la porte de manière précipité pour allez la capturer.


L'aîné mit ses mains devant lui en signe d'évidence.


Damon : - C'est quand vous voulez...


Bonnie : - Tu crois vraiment que ça peut-être elle ?


Damon soupira en fixant la jeune femme.


Damon : - Un conseil Bonnie, tu traîne trop avec Stefan, arrête tout de suite parce que là tu deviens aussi long que lui à la détente...


Stefan n'eut le temps de relever qu'il sentit son portable vibrer dans sa poche.


Stefan : - Caroline, qu'est-ce qui se passe ?


Caroline : - Stefan, mets-moi sur haut-parleur, tout de suite.


Le jeune homme s'exécuta sous les regards intrigués du petit groupe.


Caroline : - Je vais essayer de faire court. Je suis avec Elena, on est en route vers chez Bonnie, on revint des vestiaires du stade... on a trouvé du sang, celui de Matt.


Bonnie plaqua sa main sur sa bouche alors que les deux frères échangèrent un regard.


Caroline : - On a aussi retrouvé le téléphone de Tyler à proximité...


Elena : - Jérémy est injoignable Stefan...


Damon serra durement les poings.


Stefan : - Caroline, ça va aller, surtout faite bien attention on vous attend.


La jeune femme acquiesça avant de raccrocher.


Damon : - Et merde, c'est quoi ce bordel.


Stefan : - Connor n'est visiblement pas venu seul.


Lucy qui était restée silencieuse depuis le début se décida à intervenir.


Lucy : - Visiblement les réponses vont devoir attendre.


                                                                                                                                             •
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Mar 8 Oct - 13:19

The Beginning Of The End - Page 2 131006115223330886

                                                                                                          
• Que la partie commence... •





CHAPTER ELEVEN (Part 3) : Game On.



Stefan referma la porte après avoir laissé entrer Caroline et Elena qui se précipitaient déjà dans le salon. Les deux jeunes femmes se stoppèrent devant Lucy qui esquissa un sourire chaleureux.


Damon : - Ok alors résumons, Tyler et le quaterback sont officiellement injoignable, vous avez retrouvé du sang...


Caroline : - Celui de Matt...


Damon : - Celui de Matt, dans les vestiaires...


Elena qui avait toujours son téléphone collé à l'oreille depuis son entrée se mit soupirer en raccrochant, avant de passer une main sur son visage.


Elena : - Jérémy est toujours sur messagerie...


Stefan posa sa main sur le bras de la jeune femme dans un geste de réconfort.


Stefan : - Elena calme-toi, quand avez-vous vu Jérémy pour la dernière fois ?


Caroline : - Tout à l'heure, il y a un peu plus d'une demi-heure environ. Il était avec April, ils sont partis chercher un manuel qu'elle avait oublié en classe.


Stefan : - Il est peut-être tout simplement avec elle.


Elena : - Ça ne l'empêcherait pas de répondre Stefan, surtout avec les événements récents, je suis sûre qu'il se passe quelque chose.


Elena se figea soudainement, les yeux élargis de panique.


Elena : - Alyssa... elle devait sortir ce matin pour régler des choses en rapport avec son père.


La jeune femme sortit une nouvelle fois son téléphone avant de s'arrêter.


Elena : - Je, je n'ai pas son numéro... et si il lui était arrivé quelque chose, oh seigneur non pas ça pas ça, pas maintenant c'est pas possible....


Elena commença à faire une crise de panique alors que Caroline lui saisit les poignets.


Caroline : - Elena calme-toi, respire...


La jeune femme se mit à respirer plus doucement en imitant son amie alors que Bonnie l'attira pour l'asseoir à côté d'elle.


Damon : - Ok, que tout le monde reprenne son calme. Vous, vous vous occupez de retrouver les deux lurons, moi, je vais faire un tour en ville, peut-être qu'avec de la chance elle sera dans les parages, et Jérémy avec.


Elena lança un timide regard de remerciement à l'aîné des Salvatore qui esquissa un faible sourire avant de se diriger vers la porte. Caroline passa alors le doigt sur le bracelet en argent autour de son poignet.


Caroline : - C'est le bracelet que Tyler m'a offert...


Bonnie se tourna vers Lucy qui restait silencieuse.


Bonnie : - Tu crois que, avec l'aide d'un objet, tu pourrais essayer de le localiser, les localiser ?


Lucy : - Pas besoin d'objet.


La jeune femme parfaitement sereine tendit une main à Bonnie qui l'accepta sans hésiter.


Bonnie : - Mais... je n'ai plus, ou presque de pouvoirs, je ne sais si...


Lucy : - Tes pouvoirs sont peut-être momentanément absents, mais il reste tout de même en toi. Toutes les deux, on peut y arriver.


Elle sourit timidement alors que Lucy recouvrit leurs mains avec sa seconde.


Caroline : -Ok, moi j'appelle ma mère, peut-être qu'elle aura vu Alyssa.


Ils acquiescèrent en silence.


Lucy : - Ferme les yeux, laisse nos énergies se rencontrer... concentre-toi, respire...


La jeune femme s'exécuta. Elle se concentra sur Tyler et Matt, les visualisant dans son esprits, de façon de plus en plus précise. Elle fronça les sourcils lorsqu'elle sentit une vague de froid l'envahir au plus profond de son être. Elle se mit à s'agiter lorsque des cris souffles courts et rauques parvinrent à ses oreilles.


Lucy : - C'est ça, on approche...


Un légère odeur de pins vint chatouiller ses narines, l'herbe venant frôler les pieds. Elle s'avança de façon irréelle à travers la forêt imaginée et se stoppa lorsqu'elle vu l'objet de son vouloir. Bonnie rouvrit brutalement les yeux sous les regards du petit groupe. Elle resta silencieuse, tâchant de reprendre son esprit avant de se lever doucement.


Bonnie : - Je sais où les trouver.


--------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131006115223861858


~ MUSIC ~


Le bois craquait sous ses pieds alors qu'elle montait lentement vers l'étage du dessus. Elle parcourut le couloir qui faisait tout le tour de l'escalier, menant à de diverses pièces, toutes de taille et d'atmosphère différentes. Elle ralentit alors qu'elle passa devant la porte d'une chambre, où les murs d'un rose pâle ornés de fresques faisait penser à une chambre de petite fille. Elle passa prudemment le pas de la porte avant de se figer, passant en revue les divers objets, meubles et décorations qui lui était chaleureusement familières. Elle se mit à sourire en passant les doigts sur un carrousel miniature posé non loin d'un vieil ours en peluche à l'apparence miteuse. La peinture, légèrement abîmée avec le temps, donnait un côté doux et ancien singulier à la chambre. Une douce envie de visiter le reste des autres pièces s’immisçait toujours dans son esprit lorsqu'elle arriva devant un encadrement à l'autre bout du couloir. Elle se risqua à avancer dans la pièce dont le bois, les couleurs terres et les nombreuses étagères reflétaient une apparence chaleureuse et confortable. Ses yeux se voilèrent tristement lorsqu'elle aperçue le cadre posé au coin du bureau. Une jeune femme aux longs cheveux couleur chocolat et aux yeux bleus-gris souriait d'un air paisible, la tête posée sur l'épaule d'un homme. Des cheveux châtains clairs venait accentuer ses yeux bruns qui reflétaient une douce chaleur. La jeune femme tenait dans ses bras une petite fille d'à peine quatre ans qui avait des cheveux et de petites fossettes semblables aux siennes. Ses yeux, d'un bleu clair intense faisaient contraste avec sa peau nacrée. Alyssa passa doucement le doigt sur le visage de l'homme qui reflétait un sentiment de bonheur incommensurable.

Bonheur qu'elle ne reverrait plus jamais briller dans ses yeux, que dans ses souvenirs qui semblaient bien pâle en comparaison.

Elle laissa traîner ses doigts le long des nombreuses couvertures poussiéreuses de livres qui trônaient, parfaitement rangés, dans la longue bibliothèque. Elle en sortit délicatement un livre vert qui avait l'air bien plus vieux qu'elle et la maison réunies. Alyssa s'installa dans le petit fauteuil en cuir marron cendré après avoir retiré la toile qui le recouvrait. Elle replia ses jambes sous elle et sourit en passant les doigts sur la couverture. Son père pouvait avoir l'air d'un homme rude et froid parfois, impression qui, une fois qu'on avait gratté un peu la surface, aurait été impensable. Elle se souvint du premier hiver où, lorsqu'elle n'était pas plus haute que trois pommes, elle avait rejoint son père dans ce même bureau. Elle n'avait eu aucun scrupule à venir le déranger, le faisant s'arrêter dans son travail, pour venir s'asseoir sur ses genoux sous son sourire conciliant. La jeune femme se souvint du nombre de fois où elle avait fais la moue lorsque son père lui lisait des extraits de poème, qu'à l'époque, elle était bien incapable de comprendre. Juste un tas de mots les uns à la suite des autres, qui n'avait pas le moindre sens à ses yeux. Elle sourit en se remémorant se rouler en boule, bien au chaud entre ses bras protecteurs, fermant peu à peu les yeux avant de rejoindre un monde d’insouciance et rêves. Passant lentement les doigts sur la page qu'elle cherchait, là où une petite étoile dessinée au crayon avait été griffonné.


"Je veux te dire ceci : depuis que je suis né,
Que mes yeux savent voir et mes oreilles entendre,
Tu es, et de très loin, le plus beau, le plus tendre,
Cadeau que jusqu'ici la vie ne m'ait donné."



La jeune femme se souvint avoir ri aux éclats lorsque son père lui avait avoué que c'était grâce à ces vers qu'il avait réussi à séduire sa mère. Elle se remémora avoir grimacé juste après en les voyant s'embrasser sous ses yeux. Elle referma doucement le bouquin et le fourra avec précaution dans son sac avant de sortir de la pièce, non sans se retourner une dernière fois. Elle venait de passer le pas de la porte lorsqu'elle sentit son portable vibrer dans sa poche de jean. A peine la voix du shérif parvenait à son oreille qu'un poids écrasant vint se loger dans sa poitrine.


Liz : - Alyssa, c'est moi le shérif Forbes.


Alyssa : - Shérif, quelque chose ne va pas ?


Liz : - Non non, tout va bien. Les copies de l'extrait de naissance de ton père ont été faxés à ta mère il y a quelques heures.


Alyssa : - Bien, je vous remercie. Et... c'est pour ça que vous m'avez appelé ?


Liz : - Oh oui, et non. Je suis désolé de devoir encore te faire endurer plus mais, des formulaires complémentaires viennent d'être envoyés et je voulais savoir si je pouvais les envoyer directement à ta mère ?


Alyssa : - Bien sûr, c'est elle qui a le dossier complet, à la maison.


Liz : - D'accord.


Alyssa : - Je vous remercie, pour votre aide, et... Pour tout.


Liz sourit à l'autre bout du combiné.


Liz : - Je t'en prie.


Alyssa raccrocha et se laissa glisser le long du mur, tâchant de lutter contre le poids qui lui coupait littéralement la respiration. Elle se mit à respirer lentement lorsqu'elle se leva brutalement, laissant tomber son sac sur le sol.


Alyssa : - Jérémy...


Elle se dirigea vers l'imposant bureau et tira le premier tiroir pour fouiller parmi de nombreuses cartes. Villes, pays, constellations, le choix ne manquait pas. Elle trouva du premier coup celle qu'elle recherchait et la déroula rapidement devant elle, à même le sol. Elle détacha une de ses petits boucles d'oreilles et la posa sur la carte représentant en détail de nombreuses villes situées aux alentours de la Géorgie. Elle s'assit en tailleur avant de placer ses mains au-dessus de l'immense carte.


Alyssa : - Jérémy.


L'ordre était simple et clair. La boucle commença à tourner sur elle même avant de brusquement dévier le long d'une même ligne, point par point s'avançant de plus en plus lentement. Elle s'arrêta finalement sur le début d'une grande forêt, à l'entrée de Mystic Falls. La jeune femme se leva d'un bond, récupéra rapidement sa boucle et attrapa son sac avant de dévaler les escaliers, quittant la maison qui lui était si chère.


--------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131006115224385011


Damon ne se rendit pas compte qu'il courait presque lorsqu'il arriva devant le poste de police. Il se mit à ralentir et entra, se dirigeant vers le bureau de Liz. Celle-ci se leva en voyant l'aîné des Salvatore entrer, visiblement préoccupé.


Liz : - J'ai réussi à joindre Alyssa, elle avait l'air d'aller bien.


Le jeune homme laissa échapper un soupir de soulagement en s’asseyant.


Liz : - Par contre Jérémy est bel et bien injoignable...


Damon : - Je sais, c'est pour ça que j'ai besoin de votre aide.


Liz : - Vous savez qui se cache derrière tout ça ?


Damon : - J'ai besoin de savoir si le pasteur Young avait une seconde maison, en plus de celle près de la mairie. Il ce pourrait que sa petite fille ai des choses à se reprocher.


Liz : - April ?


Liz sortit un immense dossier de son tiroir de bureau et l'ouvrit pour en tourner les premières feuilles. Damon acquiesça alors qu'elle s'arrêta sur une page proche de la fin.


Liz : - Voilà, un chalet qui appartient à sa famille dans la forêt, à l'entrée de la ville.


Damon se leva et se dirigea vers la porte.


Damon : - Il ne me faudra pas longtemps avant de le trouver, merci Liz.


Il s'apprêtait à sortir lorsque la femme blonde le stoppa dans son élan.


Liz : - Damon, faites attention surtout.


Le jeune homme laissa échapper un sourire en coin.


Damon : - Attention shérif, je vais finir par croire que vous vous inquiétez pour moi.


Liz sourit à son tour avant de le voir disparaître.


--------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131006115224818755


April sursauta légèrement lorsqu'elle entendit la porte s'ouvrit avant de se refermer dans un fracas assourdissant. Max entra dans le salon où la jeune femme était assise, occupée à jouer avec le pendentif de son collier. Il déposa le cristal sur la petite table devant lui, un sourire victorieux sur le visage. April, le regard sombre, finit par relever la tête vers le jeune homme.


April : - Alors.


Max : - C'est l'aîné des Salvatore.


April ne dit rien, se contenant de regarder le dans le vide, les sourcils froncés.


April : - Damon...


Max acquiesça silencieusement avant de venir la rejoindre sur la canapé de cuir blanc.


Max : - Il lui a brisé la nuque, pour sauver la jeune Elena Gilbert, ainsi que son frère.


Un bref silence se fit entendre avant que la jeune femme intervienne.


April : - Dans ce cas il sera le prochain. Je m'en occuperai moi même.


Max afficha un sourire carnassier en acquiesçant.


Max : - Où est le jeune Gilbert ?


Jérémy : - Ici.


Ils détournèrent le regard vers Jérémy qui se tenait contre l'encadrement de porte, le visage dénué de toute émotion. April se leva alors pour se poser à ses côtés, jetant un bref regard à Max.


April : - Si les choses vont suivre leur cours, il ne devrait pas tarder à trouver cet endroit. Il ne viendra sûrement pas seul.


Max se leva, un sourire carnassier sur les lèvres.


Max : - Que la partie commence.


--------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131006115225333839


Le jeune homme se mit à jurer alors qu'il marchait à travers la forêt, tachant de passer outre les ronces qui s'accrochaient aux extrémités de son jean.


Damon : - Je hais mère nature.


Il dégagea finalement sa jambe et se remis à avancer. Damon se mit à ralentir pour considérer les alentours lorsqu'il entendit un craquement à peine audible à quelques mètres de lui. Il se tourna brutalement lorsqu'un petit écureuil à la fourrure rousse foncé descendit le long d'un tronc d'arbre une peu plus loin.


Damon : - Petit, petit...gentil petit écureuil, surtout ne te méprends pas, c'est Stefan qui a mangé tes frères, pas moi. Lui, pas moi, alors aucune raison de se chercher des noises ok ?


Caroline : - Ça alors si on m'avait dis.


Damon se tourna brutalement vers la jeune femme blonde qui avait un sourire qui remonté jusqu'aux oreilles.


Caroline : - On se calme, c'est juste moi.


Caroline leva les mains en l'air comme pour se rendre lorsqu'il se mit à soupirer.


Damon : - Blondie, qu'est-ce que tu fais ici ?! Je croyais que tu devais voler au secours de ton loup et du quaterback.


Caroline : - J'aurais bien voulu, mais les autres ont pensé que te laisser seul n'étais pas la meilleure idée qui soit.


La jeune femme dévia brièvement le regard vers l'arbre où l'écureuil avait déjà déguerpi avant de se concentrer sur Damon.


Caroline : - Et visiblement ils ont eu raison.


Caroline afficha un second sourire éclatant.


Damon : - Comment tu as su où...


Caroline : - Ma mère.


Damon : - La traîtresse.


La jeune femme leva les yeux en l'air avant de se mettre à marcher.


Caroline : - Allez viens Nigel Marven, on est pas encore arrivé.


Damon : - La ferme.


Caroline laissa échapper un gloussement avant de le voir prendre la tête et de le suivre.


--------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131006115225851812


Bonnie : - Là...


Ils arrivèrent devant une sorte de cave souterraine, que Bonnie n'eut aucun mal à reconnaître.


Elena : - Tu es sûre ?


Bonnie : - Certaine.


Les deux jeunes femmes se mirent en marche lorsque le bras de Stefan les stoppa dans leur élan.


Stefan : - Je vais vérifié, vous restez ici.


Elena voulut contester l'ordre du cadet mais se ravisa, se contentant de rester en arrière avec Bonnie. De longues minutes passèrent avant que Stefan donne finalement le feu vert, leur faisant signe de le rejoindre.


Elena : - Quelle horreur...


Elena se couvrit le nez en entrant, l'odeur de verveine fortement présente dans l'atmosphère. Stefan se précipita vers Tyler, toujours inconscient alors que les deux jeunes femmes se mirent à chercher Matt.


Bonnie : - Il est là !


Bonnie ouvrit la cellule et se jeta au côté de Matt, allongé sur le sol. Elena ne tarda pas à la rejoindre et se stoppa net devant l'entrée au niveau de la porte.


Bonnie : - Il a perdu beaucoup de sang...


La jeune sorcière releva la tête de Matt pour la poser sur ses genoux alors qu'elle se tourna vers Elena. La jeune femme respirait difficilement, les yeux rougis, de longues veines sombres débordant sur ses pommettes. Bonnie retint son souffle une seconde en la voyant avancer vers leur ami, toujours inconscient. Elle s'agenouilla avant de se mordre le poignet et de le coller contre la bouche de Matt. Les deux femmes se sourirent légèrement avant d'entendre Stefan à l'autre bout du couloir.


Stefan : - Il faut qu'on le fasse sortir, tout de suite.


Elena et Bonnie tachèrent de soutenir Matt tout en le dirigeant vers la sortie, suivies de près par Stefan et Tyler. Après quelques minutes à l'air libre, loin de toute odeur de verveine, Tyler se mit tousser violemment en tentant de s'asseoir.


Bonnie : - Doucement Ty', reste tranquille, tout va bien.


Bonnie posa une main sur son torse, le forçant à se rallonger sur le sol humide. Matt quant à lui se mit à battre légèrement des paupières, émergeant peu à peu de se léthargie.


Elena : - Matt...


Le jeune homme ouvrit difficilement les yeux vers Elena, qui tenait sa main dans la sienne, les yeux brillants.


Matt : - Elena...


Elena : - Ça va aller, c'est fini.


Le jeune expira lentement avant de refermer les yeux.


Elena : - Tu iras bien.


Stefan : - Grâce à toi.


Elena se tourna vers Stefan qui passa tendrement le pouce sur sa joue. Elle sourit avant de reporter son attention sur le jeune quaterback.


--------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131006115226220206


Damon : - On y est.


Caroline et Damon se stoppèrent à quelques mètres du chalet, protégés derrière les nombreux arbres qui faisaient office de barrage.


Caroline : - Je sais que tu aurais préféré foncer tête baissé, mais je pense vraiment qu'on doit jouer la sécurité. Si April est bel et bien là ça m'étonnerais qu'elle soit seule.


Damon fit la moue avant de hocher la tête.


Damon : - Bien.


Caroline : - Comment ça bien ?


Damon : - On joue la sécurité.


Caroline s'apprêtait à débattre mais se ravisa et se contenta de hocher lentement la tête.


Caroline : - Je passe par l'arrière.


Damon acquiesça silencieusement avant de la voir disparaître à travers la forêt. Il s'apprêta à franchir la distance qui le séparait de la baraque de bois lorsqu'un bruit semblable à des pas, quasiment inaudible, se fit entendre. Il n'eut pas le temps de se retourner qu'il entendait déjà le bruit de l'air fendu s'approcher à une vitesse phénoménale. Il tenta de s'écarter assez vite pour éviter la flèche qui menaçait de brutalement transpercer sa chair, mais sans grand espoir. Il voyait déjà la tige de bois s'enfoncer douloureusement dans les tissus de son épaule.


                                                                                                                                             •

Et voilà pour la troisième partie ^^ , je n'ai maintenant plus de chapitre d'avance donc la suite prendra peut-être un peu plus de temps Razz Le prochain chapitre est quasiment terminé, je pense pouvoir le poster ce soir ! :bigsmile: pig 

Ps : Le petit poème est de André Sevain et pour info, Nigel Marven est un célèbre zoologiste et aventurier anglais ^^

Bisous ! Razz 
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Jeu 10 Oct - 11:24

The Beginning Of The End - Page 2 131010031351479361

                                                                                                          
• Que la partie commence... •





CHAPTER ELEVEN (Part 4) : Game On.



Il se mit à grimacer, attendant patiemment que la flèche tirée s'enfonce avec brutalité dans sa chair. Au bout de quelques secondes de supplice il se retourna vivement, comprenant que la tige de bois n'avait pas atteint sa cible. Il fit alors face à un homme blond assez grand qui tenait un arbalète dans une de ses mains, et au vu de son regard, il devait être tout aussi perplexe que l'aîné des Salvatore. L'homme eut à peine le temps de repointer son arme vers Damon qu'il se retrouva sauvagement plaqué contre un arbre. Caroline avait la main serrée autour de son cou, les yeux rouges et les lèvres légèrement gonflées par les crocs qui en sortait. Max réagit immédiatement et enfonça un pieu de sa main libre pile dans le creux du cou de la jeune blonde. Elle s'écroula au sol en gémissant, libérant le chasseur de son étreinte et lui permettant de tirer une seconde flèche vers Damon qui,  l'esquiva sans aucun problème. Le jeune homme saisit Max aux niveaux des épaules et le plaqua au sol avant de le décocher un droite en plein visage. Le chasseur lâcha alors son arme malgré lui mais rebondit rapidement en plantant un pic semblable à un pointe de harpon dans les côtes de Damon, qui grimaça sous la douleur. Il ne relâcha cependant pas sa prise, se qui laissa le temps à Caroline d'attraper son bras encore libre. Elle s'apprêta à en finir, prête à planter le pieu dans le cœur du chasseur lorsqu'un pic vint se loger durement dans son épaule. La jeune vampire serra les dents et relâcha momentanément le pieu qui tomba sur le sol fourni de la forêt. Elle se tourna pour faire face à Jérémy, une arme en main, figé non loin d'April qui assistait au spectacle d'un air froid et détaché.


Caroline : - Jérémy... qu'est-ce que tu fais ?!


Caroline tenta de retirer le projectile en bois de son épaule mais en vain, il était loin de sa portée.


April : - Lâche-le.


April s'était tournée vers l'aîné des Salvatore qui retenait toujours Max, à présent pas mal amoché.


Damon : - Jérémy c'est quoi ce bordel !?


Le plus jeune des Gilbert ne répondit rien, impassible.


April : - Il est avec nous maintenant. Je ne te le répéterai pas une troisième fois, lâche Max. Immédiatement.


Damon posa alors son regard sur le chasseur un sourire glacé sur les lèvres.


Damon : - Max. Qu'en dis-tu Max, à combien crois-tu que ta copine estime la valeur de ta vie ?


Il plongea alors brutalement sa main dans la cage thoracique de Max qui arrêta de respirer sous la souffrance.


Damon : - Une seconde, c'est à peu près le temps qu'il me faut pour balancer son cœur à plusieurs mètres de sa poitrine.


April : - Tu bluffes.


Damon : - Tu croies ?.


April plongea son regard froid dans celui de Damon, comme dans un signe de défi.


April : - Si tu fais ça ta copine se reçoit une décharge de balles en pleine tête.


Comme pour appuyer ses mots Jérémy pointa son arme vers Caroline, figé sur le sol.


April : - Inutile de préciser que ce sont des balles en bois.


Damon resta silencieux une seconde avant de répondre.


Damon : - Vas-y. La vie de ton précieux Max vaut sûrement plus à tes yeux que sa vie aux miens.


April esquissa un sourire.


April : - Qui bluffe maintenant ?.


Damon ne répondit rien et se contenta de serrer un peu plus sa main autour du cœur du chasseur. April fit tourner lentement le pieu de bois entre ses mains avait de se figer.


April : - Très bien, si tu ne tiens pas plus que ça à elle, tu accroches peut-être plus d'attention à la vie de Jérémy.


Damon : - Tu ne le toucheras pas.


April : - Moi non...


Jérémy retourna alors vivement son arme pour poser le canon contre le bas de son menton.


April : - Mais lui n'hésitera pas une seconde, si je lui ordonne.


Damon : - Tu ne feras pas ça.


April : - Tu en es sûr.


Le visage glacial de la jeune femme fit prendre compte à Damon qu'il se retrouvait piégé comme une vulgaire souris. Dieu qu'il avait horreur d'être pris dans ce genre de situation.


Caroline : - Jérémy je t'en prie, qu'est-ce qui te prend ?...


April : - Ferme-la !


Jérémy tourna un instant le regard vers April se qui laissa le temps à la jeune blonde de lui extirper brusquement l'arme des mains, le repoussant à plusieurs mètres. Le jeune homme tomba lourdement sur le sol, sonné. Max, dans un dernier espoir retira violemment la main de Damon de sa poitrine en laissant échapper un hurlement. April en profita pour lancer le pieu qui s'écrasa dans le flanc de Damon que se tordit légèrement sous la douleur. Le chasseur se releva à une vitesse impressionnante et attrapa April avant de disparaître, comme si ils n'avaient jamais été là. Caroline se précipita difficilement vers Jérémy qui était inconscient, mais vivant. Damon retira les différents projectiles encore coincés dans son corps non sans laisser passer quelques injures.


Caroline : - Il va bien, il est juste inconscient.


Damon s'approcha à son tour et soupira avant de retirer brusquement le pieu encore planté dans l'épaule de la jeune femme. Elle laissa échapper un léger "aïe !" avant de se tourner vers lui, les yeux ronds comme des soucoupes.


Caroline : - T'aurais pu prévenir !


Damon se releva et se figea lorsqu'il remarqua la flèche qui reposait à quelques mètres de là. Il se tourna alors vers l'arbre où une seconde avait été planté, celle tirée par Max après son duel avec Caroline. Il se mit à froncer les sourcils. Pourquoi la première flèche ne l'avait-elle pas atteinte ? Il s'agenouilla et remarqua un reflet briller à quelques pas de là. Caroline resserra sa prise autour de la poitrine de Jérémy en le soulevant délicatement.


Caroline : - Damon, tu viens ou quoi ?.


Le jeune homme finit par se relever et la suivit, l'aidant à soutenir Jérémy.


Damon : - Au faite ne prend pas la peine de te venger pour tout à l'heure Blondie, on peut pas se blairer mais c'est pas pour ça que je te laisserai te faire liquider.


Caroline remarqua son sourire en coin et prit un air outré.


Caroline : - J'espère bien !


Caroline rabattit le bras de Jérémy autour de ses épaules avant de poursuivre.


Caroline : - A qui tu ferais la misère si j'étais plus là.


Damon fit la moue en signe d'approbation alors qu'ils se dirigeaient à grand pas, se faufilant à travers les arbres.


------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 13101003135263012


Elena : - Tiens.


Matt grimaça lorsqu'il appuya la poche de glace que venait de lui tendre Elena sur son épaule, couverte d'un hématome bien visible.


Elena : - Tu as cicatrisé, mais contre les coups et les bleus le sang ne peut rien. Désolé.


Elena lui lança un regard d'excuse alors qu'il accepta la tasse que lui offrait la jeune femme.


Matt : - J'ai déjà vu pire.


Elena : - C'est vrai.


Elle se mit à sourire avant de prendre une gorgée du thé légèrement sucré.


Matt : - Merci...


Elena fronça les sourcils avant de poser son regard sur lui.


Matt : - Je ne sais pas si je serais encore là si tu n'avais pas...


La jeune femme le coupa dans son élan en posant une main sur la sienne.


Elena : - De rien.


Matt ne répondit pas, se contentant de rendre le sourire qui lui lançait son amie. Stefan entra alors dans le salon accompagné par Tyler, qui avait visiblement encore du mal à récupérer.


Elena : - Ça va aller ?


Le jeune homme s'assit lentement dans le fauteuil avant de hocher la tête.


Tyler : - Juste une question de temps...


Le téléphone de Stefan se mit à vibrer lorsque Bonnie les rejoins, suivie de près par Lucy.


Stefan : - Tu es sûr haut-parleur.


Damon : - Tout le monde va bien ?


Stefan : - Ici ça va. Tyler et Matt s'en sortent sans trop de dégâts.


Caroline : - Ty' ?


Tyler : - Je vais bien Caroline, Matt aussi. Ne t'inquiètes pas.


Caroline soupira de soulagement à l'autre bout du téléphone.


Elena : - Jérémy...


Caroline : - Il n'a rien Elena, il est juste inconscient mais ça va.


Stefan : - Inconscient ?


Damon : - On va dire que c'est une longue histoire...


Stefan : - Et vous ?


Damon : - Disons que ça n'a pas été de la tarte, mais on en ressort sans trop de bobos. La charmante April nous ai tombé dessus et le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle n'est pas commode la p'tite.


Bonnie : - Elle est...


Damon : - Morte ? Non. Elle a réussi à détaler avec son pote chasseur, un certain Max, qui est soit dis en passant le sosie de Ryan Philippe. Dingue cette histoire.


Matt : - A quoi il ressemblait ?


Damon : - Plutôt grand, blond, l'allure athlétique...


Tyler et Matt échangèrent un regard.


Tyler : - C'est bien lui.


Elena : - Et Alyssa ?...


Caroline : - Ma mère l'a eu au téléphone, elle va bien Elena.


Elena laissa échapper un second soupir de soulagement alors que Damon reprit la parole.


Damon : - On est pas loin de chez Bonnie, on vous rejoins.


Stefan raccrocha à son tour.


------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131010031352560076


L'homme se mit à grogner alors qu'elle passa un linge froid sur ses plaies encore légèrement ouvertes.


April : - Ça commence déjà à se refermer.


Max passa ses doigts sur le long pendentif qui reposait autour de son cou.


April : - Encore heureux que je t'ai forcé à porter cette amulette, sans ça le seul enfoncement de sa main dans ta poitrine t'aurais tué sur le coup.


Max : - April Young se serait-elle fais du soucis ?


Le jeune homme afficha un sourire qui laissa entrevoir ses dents blanches.


April : - C'est simple, j'ai horreur quand les choses ne se déroule pas comme je le veux.


Max : - Jérémy reviendra vers nous d'une façon ou d'une autre, tôt ou tard.


April : - Sauf que maintenant on va devoir redoubler de prudence.


Max : - Le jeu n'en sera que plus amusant.


Il tiqua brusquement lorsque le linge froid entra en contact avec son ventre encore recouvert d'une fine couche de sang.


April : - Arrête de bouger, ne m'oblige pas à t'attacher.


Max : - Ça pourrait être intéressant...


La jeune femme lui balança le torchon en plein visage en signe de réponse alors qu'elle se releva.


Max : - Bien, qu'est-ce qu'on fait maintenant.


April : - On rentre. Il est clair qu'il faut revoir notre plan.


Max : - Tu veux dire par là qu'on les a légèrement sous-estimés.


April : - Plutôt que tu t'es surestimé.


Max posa prudemment une main sur son cœur.


Max : - Ouch... Tu es certaine de vouloir rentrer ?


April : - Plus vite on sera parti plus vite on reviendra, sans aucune chance d'échouer cette fois.


Max afficha un sourire en coin avant de se relever et de s'élancer à la suite de la jeune femme.


------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131010031353131194


~ MUSIC ~


Le soleil était déjà couché depuis un moment lorsque le petit groupe se dispersa, laissant Bonnie et Lucy seules. Ils avaient passés plus d'une heure à discuter, sur la façon dont April et Max, avec l'aide involontaire de Jérémy, avaient bien failli les mettre au tapis, et ce de façon définitive. Le jeune Gilbert qui avait fini par se réveiller n'avait plus aucun souvenir des événements récents. Une chose plus que probable selon Lucy, qui a vite compris qu'une sorcière extrêmement puissante s'était elle aussi ralliée à leur côté. Le petit groupe avait fini par conclure que Max et April devaient déjà être loin à l'heure qu'il est, et ce n'était pas pour leur déplaire. Lucy commençait à se livrer sur la confrérie des Cinq, groupe de chasseurs composé de cinq membres, dotés de réflexes et d'une force surnaturel grâce à la sorcière qui les a unis. A la recherche de potentiels nouveaux chasseurs, dont Jérémy faisait visiblement parti, d'où le fait que seul lui avait pu voir le tatouage ou "la marque du chasseur" de Connor. Le tatouage apparaît lorsque le potentiel chasseur tue son premier vampire, et s'agrandit au fur et à mesure de ses meurtres. Tatouage représentant la force et le sacrifice dont fait preuve un chasseur, également signe de son courage et de sa dévotion. Lucy montra un sérieux sans faille lorsqu'elle expliqua à Jérémy qu'il devait faire preuve de prudence. Le meurtre d'un seul vampire agirait pour lui comme l'entrée dans le cercle, le définissant officiellement comme chasseur. Elena, encore remuée avec tout ce qu'elle venait d'apprendre fut la première à se lever pour prendre congé, bientôt imitée par les autres.

Épuisée, Elena sortit de la salle de bain en relevant ses cheveux en une queue de cheval haute lorsqu'elle sursauta. L'aîné des Salvatore, assis sur le bord du lit, tourna la tête vers la jeune femme qui resta figée. Elle finit par le rejoindre, s'asseyant à ses côtés.


Elena : - Ça a été une longue journée...


Damon laissa échapper un gloussement alors qu'il sentit la jeune femme basculer en arrière, s'allongeant de tout son long.


Damon : - Ne m'en parle pas.


Il se laissa basculer à son tour, le regard rivé vers le plafond ils restèrent silencieux, éclairés par la seule lumière de la lune provenant de la fenêtre. La jeune femme se mit à soupirer avant de chuchoter, presque inaudible.


Elena : - Je suis désolée.


Damon fronça les sourcils en restant muet.


Elena : - Je n'aurais pas dû t'incendier comme je l'ai fais. Tu ne pensais pas à mal, tu es juste... toi.


Un autre silence se mit entendre.


Damon : - Excuses acceptées... et retournées.


Elena ne répondit rien, se laissant bercer par sa respiration régulière.


Damon : - Au fond tu n'as pas tord.


La jeune femme tourna légèrement la tête vers lui.


Damon : - La famille, il n'y a rien de plus important...


Elle se mit à sourire en fermant les yeux.


Elena : - Je sais que tu aimes Stefan...


Elena respira profondément, les yeux toujours clos avant de murmurer.


Elena : - … et que tu lui en veux, mais c'est ton frère Damon... c'est lorsque les gens qu'ont aiment disparaissent qu'on se rend compte à quel point on tient à eux... et qu'il est trop tard pour revenir en arrière... dire les choses qu'on aurait voulu dire plus tôt, lorsqu'on le pouvait encore...


Damon ne répondit rien, les yeux rivés vers le plafond il méditait les paroles de la jeune femme. Ce petit bout de femme qui avait tant perdu, et qui pourtant continuait de rester la même. Toujours conciliante envers les autres, dont on pouvait avoir l'impression qu'elle portait le monde sur ses épaules. Il sourit dans la pénombre en comprenant qu'elle c'était endormie. C'est le plus doucement du monde qu'il la glissa dans son lit. Elle laissa échapper un soupir de contentement, confortablement blotti dans sa couette en forme de nuage. Il déposa délicatement un baiser sur son front avant de s'éclipser sans bruit, seul quelques mots flânaient encore dans l'air frais de la nuit.


Damon : - Mademoiselle Gilbert, surtout ne changez jamais.


------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131010031353760329


La lune était déjà haute dans le ciel lorsque Alyssa se laissa tomber le lit encore couvert. Elle saisit son téléphone pour vérifier l'heure, minuit passé. Elle soupira en s'apercevant qu'il était bel et bien trop tard pour appeler sa mère, sûrement plongée dans les bras de Morphée depuis quelques heures déjà avec le travail qu'elle devait accomplir en son absence. Elle s'en voulut de ne pas être à ses côtés pour l'épauler, l'aider et la soutenir comme elle l'avaient toujours faites l'une pour l'autre. Elle laissa échapper un soupir lasse en posant ses mains contre son visage. Elle rapprocha son sac qu'elle posa sur ses genoux avant d'en sortir le recueil de poème de son père, elle en ouvrit lentement la couverture avant d'en feuilleter les premières pages. Elle déposa ensuite le livre sur le couvre lit avant de rabattre les couvertures. Elle passa négligemment une mèche de cheveux derrière son oreille lorsqu'une ombre se dessina sur la moquette beige. Elle leva les yeux et se figea avant de pouffer de surprise. Elle s'avança vers la petite forme posée sur le rebord de la fenêtre et qui restait immobile, la fixant de ses yeux vert groseille.


Alyssa : - Filys ?


Sur le moment elle se dit qu'elle devait vraiment manquer de sommeil. Comment la chatte qui traînait de temps en temps vers chez elle aurait-il pu arriver ici ? Elle prit la chatte blanche tachetée dans ses bras et s'assit sur le rebord du lit en constatant qu'elle se laissait faire docilement. Elle toucha délicatement sa petite oreille droite et sourit en voyant la tache qui ressemblait vaguement à un croissance de lune sur le bord de celle-ci.


Alyssa : - C'est bien toi.


La petite chatte laissa échapper un miaulement comme pour répondre avant de se mettre à ronronner lorsque la jeune femme se mit à caresser son dos.


Alyssa : - Bah ça alors... comment est-ce que tu es arrivé jusqu'ici ?...


L'animal se contenta de fermer les yeux en continuant à ronronner.


Alyssa : - Tu es vraiment incroyable...


Elle quitta alors brusquement les genoux de la jeune femme pour longer le lit avant de sauter sur le sol, entraînant le livre avec elle.


Alyssa : - Tu repars déjà ?


Alyssa sourit en voyant la chatte se diriger vers la fenêtre alors qu'elle ramassait le livre. Elle fronça les sourcils lorsqu'un petit papier en tomba, s'écrasant à son tour sur la moquette. Elle le ramassa et s'assit sur le lit avant de le déplier. Filys vint s'allonger à côté d'elle, le regard fixé sur la jeune femme. Une fois ouvert elle découvrit que son nom y était inscrit, elle reconnu immédiatement l'écriture de son père.


"Ma chérie,

Si tu lis ces mots, c'est que je ne suis aujourd'hui déjà plus de ce monde. Tant de choses ce sont passés depuis ces dernières années... On m'a offert le plus beau et le plus précieux des cadeaux lorsque tu es venue au monde. Je sais que toi et ta mère, les femmes de ma vie, y arriverez très bien sans moi, en vous soutenant et en vous aimant l'une l'autre comme vous l'avez toujours fais. J'ai honte, honte d'avoir laissé mes peurs et mes doutes fausser mon jugement. Tout ce que j'ai toujours voulu c'est vous protéger, protéger ma famille... aujourd'hui il est trop tard pour revenir en arrière, pour effacer mes erreurs et faire les bons choix. Si seulement j'avais été capable de reconnaître mes tords, écouter et voir ce qui se trouvait autour de moi. J'ai failli à mon devoir, car à ce jour je ne suis plus là pour veiller sur toi, sur vous. Ma fille, je t'ai vu grandir jour après jour, évoluer, pour devenir la jeune femme que tu es aujourd'hui. Je n'aurais pu être plus fier... Chaque être est spécial en soi, mais toi ma chérie tu es unique. N'en ai jamais honte, ou peur, car c'est ta différence qui fera de toi un être rare. Il arrive à tout le monde de se tromper, de faire des erreurs, elles nous font grandir et poussent à réfléchir. Nous t'avons bien élevé, et je sais que quoi qu'il arrive tu fera le bon choix, si tu suis ton coeur.

N'oublie pas que je serais toujours avec toi, que je t'aime et t'aimerai toujours."



Une larme roula le long de sa joue, suivie d'une seconde. La petite chatte vint se frotter contre la jeune femme avant de venir s'installer sur ses genoux, ronronnant à moitié. Alyssa referma la lettre et passa une main sur la tête de Filys qui ferma les yeux.


Alyssa : - Je t'aime aussi papa...


                                                                                                                                             •

Et voilà la quatrième partie, j'espère qu'elle vous a plu Smile :bigsmile: Quelques hypothèses quant à la suite de l'histoire ? Cool 
Des avis ? ^^

Ps : Voilà à quoi ressemble Filys ^^ :
Spoiler:
The Beginning Of The End - Page 2 131010034738698434

Elle a juste les yeux beaucoup plus clairs cat 
Bisous ! Razz 
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Lun 14 Oct - 23:46

The Beginning Of The End - Page 2 131015120733886448

                                                                                                          
• Il n'est point de secrets que le temps ne révèle... •





CHAPTER TWELVE (Part 1) : Family Secrets.



Le soleil commençait à se lever sur la petite ville de Mystic Falls, faisant émerger peu à peu les habitants profondément endormis. Le réveil n'affichait que six heures et demi lorsque Stefan se réveilla, les rayons de lumière venant couvrir son visage. Une fois sortit de la douche il se dirigea vers l'armoire en bois. Il enfilait un tee-shirt noir par dessus ses épaules lorsqu'un bruit attira ton attention. Il fronça les sourcils en entendant comme un ronronnement venant de la fenêtre. Un chat y était tranquillement assis, ses yeux verts fixés sur lui.


Stefan : - Bah alors qu'est-ce que tu fais ici toi.


Le chat laissa échapper un miaulement avant que le jeune homme le prenne dans ses bras.


Stefan : - Tu dois être loin de chez toi...


Stefan vérifia rapidement son oreille dans l'éventuelle trace d'un tatouage, mais rien. Il se mit à lui caresser la tête lorsque Damon toqua à la porte avant de faire irruption dans la chambre.


Damon : - Stef', tout vas bien ? J'aurais juré entendre miau...


L'aîné des frères se figea alors à l'entrée de la pièce.


Damon : - lé...


Damon posa d'abord un regard sur le chat encore calé dans ses bras avant de revenir sur son frère, puis à nouveau sur le chat. Stefan fronça une nouvelle fois les sourcils en voyant le visage de son frère.


Damon : - Ne me dis pas que...


Un court silence s'installa avant que Damon ne pose subitement sa main sur son cœur.


Damon : - Déjà que les écureuils c'est limite, mais là franchement... tu n'as pas honte...


Il se mit à faire la moue d'un air exagérément triste.


Damon : - Un si mignon petit chat... monstre...


Voyant où son frère voulait en venir le cadet se mit à lever les yeux au ciel alors que la chatte commença à s'agiter, retombant agilement sur le sol avant de sortir par la fenêtre.


Damon : - C'est ça fuis petit chat, sauve ta peau !


L'animal disparu alors que Damon laissa échapper un sourire en coin avant de passer la porte.


Damon : - On se retrouve en bas pour le petit déj' !


Il s'évapora à son tour, laissant Stefan seul. Le jeune homme se mit à secouer la tête, souriant légèrement avant de vaquer à ses occupations.


---------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131015120736533745


Une douce odeur sucrée remplissait la maison quand Elena descendit les escaliers, se dirigeant vers la cuisine. Elle fut étonnée d'y trouver Alyssa, la tête plongée dans le frigo.


Elena : - Bonjour !


La jeune femme se pencha légèrement et lui sourit.


Alyssa : - Bonjour, bien dormi ?


Elena saisit une tasse dans le placard avant d'attraper la cafetière.


Elena : - Comme un bébé... et toi ?


Alyssa : - Super. Ah, trouvé.


Alyssa referma le frigo, une petite bouteille de sirop d'érable à la main.


Elena : - Dis donc ça sent drôlement bon ici...


Alyssa : - J'ai fais des pancakes.


Jérémy : - J'ai entendu pancakes ?


Les deux jeunes femmes se tournèrent vers Jérémy qui fit irruption dans la cuisine.


Elena : - Bonjour à toi aussi Jer'.


Elles se sourirent alors qu'Alyssa posait la bouteille de sirop sur la table.


Alyssa : - Bien dormi ?


Jérémy posa une main sur sa nuque douloureuse alors qu'il se servait une tasse de café.


Jérémy : - J'ai l'impression qu'un semi-remorque m'a roulé dessus...


Il but une gorgée de liquide brun alors qu'il s'assit à côté de sa sœur.


Jérémy : - Mais rien que des pancakes ne peuvent résoudre.


Elena donna un coup de coude à son frère alors qu'il se plia sous la douleur, atteignant pile poil un gros hématome qui prendrait au moins quelques jours à disparaître.


Jérémy : - Quoi ?! Merci Alyssa.


La jeune femme sourit, venant s'asseoir face à lui avant qu'on entende la sonnette.


Alyssa : - De rien, c'est pas grand chose.


Voyant que Jérémy n'avait pas l'intention d'abandonner son assiette Elena leva les yeux au ciel avant d'aller ouvrir, laissant entrer la jeune blonde.


Caroline : - Hello tout le monde !


Elena : - Comment ça va ?


Caroline : - Merveilleusement bien, dis donc qu'est-ce ça sent bon ici...


Jérémy : - Alyssa a fais des pancakes.


Caroline : - Des pancakes ?


Caroline prit place à côté de la jeune brune après s'être servie une tasse.


Alyssa : - Tu en veux ?


La jeune femme ne se fit pas prier alors qu'elle tenta d'articuler entre deux bouchées.


Caroline : - Tu sais, si tu cherches quelqu'un pour t'héberger un temps ça peut s'arranger... surtout si tu me fais des petits déj' aussi délicieux.


Alyssa leva les yeux au ciel en souriant avant de boire une gorgée de café.


Jérémy : - Comment ça l'héberger ? Pourquoi elle devrait partir, elle est ici chez elle. Autant de temps qu'elle le veut.


Caroline : - Ça va ne t'énerve pas, c'était juste pour dire. C'est mon amie.


Jérémy : - C'est ma cousine.


Elena : - Notre cousine ! Et ça suffit maintenant tout les deux, vous êtes vraiment ridicule.


Alyssa : - Ce n'était peut-être pas une aussi bonne idée de faire des pancakes après tout.


Ils se mit à rire alors qu'Elena se tourna vers la jeune femme.


Elena : - Au faite, je veux bien croire que tu as un sac magique, mais comment as tu...


Alyssa : - Ma valise. J'en ai emporté une qui était restée dans mon coffre. Je suis aller chercher la voiture hier dans l'après-midi, je l'avais laissé sur le parking en face du poste de police.


Ils jetèrent tous un bref regard par la fenêtre et pur apercevoir un 4x4 noir garé un peu plus loin dans l'allée.


Caroline : - En tout cas j'adore ton collier...


Alyssa passa sa main sur le précieux pendentif en forme de nœud en souriant.


Alyssa : - Merci, c'est un cadeau.


Caroline : - Je peux ?


La jeune femme acquiesça en décrochant le pendentif qu'elle déposa dans la main de Caroline.


Caroline : - C'est quoi comme pierre ?


Alyssa : - Un saphir.


La jeune blonde sourit en lui redonnant.


Elena : - C'est vrai qu'il est magnifique.


Alyssa sourit en raccrochant le pendentif autour de son cou.


Jérémy : - Je sais que vous aimeriez continuer à parler bijoux les filles, mais on va être en retard si on ne se dépêche pas un peu.


La pendule affichait déjà huit heures passée lorsqu'il commencèrent à bouger.


Alyssa : - Allez-y vite, je m'occupe de ranger.


Elena et Caroline donnèrent une bref accolade à la jeune femme avant de disparaître derrière la porte. Jérémy lança son sac sur son épaule avant de déposer à la hâte un baiser sur la joue de sa cousine.


Jérémy : - Encore merci pour les pancakes, on rattrape le coup ce soir, promis.


Alyssa : - J'y compte bien !


~ MUSIC ~


Le jeune homme sourit avant de disparaître à son tour. Alyssa se retrouva seule au milieu de la cuisine et rangea rapidement le désordre qui régnait dans pièce. Il était presque neuf heures lorsqu'elle se décida à attraper ses clés, se dirigeant vers sa voiture. Les mots de son père hantait toujours son esprit, elle voulue appeler sa mère mais se résigna, préférant retourner dans l'ancienne maison qui fut la sienne. Elle sortait d'une allée lorsqu'un homme surgit devant sa voiture en courant, manquant de se faire faucher.


Alyssa : - Non mais ça va pas...


Elle se stoppa dans son élan en reconnaissant Matt, totalement essoufflé.


Matt : - Alyssa ?!


Alyssa : - Matt ? Mais qu'est-ce que tu fais là tu es...


Matt : - Très en retard je sais...


La jeune femme se pencha rapidement pour ouvrir la portière côté passager.


Alyssa : - Monte !


Il se dépêcha de monter à l'intérieur du véhicule en prenant soin de refermer la portière derrière lui alors que la voiture reprenait sa course.


Matt : - Merci...


La jeune femme pouffa en le voyant, peiné à retrouver son souffle.


Alyssa : - Ça va aller ?


Le jeune rit à son tour en hochant la tête.


Matt : - Il y a une sélection importante ce matin, quand j'ai vu que je m'étais réveillé à la bourre j'ai couru aussi vite que j'ai pu...


Alyssa : - Fais quand même attention la prochaine fois, tu as presque faillit finir tout droit dans mon pare-brise.


Matt : - Tu ne m'aurais pas roulé dessus quand même ?


Alyssa : - Qui sait.


Alyssa et le jeune homme rirent une nouvelle fois alors que la radio passait une chanson du groupe Linkin Park.


Alyssa : - Au faite, tu n'as pas de voiture ?


Matt : - Rectification, je n'ai plus de voiture.


Alyssa : - Qu'est-ce qui c'est passé ?


Matt : - Des petits malins me l'on volé avant de la faire atterrir au fond de la rivière, en dessous du pont. Heureusement rien de grave, pour eux du moins.


Alyssa : - Je vois...


Matt : - Ouais, pas très pratique maintenant...


La jeune femme grimaça avant de s'arrêter devant l'établissement.


Alyssa : - Et voilà.


Matt : - Merci beaucoup.


Matt attrapa rapidement son sac avant de descendre.


Alyssa : - Bonne chance pour les sélections !


Il sourit alors qu'il s'éloigner déjà en courant.


Matt : - Merci !


Alyssa sourit avant de se remettre en route, sans avoir remarqué l'ombre derrière les arbres qui avait les yeux fixés sur elle.


---------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131015120738321501


Bonnie : - Comment sais-tu tout ça ? Sur la confrérie des Cinq je veux dire.


La femme sourit alors que Bonnie s'assit à côté d'elle.


Lucy : - De ma mère bien sûr, elle en avait entendu parler lors de sa thèse à l'université.


Bonnie : - Ta mère à étudié ce genre de chose ?


Elle acquiesça en se levant.


Lucy : - Elle était professeur, de philosophie à la base mais elle donnait également des cours sur les anciennes légendes et mythes.


Bonnie sourit alors qu'elle sortit un livre de son sac.


Bonnie : - Ça doit être de famille...


Lucy : - Visiblement.


Lucy revint s'asseoir et sourit en voyant le visage de la jeune femme.


Bonnie : - Tu enseignes toi aussi ?


Lucy : - On va dire ça comme ça.


Bonnie : - Maths... non Français, dessin peut-être ?


Elle se mit à rire avant de lui tendre le livre.


Lucy : - Biologie.


Bonnie sourit alors que l'imposant livre se fit déposer sur le sol.


Lucy : - Tiens, c'est un des nombreux livres qu'a tenu ma mère. Une sorte de journal de bord si tu préfères.


Bonnie : - Il est énorme, ça me prendrais trois longs jours minimum pour tout lire.


Lucy : - Au moins, je te le donne. Il est beaucoup plus complet que certains autres livres de magie. On y trouve également de vieilles légendes, mythes, incantations... un peu de tout.


Bonnie : - Merci, mais ta mère n'en aura plus besoin ?


Lucy : - Rassure-toi, tout est bien gravé dans sa tête. De plus sa bibliothèque est pleine à craquer, crois-moi, il te sera bien plus utile.


Bonnie sourit en déposant avec lourdeur le livre sur la table basse.


Lucy : - Au faite, tu n'es pas sensé être cours toi ?


Bonnie : - Dans une demi-heure, on peut chercher ce qui cloche avec mes pouvoirs en attendant ?


Lucy : - Bonnie, je te l'ai déjà dis. Rien ne cloche, tout viens de toi, du dois juste te montrer patiente et tu verras ils reviendront d'eux-même.


Lucy regarda la jeune femme acquiescer en silence.


Lucy : - On peut toujours faire de la concentration d'énergie, ça ne peut pas faire de mal.


La jeune sorcière sourit avant de s'asseoir en tailleur face à elle. Elles se prirent les mains avant de respirer profondément.


Lucy : - Concentre-toi, fais le vide dans ton esprit et, respire...


Bonnie s’exécuta en silence, fermant les yeux aussi fort qu'elle le pouvait.


---------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131015120740543923


Une fraîche odeur de pin se faufila à travers ses narines alors qu'elle passa la grande baie vitrée qui menait vers le jardin. C'était bien plus agréable que l'odeur de renfermé qui régnait la première fois qu'elle était entrée. Elle monta rapidement les escaliers, se dirigeant vers le bureau où elle s'était arrêtée la veille. A peine le seuil de la porte franchit elle sut qu'elle n'était pas seule, elle se tourna lentement vers l'homme debout au coin de la pièce.


Alyssa : - Damon, Salvatore c'est ça ?


Il s'avança alors vers elle, figée à côté du grand bureau.


Damon : - Quelle mémoire...


Le jeune homme passa ses doigts dans la petite poche de son blouson de cuir pour en sortir une petite boucle d'oreille, qu'il posa devant la jeune femme.


Damon : - Je suppose que je te dois un merci pour avoir arrêter la flèche.


Elle ne dit rien, se contentant de fixer le tapis à ses pieds.


Damon : - Qui es-tu ? Ou plutôt qu'est-ce que tu es, au juste ?


Alyssa était parfaitement impassible, elle releva lentement les yeux vers l'aîné des Salvatore, en attente d'une réponse.

                                                                                                                                             •
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Lun 21 Oct - 0:41

The Beginning Of The End - Page 2 131021015630293155

                                                                                                          
• Il n'est point de secrets que le temps ne révèle... •





CHAPTER TWELVE (Part 2) : Family Secrets.



Un silence lourd de questions s'était installé dans la pièce, laissant les deux hôtes les yeux dans les yeux, dans une attente interminable. La jeune femme s'avança alors légèrement vers lui, un air sincère sur le visage.


Alyssa : - Je n'ai pas menti...


Damon tendit alors la main vers elle pour lui tendre quelque chose.


Damon : - Je sais.


Alyssa posa les yeux sur la photo, elle souriait alors qu'elle se tenait à côté de Jérémy et Elena. 28 avril 2001.


Damon : - Ce que je veux savoir c'est ce que tu as oublié de mentionner...


Il croisa les bras contre sa poitrine, le regard fixé sur elle.


Alyssa : - Tu penses que j'ai de mauvaises intentions.


Damon : - Si c'était le cas on ne serait pas en train de discuter gentiment.


Voyant qu'elle tentait d'esquiver sa question il poursuivit.


Damon : - Et puis si tu étais réellement animée par de mauvaises intentions tu n'aurais pas pris la peine d'arrêter la flèche qui m'étais destinée. Comment as-tu su que nous y étions d'ailleurs, dans la forêt.


Alyssa : - Jérémy...


Un court silence s'installa avant que Damon ouvre la bouche.


Damon : - Tu en sais visiblement beaucoup sur... le surnaturel... qu'est-ce que tu sais au juste, sur nous ?


Alyssa : - Que tu es un vampire, tout comme ton frère.


Le jeune homme sembla se figer, presque surpris mais tâchant de rester stoïque.


Alyssa : - Ainsi que Caroline et Elena... Bonnie une sorcière, et Tyler... un loup-garou... je me trompes ?...


Le jeune homme fit la moue, les yeux écarquillés et pencha légèrement la tête comme pour approuver.


Damon : - C'est assez bien résumé...


Alyssa : - Comment as-tu su où j'étais.


Damon afficha un sourire en coin en s'appuyant sur le bureau.


Damon : - Ce n'était difficile à deviner, avec un petit coup de main du shérif ça n'a pas été long.


Alyssa esquissa un léger sourire en baissant les yeux.


Damon : - Donc... puisque tu en sais autant sur nous, je trouverais juste que tu m'en dises un peu plus sur toi.


La jeune femme releva la tête vers lui, silencieuse.


Alyssa : - Qui me dis que je peux t'accorder ma confiance ?...


Damon : - La confiance c'est réciproque, ça se gagne, ce mérite.


La jeune femme ne répondit rien, préférant regarder le sol.


Damon : - Alors... tu es... un vampire ?


Damon regardait dans le vide en faisant une petite moue.


Damon : - Un loup-garou ?... ou peut-être bien une sorcière ?


Il releva subitement les yeux, les yeux ronds.


Damon : - Je sais, une fée !


Elle sourit légèrement en fixant le tapis à ses pieds.


Alyssa : - Non, non, non... et non.


Damon : - D'accord, là je sèche... je veux savoir.


Alyssa resta muette avant de plonger son regard dans le sien.


Alyssa : - Immortelle...


-----------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131021015631255943


~ MUSIC ~


Au même moment, au stade du lycée, le match battait son plein sous le regard attentif du coach resté en retrait.


... : - On s'active Lockwood ! Plus longues les passes Donovan !


Matt et Tyler profitait de la distraction du coach, occupé à noter des choses sur son bloc-notes pour souffler un peu.


Tyler : - Il cherche à nous achever ou quoi...


Le jeune homme ne répondit pas, se contentant d’acquiescer silencieusement. Le son du sifflet retentit alors, les faisant se redresser.


... : - Allez bande de fainéants, on se remet en place ! Donovan, tu réceptionnes, Williams tu échanges avec Sanders, on se bouge !


Ils se mirent tous en place avant d'entendre le coup de sifflet qui annonçait le début du jeu. Tyler réceptionna rapidement le ballon avant de se mettre à courir à reculons. Matt s'éloigna dans la direction opposée et dans un élan fit un léger saut pour rattraper le ballon que venait de lui lancer le jeune homme, il allait se remettre à tracer lorsqu'une personne assise dans les gradins attira son attention. En moins d'une seconde il se retrouva violemment plaqué au sol alors qu'un autre coup de sifflet se fit entendre. Tyler arriva en trottinant à son niveau avant de s'accroupir.


Tyler : - Eh ça va ? Qu'est-ce qui c'est passé ?


Matt passa sa main sur sa nuque alors qu'il redirigea son regard vers les gradins, complètement vides.


Tyler : - Comme si tu n'avais pas assez d’hématomes il faut que tu cherches à t'en faire de nouveau.


Le jeune homme sourit en agrippant la main que lui tendait Tyler.


Matt : - J'ai juste cru voir un truc...


Tyler : - J'espère qu'il valait la peine ton "truc" pour le plaquage que tu as récolté...


Matt sourit à nouveau avant de voir le coach se diriger vers lui.


... : - C'était quoi ça Donovan ! Quand tu es sur le terrain je veux que tu donnes ton maximum, tu ne dois en aucun cas laisser quelque chose te distraire.


Matt baissa la tête en acquiesçant alors qu'il souffla une nouvelle fois dans son sifflet.


... : - Ça suffira pour le moment, l'entraînement est terminé pour aujourd'hui. Les sélections reprendrons demain à neuf heures précise.


La pelouse du stade commença à se vider alors que l'assemblée rejoignait les vestiaires. Après environ un quart d'heure les deux jeunes s'éloignèrent pour se diriger vers le lycée.


... : - Ty' !


Un jeune homme à quelques pas derrière eux faisait signe à Tyler de le rejoindre.


Tyler : - J'en ai pour deux minutes, je te rejoins en classe.


Matt acquiesça avant de le voir s'éloigner. Il continua en traversant la pelouse mais se stoppa en sentant comme un regard posé sur lui.


... : - Hey Matt...


Le jeune homme sursauta avant de se retourner vers la voix féminine.


Matt : - Rebekah...


La jeune femme sourit timidement.


Matt : - Alors je n'avais pas rêvé...


Elle fit la moue alors que le jeune homme se remit à marcher, un air froid sur le visage.


Rebekah : - Attends !... Il y a quelque chose qui ne va pas ?...


Matt pouffa alors qu'il continuait à avancer, la jeune femme à sa suite.


Rebekah : - J'ai fais quelque chose de mal ?...


Il se tourna alors brusquement vers elle.


Matt : - Qu'est-ce que tu veux que je te dises Rebekah hein ? Ces sélections sont plus qu'importantes à mes yeux, et je viens sûrement de tout bousiller.


Rebekah : - Je... je suis désolé de t'avoir déconcentré... je ne savais pas pour les sélections...


Matt soupira en baissant les yeux vers le sol.


Matt : - Laisse tomber...


Le jeune homme s'éloigna alors pour de bon, laissant la vampire originel derrière lui.


-----------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131021015631817284


La cloche retentit alors que la classe commençait à se vider, laissant finalement sortir les deux jeunes femmes qui se mirent à longer le couloir.


Caroline : - Peut-être sur le thème des années 30 ? Qu'est-ce que tu en penses ? Non, tu as raison, trop banal, trop prévisible. Ah je sais, une soirée sur le thème du voyage, Cuba, Brésil ou même Inde ? Ou pas... Ou attends, je sais...


Elena leva les mains en l'air en riant, stoppant la jeune blonde dans son élan.


Elena : - Du calme Caroline ! Tu ne crois pas que tu as encore le temps pour penser à ça ? Et d'ailleurs, comment tu sais que c'est toi que la proviseur va choisir pour organiser la soirée de rentrée ?


Caroline : - Comment je le sais ? J'ai organisé quasiment toutes les fêtes de ce lycée depuis que j'y suis, pourquoi elle choisirait de confier les rênes à quelqu'un d'autre ?


La jeune femme sourit alors qu'elle vit Bonnie se diriger vers elles.


Elena : - Hey Bonnie !


Bonnie : - Salut les filles, alors de quoi on parle ?


Elena : - De Caroline et de son éternel soif de tout contrôler.


Caroline : - Quoi ?! Ça n'a rien à voir, c'est juste que j'aime que les choses soient faites à ma façon, c'est tout.


Bonnie et Elena se sourirent.


Elena : - On était juste entrain de discuter au sujet de la prochaine fête.


Bonnie : - Déjà ?


Caroline : - Il ne reste plus que quelques semaines, et la proviseur ne m'a convoqué qu'aujourd'hui.


Elena : - C'est sûr que là il y a vraiment quelque chose qui cloche...


Caroline donna un coup d'épaule à Elena qui se mit à rire en même temps que la jeune sorcière.


Caroline : - Bref, sur ce je vous laisse je dois être dans son bureau dans moins de cinq minutes, à toute !


Les deux amies virent la jeune blonde s'éloigner à grand pas pour disparaître derrière une bande d'élèves figés au bout du couloir.


Elena : - Inimitable Caroline...


Elles se sourirent une nouvelle fois avant de se mettre à avancer, bientôt isolées dans le long passage.


Elena : - Alors comment ça se passe avec Lucy ?


Bonnie : - Bien. Elle m'apprend beaucoup de choses, elle me donne des conseils afin de récupérer plus vite et plus facilement mes pouvoirs.


Elena : - Où ça en est ?


Bonnie : - Ça revient doucement mais c'est encore loin d'être ça...


Elena posa sa main sur le bras de son amie dans un geste réconfortant.


Elena : - Ça va s'arranger ne t'en fais pas, on sait qu'ils n'ont pas totalement disparu c'est déjà ça.


Bonnie sourit à la jeune femme avant d'enter avec elle dans une des classes encore quasiment vides.


Pendant ce temps là...


Caroline réajusta brièvement sa veste, alors qu'elle entendit une voix féminine lui ordonnant d'entrer dans l'imposant bureau. La jeune blonde s’exécuta avant de se figer en voyant la personne assise dans l'un des fauteuils.


Mme Ross : - Mademoiselle Forbes je vous en prie asseyez-vous, vous vous souvenez de Rebekah Mikaelson.


Elle s'assit alors lentement à côté de la jeune vampire originel qui affichait un petit sourire sur son visage.


Mme Ross : - Mademoiselle Mikaelson rejoint officiellement notre établissement pour cette dernière année. La raison pour laquelle je vous ai convoqué toutes les deux dans mon bureau est la suivante. Comme vous le savez, la prochaine fête à lieu dans à peine quelques semaines, et l'organisation n'est pas une chose à prendre à la légère.


La femme se tourna alors vers Caroline, qui avait toujours les yeux rivés sur Rebekah, étrangement silencieuse.


Mme Ross : - Et donc Mademoiselle Mikaelson c'est proposée pour aider à la préparation.


Caroline : - Mais, Madame, je gère seule le comité depuis bientôt deux ans. Et jusque là je n'ai eu aucun problème à tout planifier, tout c'est toujours parfaitement bien passé.


Mme Ross : - Je le sais bien, et je ne remet en aucun cas votre travail en question, c'est juste qu'un peu d'aide ne vous serez pas de trop et diminuerait un peu le poids de tout les préparatifs qui repose sur vos épaules.


Rebekah : - Madame Ross, j'ai juste proposé mon aide, je ne souhaite pas prendre en main la direction de la fête. Je laisse le soin à Caroline de s'en occuper, je suis sûre qu'elle s'en sortira merveilleusement bien.


Rebekah adressa un léger sourire à la jeune blonde qui resta stoïque.


Mme Ross : - Bien, dans ce cas si c'est ce que vous désirez. Vous aiderez donc à la tâche, décorations ou autres je vous laisse le choix de vous arranger toutes les deux. Mademoiselle Forbes, je vous laisse le soin de trouver les premières idées, notamment pour le thème qui est primordiale.


Caroline : - Bien madame Ross.


Mme Ross : - Mademoiselle Forbes, je vous laisse disposer. J'ai encore quelques points à voir avec Mademoiselle Mikaelson.


Caroline acquiesça en rendant le petit sourire que lui lançait la principale, s'éclipsant derrière la porte.


-----------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131021015632259604


Les yeux figés sur la jeune femme, Damon cligna enfin des paupières depuis qu'elle avait commencé à ouvrir la bouche.


Damon : - … Et bien... le moins qu'on puisse dire, c'est que... ça en fait, des choses...


Alyssa : - Tu n'en avais jamais entendu parler ?


L'aîné des Salvatore secoua lentement la tête.


Damon : - ...Nope.


Un court silence s'installa avant que le jeune homme ne reprenne la parole.


Damon : - Et... tu comptes en parler à Jérémy et Elena.


Elle releva les yeux vers Damon.


Alyssa : - Je n'en sais rien... tu ne vas pas leur dire ?


Damon : - Pourquoi je le ferais, c'est ton secret pas le mien. Même si ma curiosité maladive me rend à mes dépends complice...


Alyssa esquissa un léger sourire en baissant les yeux.


Alyssa : - Pourquoi tu ferais ça, pour moi je veux dire.


Le jeune homme fit la moue en faisant mine de réfléchir.


Damon : - Disons que j'adore les secrets...


Elle secoua la tête en voyant son sourire en coin.


Damon : - Et puis tu es une Gilbert, ce qui est plutôt un bon point.


Elle sourit à son tour avant de relever la tête vers lui.


Alyssa : - Ce sont des chasseurs, qui s'en sont pris à Jérémy ?


Damon se figea, intrigué.


Damon : - Apparemment... tu sais quelque chose, à leur sujet.


Alyssa : - Vaguement.


Le jeune homme de plus en plus intrigué la vit se relever du divan où elle s'était assise.


Alyssa : - Je peux peut-être t'aider, vous aider.


Il se leva à son tour, faisant face à Alyssa.


Damon : - Qu'est-ce qu'on attend.

                                                                                                                                             •
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Dim 3 Nov - 17:28

The Beginning Of The End - Page 2 131103045151366107

                                                                                                          
• Il n'est point de secrets que le temps ne révèle... •





CHAPTER TWELVE (Part 3) : Family Secrets.



L'aiguille avançait avec une lenteur décourageante, faisant traîner les quelques secondes restantes avant la fin du cours. A moitié attentif, le jeune homme finit par tourner la tête vers la fenêtre d'où un léger vent venait fouetter les carreaux.


... : - Jérémy...


Le regard figé sur l'extérieur, il se mit à froncer légèrement les sourcils.


... : - Jérémy...


Le jeune homme aperçut une silhouette se dessiner au loin, à peine visible.


... : - Jérémy...


Son prénom se fit entendre dans un troisième murmure, alors que la cloche ne se mette à sonner. Dans un mouvement machinal il se releva lentement, rassemblant rapidement ses affaires avant de sortir de la salle de classe.


---------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131103045151880336


Stefan, occupé à longer la grande pelouse pour rejoindre l'aile ouest du lycée se stoppa en voyant le jeune homme se diriger vers lui.


Stefan : - Hey Jer'.


Jérémy passa devant lui sans un même lui accorder un regard, continuant sur sa lancée.


Stefan : - Jer' ? Tout va bien ?


Le cadet des Salvatore le vit marcher d'un pas de plus en plus rapide, se dirigeant vers l'arrière de l'établissement. Il se décida à le suivre, l'inquiétude et l'incompréhension guidant ses pensées. Il resta un peu en retrait, s'arrêtant derrière un pylône en le voyant ralentir une fois arrivé près du gymnase, caché par les arbres. Stefan le vit s'arrêter net avant de voir une jeune femme sortir de l'ombre, se figeant devant lui.


... : - Ton heure est venue...


Elle sourit à Jérémy alors que celui-ci restait parfaitement stoïque, comme habité. Stefan choisit de finalement s'avancer à une vitesse foudroyante avant de plaquer la jeune femme contre le mur de l'établissement, son bras fermement serré contre sa gorge.


Stefan : - Qui es-tu ?! Qu'est-ce que tu veux à Jérémy ?!


Elle grogna de douleur avant de repousser violemment le jeune homme, qui recula légèrement alors que Jérémy le saisit à son tour par le cou.


... : - Tu croyais vraiment qu'on allait le laisser sans protection.


La jeune femme afficha un sourire en coin alors que Stefan poussa d'un coup rapide Jérémy, qui s'écrasa rapidement au sol. Le cadet la saisit par les épaules et l'empoigna sur sol.


Stefan : - Qu'est-ce que tu lui as fais ?! Réponds !


Elle se mit à rire avant qu'il ne la saisissent une nouvelle fois par la gorge.


... : - C'est trop tard, tout n'est plus qu'une question de temps. Tu rêves si tu crois qu'il va le lâcher maintenant.


Stefan : - Qui ça il !?


Jérémy se releva difficilement, près à se jeter une nouvelle fois sur Stefan alors qu'il fut stoppé dans son élan.


Tyler : - Jérémy calme-toi !


Le jeune Gilbert semblait hors de contrôle, Tyler décida alors de l’assommer le plus prudemment possible alors qu'il s'évanouissait sur le sol.


... : - Je suis loin d'être la dernière à traîner dans les parages, vous ne pourrez pas le protéger indéfiniment.


Stefan s'apprêtait à répondre lorsqu'elle tourna violemment la tête, se briser elle-même la nuque dans un bruit effroyable.


---------------------------------------------------------------------------------------


Assis dans l'un des canapés de l'imposant bureau, Damon croisa les jambes en attendant patiemment que la jeune femme ouvre la bouche.


Alyssa : - Il y a environ neuf cent ans, une femme descendant d'une longue lignée de sorcières tomba éperdument amoureuse d'un homme qui fut tué par une créature de la nuit. Rongée par la douleur et la colère elle décida de réunir les cinq meilleurs chasseurs des cinq continents, tous descendant de grandes familles aussi surnommées Venatus. Chasseur, en latin. Usant de magie noire, elle pratiqua un sort destiné à lier les cinq chasseurs pour l'éternité, leur assurant force et instinct pour arriver au même niveau de puissance que les vampires. En échange de sa vie elle créa la Confrérie des Cinq, dans un seul but, la destruction totale et définitive des vampires.


Damon : - Et ces cinq chasseurs, ils sont immortels ?


Alyssa secoua la tête sous le regard perplexe du jeune homme.


Damon : - Comment ce fait-il alors qu'après leurs morts il y ait toujours des chasseurs ?


Alyssa : - En créant la Confrérie des Cinq la sorcière créa également la malédiction du chasseur, qui est toujours présente en raison des potentiels chasseurs existants.


Damon : - Ce qui explique pourquoi Jérémy est le seul à avoir vu le tatouage...


La jeune femme acquiesça légèrement alors qu'il fixa son regard sur elle.


Damon : - Mais pourquoi Jérémy ?


Alyssa : - Pourquoi est-ce qu'il est un chasseur potentiel, ça je n'en sais rien. D'ailleurs c'est souvent le fruit du hasard, ces choses là ne sont la plupart du temps pas très logique.


Damon ne dit rien, fixant le sol lorsque son portable se mit à vibrer dans sa poche.


Damon : - Hey petit frère, quoi de neuf ?


Stefan : - On a un gros problème Damon...


L'aîné des Salvatore échangea un bref regard avec Alyssa avant de se mettre à froncer les sourcils.


Damon : - Qu'est-ce qui se passe ?


Stefan : - Apparemment April n'était pas décidée à partir en laissant Jérémy seul, il y a eu un accident avec un chasseur...


Damon : - Jérémy va bien ?


Stefan : - Il est juste sonné, où est-ce que tu es ?


Damon : - Pas loin, je te rejoins chez les Gilbert...


Il raccrocha alors avant de se tourner vers la jeune femme.


Alyssa : - Maintenant qu'ils savent pour lui ils ne vont pas abandonner avant qu'il ne rejoigne leur cercle.


Damon grommela quelque chose dans sa barbe en passant sa main dans ses cheveux.


Alyssa : - De mon côté je vais passer au lycée, si un chasseur traîne dans le coin il ne résistera pas à l'envie de s'en prendre à un vampire s'il en croise un.


Le jeune homme acquiesça légèrement étonné bien qu'heureux de son initiative avant de sortir de la pièce, Alyssa sur ses talons.


---------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131103045152468532


Caroline : - J'arrive pas à y croire !


Elena et la jeune sorcière venaient tout juste de s'asseoir à une des tables libres longeant la pelouse lorsqu'elles virent leur amie arriver en trombe.


Caroline : - Non mais quelle...


Elena : - Who, who, who... du calme Caroline, qu'est-ce qui t'arrive ?


Caroline : - En trois syllabes, Re-be-kah.


Bonnie : - Quoi ? Elle, elle est revenue ?


La jeune blonde laissa échapper un rire sarcastique avant de s'asseoir à côté de Bonnie.


Caroline : - Évidemment qu'elle est revenue, et bien sûr pour me pourrir la vie comme d'habitude, son passe-temps favoris...


Elena : - Qu'est-ce qui c'est passé ?


Caroline : - Quand je suis entrée dans le bureau de la proviseur, elle était assise là, comme si de rien n'était. Non seulement elle revient au lycée pour cette année, mais elle m'a clairement provoqué en demandant à la principale si elle pouvait "aider" à la préparation de la fête. Et bien sûr madame Ross a voulu la laisser prendre les commandes, je rêve... Rebekah à gentiment refusée bien entendu, soulignant que je pourrais très bien me débrouiller seule... Je n'y crois pas, non mais pour qui elle se prend, ça va faire plus de deux ans que je suis aux commandes et tout c'est toujours merveilleusement bien passé !


Elena posa en main sur le bras de la jeune femme qui s'arrêta subitement, reprenant son souffle.


Elena : - Caroline, calme-toi...


La jeune blonde soupira avant d'appuyer ses joues contre ses mains.


Caroline : - Résultat maintenant j'ai la pression, comme si j'en avais besoin...


Bonnie se tourna alors brusquement vers son amie.


Bonnie : - Depuis quand la grande Caroline Forbes doute t-elle d’elle même ?


La jeune femme se redressa d'un bond, fixant ses amies à tour de rôle.


Caroline : - C'est vrai, je suis la grande Caroline Forbes, quand je veux quelque chose rien ne peut m'arrêter !


Elena : - Tout à fais !


Caroline : - Je suis la meilleure !


Bonnie : - La meilleure !


Caroline : - Et puis vous serez là pour m'épauler !


Elena : - Fidèles au poste !


Elles se mirent à rire de bon cœur lorsque la jeune vampire sentit son téléphone dans sa poche. Elle sourit en lisant le texto qu'elle venait de recevoir.


Bonnie : - Un problème ?


Elena : - Non, c'est Alyssa. Elle demande si tout se passe bien.


La jeune femme fit une petite moue en tapant la réponse.


Elena : - J'ai l'impression qu'on la délaisse un peu depuis qu'elle est là...


Bonnie : - Ne dis pas ça, ça fait presque dix ans que vous ne vous étiez pas revus. Ça prendra juste un peu de temps avant de retrouver la même complicité.


Elena acquiesça en souriant légèrement.


Caroline : - J'ai une idée ! Une soirée entre filles !


Caroline tapa joyeusement dans ses mains en souriant.


Caroline : - Rien de tel pour renouer les liens. On se commandera à manger, on se louera un film qu'on regardera en se faisant les ongles ! Une soirée filles quoi ! Et puis comme ça vous pourrez m'aider à trouver les premières idées pour la fête !


Elena et Bonnie se sourient en voyant la jeune blonde tout excitée.


Elena : - On fait ça chez moi ?


La jeune femme laissa échapper un petit cri en prenant ses deux amies dans ses bras.


Elena : - Une soirée normale entre copines, c'est tout à fais ce qu'il nous faut.


Elles se sourirent une dernière fois avant de déballer leurs déjeuners.


---------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131103045152999129


~ MUSIC ~


La journée passa d'une façon des plus ordinaires, laissant le soleil couchant prendre sa place dans le ciel baignait de couleur sang et or. Jérémy avait repris conscience, oubliant une fois de plus, complètement son altercation avec la chasseuse et la façon dont il s'était étrangement rangé de son côté. Stefan avait prévenu Elena en la rassurant sur l'état de son frère, qui à son tour débriefa le petit groupe, à présent sur leur garde. Damon se dirigeait vers le Mystic Grill après avoir quitté Jérémy, en sécurité chez lui avec Tyler et son jeune cadet. Il s'avança directement jusqu'au bar presque désert, prenant place à côté de la jeune femme qui sirotait sa limonade.


Alyssa : - Alors ?


Elle se tourna légèrement vers lui.


Damon : - Jérémy va bien, un peu secoué mais entier. De ton côté ?


Alyssa : - Rien... j'ai passé l'après-midi à faire le tour du lycée, sans succès.


Damon : - Tu m'étonnes...


Agacé Damon leva la main pour attirer un serveur avant de commander un verre.


Damon : - Dis, maintenant qu'on fait équipe en quelque sorte...


Alyssa : - Équipe ?


La jeune femme esquissa un léger sourire en fronçant les sourcils.


Damon : - Équipe, team, club hypra fermé, appelle ça comme tu veux, tu peux bien me dire comment ça marche ton... truc.


Il afficha un petit sourire en coin alors qu'elle laissa échapper un sourire amusé.


Alyssa : - Il n'y a pas de "truc", je te l'ai dis, c'est de l'empathie.


Damon : - Mais encore...


Alyssa : - C'est difficile à expliquer... L'empathie c'est la capacité à percevoir et à comprendre les sentiments d'une autre personne, de pouvoir ressentir les énergies et les pensées de tous ce qui nous entoure, que ce soit des individus ou mêmes des lieux. Une sorte d'hyper sensibilité. Notre physique et notre mental agit comme une éponge, ce qui à forte dose est loin d'être agréable, voir insupportable.


L'aîné des Salvatore fit une petite moue en acquiesçant sous le regard d'Alyssa.


Alyssa : - Au début c'est une immense souffrance, on est incapable de gérer ou même d'encaisser toutes les émotions, toutes les informations captées, ce qui, incontrôlé, peut avoir des conséquences désastreuses.


Damon : - Tu as pourtant l'air très calme.


Alyssa : - C'est parce que ça va faire plus d'an que j'y travail. A force de persévérance j'ai réussi à créer une sorte de barrière mentale entre moi et tout le reste, à me protéger.


Damon acquiesça en silence, encore légèrement sonné de temps de révélations encore inconnues.


Damon : - Et si on jouait à un petit jeu...


Le jeune homme se tourna légèrement vers la salle alors qu'elle fronçait doucement les sourcils.


Alyssa : - J'ai peur.


Il laissa échapper un petit rire alors que la jeune femme se décala à son tour.


Damon : - Rien de traumatisant, parole de scout.


Alyssa sourit alors qu'il faisait un petit signe avec ses doigts.


Alyssa : - Toi, scout ? Tu te moques de moi ?


Damon : - Je ne me permettrais pas...


La jeune femme fit une petite moue, à l'écoute. Damon observa rapidement la salle avant d'arrêter son regard sur une jeune fille blonde, assise à une table avec sûrement deux de ses amies.


Damon : - Elle. On le fait à l'ancienne, pas de don, de pouvoir ou autre tour de passe-passe. Juste à l'instinct, pour le fun.


Alyssa : - Tu veux qu'on essaie de savoir ce qu'elle dit ?


Il acquiesça en se raclant la gorge, arborant une voix très aigu alors que la jeune fille blonde se mit à s'agiter.


Damon : - J'arrive pas à croire que ma mère cette vieille bique soit toujours sur mon dos, c'est pas possible ça. Je vais bientôt avoir dix sept ans, j'ai le droit à une vie sociale, au secours !


Alyssa se mit à rire alors qu'il se racla une nouvelle fois la gorge, reprenant sa voix normale.


Alyssa : - Très belle imitation, c'était magnifique.


Damon fit une petite révérence alors qu'elle levait les yeux au ciel.


Alyssa : - Je suis désolé de te dire ça mais, tu te trompes sur toute la ligne.


Damon : - Ah oui ?


La jeune femme acquiesça en posant son regard sur la fille blonde.


Alyssa : - Elle parle du garçon pour qui elle craque.


Damon : - Eh ! Je croyais qu'on devait se la jouer à la régulière, c'est de la triche.


Alyssa : - Pas du tout, elle n'arrête pas de passer sa main dans ses cheveux et de sourire de toutes ses dents. Mais surtout elle n'arrête pas de lever sa main en l'air pour admirer sa bague, bague que vient probablement de lui offrir le dit garçon.


Damon fronça légèrement les yeux avant de boire une gorgée de son verre.


Damon : - Bien, les jeux sont faits. Je vous prie maestro, roulement de tambour.


La jeune femme sourit avant de taper en rythme sur le comptoir alors que Damon se concentra pour écouter.


Alyssa : - Verdict ?


L'aîné des Salvatore fit la moue avant de se tourner vers Alyssa.


Damon : - Mouais... je suis sûr qu'il y a anguille sous roche.


La jeune femme écarquilla les yeux en sirotant sa limonade.


Alyssa : - Mais quelle mauvaise foi !


Damon leva les mains en signe de paix avant de se tourner vers elle.


Damon : - Ok ça va, vaut mieux pas se frotter à l'esprit de compétition d'un Gilbert.


Alyssa : - Quoi !? Moi l'esprit de compétition ? C'est la meilleure venant de monsieur je supporte pas de perdre !


Il fit un petite moue triste sous le regard de la jeune femme.


Damon : - Je l'avoue...


Alyssa leva une nouvelle fois les yeux au ciel alors qu'il affichait son éternel sourire en coin.


Damon : - Je suis sûr que tu as lu dans ces pensées, c'est pas possible autrement.


Alyssa : - Pas besoin.


Damon leva alors brusquement les yeux vers la jeune femme, le nez rivé sur son verre.


Damon : - Non, je ne te crois, personne n'est capable de lire dans les pensées à part dans les mauvais films de séries Z.


Alyssa : - Si tu le dis.


Le jeune homme fronça les sourcils en souriant légèrement.


Damon : - Non... sérieusement ?


Elle s'apprêtait à répondre lorsqu'elle se crispa, son sourire brutalement effacé de son visage.


Damon : - Alyssa, qu'est-ce qui passe ?


Alyssa : - Lui...


L'aîné des Salvatore se tourna vers la porte où un homme d'un vingtaine d'années venait de faire son entrée.


Damon : - S'en est un ?


La jeune femme acquiesça en voyant l'homme s'asseoir à une table du fond.


Damon : - Parfait...


Alyssa : - Damon attends !


Une moins d'une seconde le jeune homme s'était levé, se dirigeant vers le fond de la salle quasi déserte, Alyssa sur ses talons.

                                                                                                                                             •
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Bianca le Dim 3 Nov - 18:04

Bon j'ai lu jusqu'au chapitre 4 (toutes parties inclues bien sûr) et je dois dire que tu écris très très bien, avec un vocabulaire riche.
Même si on revisite certaines scènes déjà vues, on a malgré tout le ressenti de divers personnages face à la situation, notamment de Rebekah et Matt, et je trouve ça vraiment super car rare! En plus tu arrives à me donner de la peine pour Elena en utilisant son point de vue!
La petite touche du journal est toujours bienvenue car elle aussi quasi inexistante dans la série x)
Bonne avait perdu ses pouvoirs aussi dans la série?

Je lirais la suite demain sans faute Wink
Bianca
Bianca
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 502
Age : 28
Localisation : Fangtasia

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Lun 4 Nov - 18:14

BiancaCistrine a écrit:Bon j'ai lu jusqu'au chapitre 4 (toutes parties inclues bien sûr) et je dois dire que tu écris très très bien, avec un vocabulaire riche.
Même si on revisite certaines scènes déjà vues, on a malgré tout le ressenti de divers personnages face à la situation, notamment de Rebekah et Matt, et je trouve ça vraiment super car rare! En plus tu arrives à me donner de la peine pour Elena en utilisant son point de vue!
La petite touche du journal est toujours bienvenue car elle aussi quasi inexistante dans la série x)
Bonne avait perdu ses pouvoirs aussi dans la série?

Je lirais la suite demain sans faute Wink
Merci beaucoup Bianca ! :love:Very Happy 

Dans la série je ne sais plus, mais dans ma fic disons qu'elle ne les a pas totalement perdu, elle est plutôt revenue à la case départ. Elle va devoir bosser dur et réapprendre à les maitriser en les récupérant petit à petit. Smile^^

Encore merci, bisous ! Smile
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Bianca le Ven 8 Nov - 16:36

Blue! :amour: 

J'ai continué ma lecture, toujours avec le même plaisir (je dois commencer le chapitre 9) et je dois dire que je trouve que tu t'es amélioré dans ton écriture, et le nom des personnages ajoutés rend la lecture plus fluide!
En ce qui concerne l'intrigue, j'adooooore trop le fait qu'April soit la méchante pour l'instant! Elle est vraiment étonnante et ça me plaît, je me demande ce qu'elle nous réserve pour la suite. Le pauvre Connor aura fait encore moins long feu que dans la série Laughing 
J'apprécie particulièrement la complicité de Bonnie et Jeremy, un de mes couples préférés, tout comme Caroline en tant que mentor d'Elena. Ah j'aime aussi les touches musicales, tout en douceur, qui collent bien à l'ambiance.
Et je suis super intriguée par cette femme proche des Gilbert!
Bianca
Bianca
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 502
Age : 28
Localisation : Fangtasia

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Lun 11 Nov - 18:12

BiancaCistrine a écrit:Blue! :amour: 

J'ai continué ma lecture, toujours avec le même plaisir (je dois commencer le chapitre 9) et je dois dire que je trouve que tu t'es amélioré dans ton écriture, et le nom des personnages ajoutés rend la lecture plus fluide!
En ce qui concerne l'intrigue, j'adooooore trop le fait qu'April soit la méchante pour l'instant! Elle est vraiment étonnante et ça me plaît, je me demande ce qu'elle nous réserve pour la suite. Le pauvre Connor aura fait encore moins long feu que dans la série Laughing 
J'apprécie particulièrement la complicité de Bonnie et Jeremy, un de mes couples préférés, tout comme Caroline en tant que mentor d'Elena. Ah j'aime aussi les touches musicales, tout en douceur, qui collent bien à l'ambiance.
Et je suis super intriguée par cette femme proche des Gilbert!
Bianca. ♥️

Merci beaucoup pour ton commentaire, c'est vraiment super gentil... Embarassed :amour: Contente qu'April en mode badass te plaise. Twisted Evil :bigsmile: et oui le pauvre Connor à pas de chance décidément ! :rire: 

Comme toi j'aime beaucoup le Beremy, donc je pense qu'il y a aura pas mal de scène encore entre eux. ♥️ Quant à la femme proche des Gilbert je ne t'en dis pas plus... Cool 
Et heureuse que tu apprécies les musiques ! Smile 

Bisous. cat 
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Lun 18 Nov - 3:54

The Beginning Of The End - Page 2 131118034747951798

                                                                                                          
• Il n'est point de secrets que le temps ne révèle... •





CHAPTER TWELVE (Part 4) : Family Secrets.



~ MUSIC ~ (For the fight scene)


C'est d'un bond qu'elle s'était redressée, slalomant entre les tables à la suite de l'aîné des Salvatore. Elle l'appela pour tenter de le ralentir mais c'était déjà trop tard, elle le vit s'asseoir en face de l'homme d'une vingtaine d'années, un regard froid sur le visage. L'homme leva les yeux vers lui, un sourire carnassier sur le visage.


... : - Je peux vous aider ?


Damon afficha un faux sourire en coin avant de sentir Alyssa s'asseoir à côté de lui.


Damon : - Que toi et toute ta clique disparaissiez, et rapidement.


L'homme laissa échapper un léger rire en fixant d'abord la jeune femme avant de revenir sur Damon.


... : - Je pense que ça ne va malheureusement pas être possible.


Ce fut au tour de l'aîné des Salvatore de rire légèrement, se penchant de quelques centimètres vers le jeune homme.


Damon : - Dans ce cas prépare-toi au pire.


... : - Serait-ce une menace ?...


L'homme se pencha à son tour d'un air de défi, un sourire sur ses lèvres. Du coin de l’œil Alyssa jeta un regard vers le bar où une jeune femme observait la scène, un air hautain dessiné sur son visage.


Alyssa : - Vous seriez bien stupide de déclencher une bagarre ici, devant autant de monde, surtout qu'avec les événements récents le Conseil est probablement sur ses gardes... Combien de temps vous pensez avoir avant que votre identité soit découverte.


L'homme se tourna vers Alyssa, un sourire carnassier sur les lèvres.


... : - Pour le Conseil j'avoue que je ne sais pas, mais pour le monde cela devrait pouvoir s'arranger.


A peine avait-il terminé sa phrase que les quelques personnes présentes dans la pièce se dirigèrent vers la sortie, laissant Damon et Alyssa figés face à l'homme qui affichait un sourire triomphant. La femme blonde du bar était également là, ainsi qu'un deuxième homme visiblement plus âgé.


... : - Et si on passait aux choses sérieuses...


Damon se plaça inconsciemment devant la jeune femme en guise de barrage alors qu'ils se retrouvaient encerclés au milieu de la salle. Le visage de l'aîné se transforma lentement, les veines sombres venant descendre le long de ses yeux où le bleu délicat avait été remplacé par un mélange sinistre de rouge et de noir. L'homme se jeta brutalement sur Damon qui le repoussa difficilement, avant de le voir s'écraser sur le sol et de se relever presque instantanément. La femme attrapa Alyssa par le cou la soulevant du sol avant de la claquer contre le mur.


... : - Alyssa !


Le regard de la jeune femme se tourna presque immédiatement vers Matt, posté à quelques mètres d'elle, un air horrifié sur le visage.


Damon : - Matt, dégage de là, maintenant !


Le jeune quaterback n'eut le temps de faire un geste qu'il se fit happer vers la sortie par le second homme, disparaissant de la pièce en effervescence.


Alyssa : - Matt !


Alyssa attrapa violemment le poignet de la jeune femme et le déchira de sa gorge en un geste avant de lui envoyer un rapide coup de coude dans la mâchoire. La femme recula de quelques pas alors qu'elle retomba sur ses pieds, se redressant rapidement. En un geste elle repoussa la femme qui vola à l'autre bout de la pièce, venant s'écraser contre le bar, finissant sa course dans l’étalage de bouteilles. Elle se tourna alors vers Damon qui venait de se faire projeter sur le sol. La chasseur sourit alors qu'il leva l'épaule, près à enfoncer sa main dans la poitrine du jeune homme. Alyssa figea une demi-seconde avant de lever le bras, envoyant l'homme s'emplâtrer durement dans le mur voisin, laissant une trace qui allait sûrement être sujet à discussion. Les deux chasseurs sonnés, elle tendit la main vers Damon qui se releva difficilement, un air ébahit sur son visage.


Alyssa : - Matt...


Ils coururent vers la sortie pour y trouver Matt allongé sur le sol, du sang coulant abondamment de sa bouche. Alyssa fut la première à se précipité à ses côtés alors que Damon mordit son poignet, le plaquant sur les lèvres du quaterback.


Damon : - Il ira bien, il va juste resté dans les vapes un petit moment.


Alyssa acquiesça en souriant alors qu'il avait toujours les yeux posés sur elle.


Alyssa : - Quoi ?!


Damon : - Nan rien, c'est juste que...


Alyssa : - C'est juste que quoi ?


L'aîné des Salvatore jeta un bref coup d’œil vers la porte avant de se tourner à nouveau vers Alyssa.


Damon : - C'est juste que c'est vachement plus impressionnant en vrai que comme tu l'avais décris.


La jeune femme sourit de toutes ses dents en secouant la tête.


Alyssa : - Des crocs de cinq centimètres te sortent de la bouche et des veines foncés descendent le long des tes joues... je crois que question impression on a tout les deux notre lot.


Damon sourit à son tour avant de la voir lever les yeux vers lui.


Alyssa : - N'oublie pas, ça fait déjà la deuxième fois depuis qu'on se connaît que je te sauve la vie.


Damon : - J'avais remarqué.


Ils se sourirent avant de soulever Matt, le portant jusqu'à la voiture garée au bout de la rue.


-----------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131118034748494628


Matt ouvrit difficilement les yeux, se réveillant lentement alors que Damon venait d'arrêter la voiture devant la maison des Gilbert.


Damon : - On se réveille bus boy, on est arrivé.


Le jeune homme cligna des paupières pour voir qu'il était allongé sur la banquette arrière, le regard de l'aîné posé sur lui.


Damon : - Comment va la tête ?


Matt grimaça en se redressant, déviant ses yeux sur Alyssa qui dormait paisiblement sur le siège passager.


Matt : - Brouillée... Qu'est-ce qui c'est passé ?


Damon : - En gros les vilains chasseurs on était vaincus, et tout le monde est sain et sauf.


Damon affichait un sourire en coin alors que le jeune homme restait pensif.


Matt : - Tu as réussi à les maîtriser, tous les trois ?


Damon : - Bien évidemment, tu as oublié à qui tu parles ?.


Le quaterback leva brièvement les yeux au ciel avant de les reposer sur Alyssa.


Matt : - Et Alyssa...


Damon : - Plus de peur que de mal. Bien sûr elle ne se souviendra pas du comment je l'ai bravement sauvé des chasseurs au péril de ma propre vie, mais sinon elle ira bien.


Matt laissa échapper un petit rire avant de secouer la tête.


Damon : - Rentre, je vais la réveiller tranquillement histoire d'éviter le choc.


Il acquiesça d'un geste de la tête avant de sortir de la voiture, bientôt arrivé à la porte d'entrée. Damon tourna alors la tête vers la jeune femme qui avait à présent les yeux parfaitement ouverts, un sourire dessiné sur ses lèvres.


Alyssa : - Comment tu m'as bravement sauvé des chasseurs au péril de ta propre vie ?!


Alyssa ria brièvement alors que l'aîné des Salvatore haussa les épaules.


Alyssa : - Tu plaisantes j'espère ?!


Damon : - Bon d'accord j'ai peut-être un peu modifié l'histoire...


Alyssa : - Tu crois ?


Damon : - Qu'est-ce que tu voulais que je lui dise, que tu t'étais battue contre eux parce que tu es une immortelle qui non seulement lis dans les pensées mais qui peut envoyer quelqu'un voler à plusieurs mètres rien qu'en remuant le nez ?


Alyssa : - Rectification, je ne remue pas le nez.


Damon : - Quoi même pas un peu, de temps en temps ?


La jeune femme secoua la tête, un petit sourire sur ses lèvres.


Damon : - Et bah c'est bien dommage.


Elle leva les yeux au ciel toujours en souriant alors qu'elle ouvrait la portière, se lançant à la suite de Damon.


-----------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131118034748850638


La jeune femme soupira alors qu'elle entassait un dernier carton dans son placard, dissimulé derrière une lignée de vêtements.


... : - Je dois bien l'avouer, j'aime beaucoup ce que tu as fais de cet endroit.


Rebekah se redressa lentement, un sourire se formant progressivement sur son visage. Elle se retourna pour faire face à une jeune femme qui semblait avoir à peu près le même âge, des cheveux bruns jusqu'aux épaules et un sourire en coin sur les lèvres.


Rebekah : - Hayley...


Les deux jeunes femmes s'enlacèrent dans une étreinte amicale, un sourire grandissant sur leurs visages.


Rebekah : - Tu arrives bientôt ?.


Hayley : - Tu appelles, j'accoure.


Elles se sourirent une nouvelle fois, s'asseyant sur le lit de Rebekah.


Rebekah : - Je suis contente de te voir. J'avais vraiment besoin de quelqu'un avec moi, ici.


Hayley : - Contente que tu m'ais appelé.


Rebekah : - Alors comment ça se passe avec la meute ?


Hayley : - Plutôt bien, j'ai fini par y trouver ma place. Les plus âgés sont assez protecteurs envers moi, mais je ne vais pas m'en plaindre. Mais toi, ton retour à Mystic Falls ?


Rebekah : - En un mot... compliqué.


Hayley laissa échapper un petit rire alors qu'elle posa sa main sur le bras de la vampire originelle.


Hayley : - Ça te dirais une soirée cinéma ?


Rebekah sourit avant de se lever.


Rebekah : - Seulement si c'est moi qui choisis le film.


Hayley : - Tant qu'il ne s'agit pas de "N'oublies Jamais", moi ça me va.


Hayley se lança à la suite de son amie, soudain bien silencieuse.


Hayley : - Non, sérieusement ?! Comment tu peux encore vouloir le regarder, on l'a vu une bonne dizaine de fois, minimum.


Rebekah : - Dans ce cas on va essayer d'atteindre la barre de la vingtaine.


Rebekah affichait un grand sourire alors que la jeune femme roula des yeux en signe de défaite.


Hayley : - Va chercher le DVD, je me charge de commander les pizzas.


La jeune blonde sourit de plus belle avant de s'éloigner vers le salon.


-----------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131118034749401911


Les rires qui inondaient la pièce s'arrêtèrent alors que la porte s'ouvrit, laissant entrer l'aîné des Salvatore suivit de près par Alyssa.


Damon : - Comme ça on organise une réunion de famille et on est même pas invité ?


Damon afficha une moue attristée en posant une main sur son cœur, alors que tout le petit groupe sans exception levèrent les yeux au ciel, certains un sourire sur les lèvres. Alyssa s'avança vers le comptoir de cuisine où Caroline et Bonnie débattaient sur le fait de commander chinois ou plutôt se contenter d'une bonne vieille pizza, sous les yeux amusés de l'aîné des Gilbert. Matt aidait Stefan à sortir la vaisselle alors que Tyler et Jérémy menait une lutte acharnée dans une partie de football virtuelle. Le jeune homme leva alors soudainement les bras vers le ciel en guise de victoire sous les yeux dépités de Tyler.


Jérémy : - Ça fait 5-1, si c'est pas du score ça !


Le loup grommela quelque chose alors que Damon s'affala dans le canapé.


Damon : - Je vous parie cinq dollars qu'Alyssa et moi on vous met la pâtée de votre vie.


Les regards se tournèrent alors vers Damon avant de finir figés sur la jeune femme.


Alyssa : - Faire équipe avec toi et ta mauvaise foi non merci.


Le vampire se tourna alors sur le divan pour lui faire ça.


Damon : - Moi de mauvaise foi ?! C'est pas un peu fort ça venant de miss compétition.


Alyssa ouvrit alors la bouche alors qu'il affichait son éternel sourire en coin.


Alyssa : - Je n'ai pas l'esprit de compétition.


Damon : - Non bien sûr.


La jeune femme se dirigea alors vers le canapé avant de s'asseoir entre son cousin et Damon, toujours aussi souriant.


Alyssa : - Tu continues à parler ou tu joues ?...


L'aîné des Salvatore lui tendit une manette à Alyssa qui leva les yeux au ciel. La partie commença à peine que Damon fit traîner ses doigts sur la manette de la jeune femme.


Alyssa : - Hey ! On est dans la même équipe je te signale !


Damon : - Ah oui c'est vrai...


Ce fut au tour de Jérémy de s'y mettre alors qu'elle essaya de le repousser.


Jérémy : - Bah quoi on est pas dans la même équipe !


Alyssa jeta alors ses mains sur les côtes de son cousin qui tiqua légèrement en riant.


Jérémy : - Hey c'est de la triche !


Alyssa : - Chacun ses armes.


Elle sourit à Jérémy alors que le vampire toujours concentré dans la partie commença à se pencher sur Alyssa qui se mit à rire en tentant de le repousser.


Alyssa : - C'est pas bientôt fini oui !


Le petit groupe mis à part Tyler et Jérémy qui restaient concentrés sur leur partie observait la scène du coin de l’œil. Caroline fut la première à intervenir alors que Bonnie versait un paquet de chips dans un grand saladier.


Caroline : - J'ai dû rater un épisode, depuis quand ils sont aussi proches ?


Matt qui posait les verres sur le comptoir fronça les sourcils en haussant les épaules. Elena qui restait spectatrice de la scène, tout comme Stefan, restait silencieuse avant de hausser légèrement les épaules à son tour. La soirée se passa dans une ambiance bon enfant, chacun laissant les problèmes de magie, chasseurs et autres préoccupations dans un coin de leur tête. Ils avaient finalement décidé de commander chinois sous les recommandations de la jeune blonde, il était un peu plus de vingt-trois heures lorsque le petit groupe finit par se dissiper. Matt avait raccompagné Caroline et Bonnie chez elles, Tyler s'étant endormi sur le divan après la bataille qu'il avait mené et bien sûr perdu contre Jérémy qui savourait humblement sa victoire. Stefan s'éclipsa à son tour en même temps que son frère, prenant soin de déposer un baiser sur la joue d'Elena.


~ MUSIC ~


Une fois seuls dans la grande maison les Gilbert se dispersèrent à l'étage, se préparant pour la nuit. Alyssa sortait de la salle de bain en pyjama, relevant ses cheveux en un chignon désordonné. Elle s'asseya sur lit après avoir tiré légèrement la couette lorsqu'un bruit venant de son ordinateur attira son attention. La jeune femme fronça vaguement les sourcils avant d'afficher un immense sourire.


Alyssa : - Maman !


Clara afficha le même grand sourire que sa fille de l'autre côté de l'écran.


Clara : - Ma chérie, comment tu vas ?


Alyssa : - Bien, je vais bien maman. Mais toi, comment ça se passe ? Est-ce que tout va bien ?


La femme brune rit doucement en passant une main dans ses longs cheveux.


Clara : - Ma puce ça ne fais que quelques jours que tu es partie, la terre n'a pas encore tremblée tu sais.


Alyssa sourit en baissant les yeux.


Clara : - Ici tout ce passe bien. J'ai bien reçu les documents que toi et Liz m'avez envoyé, ça m'a été d'une grande aide notamment pour toute la paperasse que j'ai et qu'il me reste à finir. Je dois avouer qu'Ethan est d'un grand secours, je ne sais pas ce que je ferais sans lui maintenant que tu n'es plus là.


La jeune femme acquiesça silencieusement, un petit sourire sur les lèvres.


Clara : - Il ferait n'importe quoi pour aider... ou pour toi.


Alyssa : - Maman !


Alyssa rougit faiblement en voyant sa mère sourire de toutes ses dents.


Clara : - C'est la vérité, c'est un bon ami.


Alyssa : - Le meilleur...


Elle sourit vaguement en pensant à son meilleur ami, toujours là pour elle quand elle en avait besoin. Elle fronça soudainement les sourcils sous le regard inquiet de sa mère qui avait perçu son changement de comportement.


Clara : - Alyssa, qu'est-ce qui ne va pas ?


La jeune brune jouait avec ses doigts, les yeux baissés.


Alyssa : - Maman... si je te pose une question, tu me promets de me dire la vérité.


Clara resta une seconde perplexe avant d'afficher un regard bienveillant sur son visage.


Clara : - Toujours.


Alyssa hésita un moment avant de se lancer, le plus calmement du monde.


Alyssa : - Est-ce que tu savais pour Elena et Jérémy.


Elle ne fut pas surprise, ou même intriguée, elle laissa juste échapper un léger soupir.


Clara : - Oui.


La jeune brune releva les yeux, vaguement étonnée mais plus que ce qu'elle aurait pensé. Elle le savais au fond d'elle, elle connaissait sa mère sur le bout des doigts et savait qu'elle était spéciale, tout comme elle.


Alyssa : - Quoi d'autre ?


Clara : - Tout.


Alyssa baissa brutalement les yeux, restant quelques secondes silencieuse.


Alyssa : - Comment ?...


Clara : - Je l'ai senti. C'est une des raisons pour laquelle je t'ai demandé de retourner à Mystic Falls, quelque chose se prépare, quelque chose de mauvais...


La jeune femme ne dit rien, toujours muette alors que sa mère soupira doucement.


Clara : - Tu es en colère ?


Alyssa : - Oui maman, je suis en colère. Enfin non, peut-être un peu... je, je croyais qu'on était sensée tout se dire toutes les deux, pas de mensonges ni de secrets.


Clara : - Je suis désolée... j'avais peur que ça t'effraie, te fasse faire marche arrière. Je sais que tu as du mal en ce qui concerne tes dons...


Alyssa : - Maman, tu croyais vraiment que je n'aurais pas voulu revoir ma famille, les aider ?...


Clara : - Bien sûr que non. Je suis vraiment désolé de t'avoir caché la vérité, je n'aurais pas dû... je t'en prie ne m'en veux pas.


Alyssa soupira en passa une main sur son visage.


Alyssa : - Je ne t'en veux pas maman, ça n'arrivera jamais. Mais promets-moi de ne plus jamais rien me cacher, plus jamais de mensonges.


Clara : - Je te le promet.


Elles se sourirent avant que la jeune femme ne brise le silence.


Alyssa : - Qu'est-ce que tu voulais dire par quelque chose se prépare ?...


Clara s'apprêta à répondre lorsque la porte de la chambre s'ouvrit légèrement, laissant passer la tête d'Elena qui faisait obstacle à son frère.


Elena : - Oh pardon, on ne savais pas que tu étais occupée, j'aurais dû frapper... on voulais juste voir si tout aller bien, et te souhaiter une bonne nuit.


Alyssa : - Elena attends !


Elle se figea devant le seuil de la porte alors que sa cousine sourit timidement.


Alyssa : - Il y a quelqu'un qui voudrait beaucoup te parler, à toi et à Jérémy.


Les deux Gilbert froncèrent faiblement les sourcils avant de rejoindre Alyssa sur son lit. Ils se figèrent en voyant la femme derrière l'écran qui affichait un sourire chaleureux. Elena eut les larmes aux yeux alors qu'elle se décida à briser le silence.


Elena : - Tante Clara ?...

                                                                                                                                             •

Fin de cette quatrième partie... Very Happy

Comme dans la série, Hayley a les traits de la magnifique Phoebe Tonkin. :love: Elle partage la même histoire dans ma fic que dans la série, c'est-à-dire qu'elle est un loup-garou et une ancienne amie de Tyler qui l'a aidée à briser son lien avec Klaus dans les Appalaches. La seule différence c'est que même si l'on en est pas sûr dans la série, dans ma fic Tyler et elle n'ont jamais eu de relation amoureuse ou même couchés ensembles. Ils sont justes amis et très proches. :bigsmile: Elle est aussi très proche de Rebekah, les deux jeunes femmes sont très amies et se connaissent depuis un certain temps, voilà. :bigsmile: Razz

Des avis ? ^^
xoxo, Blue Moon.
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Bianca le Lun 18 Nov - 21:50

Bon du coup j'ai dévoré les chapitres 10 et 11 d'une traite!
Que dire à par que, comme déjà dit, tu t'améliores nettement dans l'écriture avec les chapitres! Les personnages ont tous leur place, ce qui est hyper agréable. De plus, tu as fais revenir la superbe Lucy , j''espère qu'on la reverra dans les prochains chapitres.
Le duo Daroline était super, c'est vraiment un "couple" que j'apprécie et tu as su respecter leur relation originale. Tout comme le fait que Liz collabore d'ailleurs!
La April c'est une sacré garce, sèrieux! Du coup c'est une sorcière? Comme Alyssa si j'ai bien suivi? D'ailleurs j'aime beaucoup ce personnage et son passé m'intrigue énormément. Je me demande quelle est la raison du départ précipité de sa famille. Les flashbacks sur la famille sont superbement bien écrits et nous mettent tout de suite dans l'ambiance. Les poèmes sont très beaux.
Quant à la dernière avec la petite Fylis qui est trop mimi :amour: j'espère qu'il y a des réponses sur cette intrigue familiale dans le chapitre suivant :p

Vraiment bravo et bonne continuation Blue.
Bianca
Bianca
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 502
Age : 28
Localisation : Fangtasia

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Jeu 21 Nov - 3:17

Un gros gros merci pour ton commentaire ma Bianca... :love: 

J'ai déjà répondu à tes questions, et je suis vraiment contente que tu apprécies le personnage d'Alyssa. :amour: Je suis aussi très heureuse que les flashbacks te plaisent, ainsi que le poème et la petite Filys. cat :bigsmile: 
Ne t'en fais pas pour l'intrigue, tout va arriver quand il le faudra... Cool xP

Encore merci... Embarassed ♥️

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Un petit post pour dire que je vais bientôt mettre à jour le sommaire, afin d'y inclure une partie où je laisserai une description des personnages sortis de mon imaginaire. ^^ Je n'utiliserai pas d'acteurs ou d'actrices pour les représenter, pour la simple et bonne raison que je préfère laisser cette tâche à votre imagination. Je trouve ça plus sympa que chacun puisse les imaginer selon ses propres envies, voilà. :bigsmile: Smile

Le chapitre suivant étant terminé, en attente de correction je pense pouvoir le poster très vite. Very Happy^^

Bisous. ♥️
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Pietra Salvatore le Jeu 21 Nov - 13:37

Ma SE adoré, je ne répéterais jamais assez mais tu gère trop, j'adore. Ton intrigue est bien ficelée.

Pietra Salvatore
En possession de verveine.
En possession de verveine.

Messages : 51
Age : 33
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Bianca le Ven 22 Nov - 18:42

Coucou ma petite Blue Very Happy Ayééé j'ai tout lu à toute vitesse, je suis à fond!

Bon alors avant toute chose, je suis très contente de la révélation sur l'identité d'Alyssa, ça a véritablement le mérite d'être original. De plus, sa relation avec Damon, loin de tout sous-entendu pervers (pour l'instant et pour toujours j'espère) est des plus surprenante vu le personne, mais très agréable.
Très heureuse de voir ma Rebekah débarquée dans tout ce beau bazar, je me demande bien ce que tu nous réserves la concernant. En parlant de personnages présents, j'aime toujours autant voir Lucy mettre la main à la patte, je l'aime beaucoup.
La toute première scène du chapitre 12 avec les frères Salvatore et phylis (je suppose) était très amusante! Ce chat est vraiment curieux.
Tu as piquée ma curiosité concernant les vilains qui s'en prennent à Jeremy x) et tu arrives à jouer un chouilla sur le gore avec la nana qui se suicide, chapeau!
Quant à l'écriture en elle-même, toujours aussi fluide, très agréable à lire.

J'ai vraiment hâte de lire la suite et découvrir leurs autres aventures. Je suis absolument fan!
Ah où est passé Apriiil?
Bianca
Bianca
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 502
Age : 28
Localisation : Fangtasia

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Sam 23 Nov - 2:05

@Pietra Salvatore : Merci ma Pietra... Embarassed ♥️

@BiancaCistrine : Ma Bianca. :amour: 

Encore une fois un grand merci pour ton post, ça me fais toujours super plaisir... :love: Embarassed 

Je suis contente que l'histoire te plaise toujours autant, ainsi que le perso d'Alyssa. Smile
Au sujet d'April et Max, ils ont quittés la ville il y a quelques chapitres après l'affrontement contre Damon et Caroline qui a fallut leur être fatal. Mais ne t'en fais pas, ils ne resterons pas loin de Mystic Falls longtemps... Cool 


Je vous poste la suite tout de suite, en espérant qu'elle vous plaise ! :bigsmile: bounce 

Bisous. ♥️
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Sam 23 Nov - 2:23

The Beginning Of The End - Page 2 131123020626127297

                                                                                                          
• Il n'est point de secrets que le temps ne révèle... •





CHAPTER THIRTEEN (Part 1) : Familiar Faces.



~ MUSIC ~


C'est lentement que ses paupières commencèrent à s'ouvrir, se refermant brièvement sous la lumière du soleil qui couvrait son visage. La jeune femme se mit à bâiller, tirant sur ses couvertures pour poser ses pieds nus sur le sol. Elle passa une main dans ses longs cheveux de jais avant d'aller s'asseoir sur le rebord de la fenêtre, son journal trouvant place sur ses genoux.


Cher journal,

Beaucoup de choses se sont passés depuis la dernière fois que toi et moi nous nous sommes parlés. Je vais mieux, beaucoup mieux. J'arrive enfin à me dire que faire face à ma condition de vampire ainsi qu'à ses bons comme ses mauvais côtés est possible, même plus que probable. Caroline m'est d'une aide et d'un soutien incomparable, tout comme tout mon entourage. Bonnie et moi avons enfin retrouvé la complicité que nous avions perdu, j'en suis tellement heureuse. Mais cette joie n'était rien comparée à celle que j'ai ressenti lorsque j'ai retrouvé Alyssa, ma cousine, ma meilleure amie, ma sœur de cœur. Un poids immense que je portais c'était à ce moment là comme évaporé, ne laissant place qu'au bonheur. Même bonheur indescriptible lorsque j'ai en quelque sorte, revu ma tante Clara, qui m'avait tellement manqué depuis toutes ces années. Comme tu peux le voir, je ne pouvais être plus heureuse quand ce moment même, mais comme toujours je ne peux m'empêcher d'ajouter une ombre au tableau. La peur m'étouffe en pensant à Jérémy, et à ses chasseurs qui ne veulent qu'une chose le rallier à leur cause. Une fois de plus je ne peux penser qu'au fait qu'une épreuve se trouve une fois de plus au milieu de la route, et que cette fois la fin pourrait être tragique, voir irréversible...
Je ressens également une profonde tristesse en pensant à mon oncle, Brandon qui nous a récemment quitté. J'aurais tant aimé le voir, lui parler une dernière fois...

Avec Stefan... disons que j'ai comme l'impression que lui et moi nous nous éloignons de plus en plus. Je ne sais pas, c'est comme si... non, tout va bien. Tout va très bien. Sa relation avec Damon est toujours compliqué, mais j'ai l'impression qu'ils sont sur la bonne voie, du moins je l'espère vraiment. Quant à Damon... que dire à part qu'il est là, toujours là... Il semble bien s'entendre avec Alyssa. Qui sait, peut-être que cette amitié remplacera le vide causé par la mort de Rick... J'en suis contente.



Elena leva brièvement les yeux de son journal en pensant à la scène de la veille, où Damon et sa cousine semblaient très proches alors qu'ils s'amusaient et riaient ensemble.


Oui, très heureuse.


La jeune vampire ferma alors délicatement le précieux carnet, jetant un œil au réveil qui affichait à peine un peu plus de sept heures. Elle se dirigea ensuite vers la salle de bain avant de vérifier si Jérémy était toujours endormi, ce qui était belle et bien le cas. Un bref sourire traversa son visage alors qu'elle attachait ses cheveux en une rapide queue de cheval. Elle attrapa sa brosse à dents et commença tranquillement à se préparer, le jour pointant doucement le bout de son nez.


-----------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131123020626716117


Le nez enfouit dans les placards, Alyssa n'entendit pas la porte d'entrée s'ouvrir avant de se refermer sans bruit. L'étranger entra dans le salon, se dirigeant vers la cuisine alors qu'il la vit se lever un sachet de farine à la main. Lorsqu'elle se tourna vers lui elle hoqueta légèrement de surprise lâchant le paquet qui allait finir sa course sur le carrelage avant que la jeune femme ne le rattrape de justesse. Le jeune homme qui s'était précipité lui aussi pour le réceptionner au vol leva les yeux vers Alyssa qui sourit en se redressant quelque peu, posant le sachet sur le comptoir.


Stefan : - Jolis réflexes.


Alyssa : - Je pourrais dire la même chose.


La jeune femme sourit avant de froncer faiblement les sourcils.


Alyssa : - Stefan, c'est ça ?


Stefan : - C'est ça.


Leurs regards restèrent figés l'un dans l'autre, le cadet des Salvatore se perdant dans le bleu clair quasi hypnotique de ses yeux. Ils tiquèrent légèrement lorsque une fourchette viens s'écraser sur le sol, poussée par le visiteur indésirable perché sur le meuble. Alyssa soupira brièvement en passant une mèche de cheveux derrière son oreille, le jeune homme prenant la petite chatte dans ses bras.


Stefan : - Bah alors toi, décidément tu te faufiles partout.


La jeune brune fronça les sourcils en reportant son regard sur Stefan qui caressait la tête de l'animal.


Alyssa : - Tu l'as déjà vu ?


Stefan : - Je l'ai trouvé sur le rebord de ma fenêtre hier matin, pourquoi ?


Elle rit brièvement avant de ramasser la fourchette encore posée sur le carrelage.


Alyssa : - Cette mini tornade est à moi, en quelque sorte. Un jour je l'ai trouvé devant la fenêtre de ma chambre et elle n'a pas cessé d'y revenir depuis. Je ne sais pas comment elle est arrivée jusqu'ici, mais elle semble décidée à ne pas me lâcher d'une semelle.


Stefan : - Il a un nom ?


Alyssa : - Elle, je l'ai baptisé Filys.


La petite chatte ronronnait doucement alors que Stefan grattait le bas de son menton.


Stefan : - C'est plutôt un drôle de nom pour un chat.


Alyssa : - Et bien Fily veut dire "Qui aime la lune" en grec, et comme elle a le don de toujours apparaître lorsque la nuit tombe... Fily, Filys. Je trouve ça plus joli.


Stefan : - Intéressant.


Alyssa regarda le jeune homme qui souriait faiblement, l'animal toujours blottit dans ses bras protecteurs.


Stefan : - Quoi ?


Elle sourit à son tour en posant le grand saladier vide devant elle.


Alyssa : - Non rien, c'est juste que d'habitude elle n'aime pas beaucoup les inconnus.


Stefan : - On est pas vraiment des inconnus tu sais, je te l'ai dis ça fait la deuxième fois qu'on se voit.


La jeune femme sourit davantage en se tournant un nouvelle fois vers Stefan.


Alyssa : - Au faite, qu'est-ce que tu fais ici ? Si tôt, je veux dire.


Il sourit à son tour en déposant la petite chatte par terre, la regardant se faufiler sur le dessus du canapé où une tête brune dépassait vaguement.


Stefan : - J'étais venu pour emmener Elena et Jer' au lycée, Caroline commençait son entraînement de pom-pom girls à sept heures et quelques.


Alyssa acquiesça avant de poser son attention sur Filys, qui tiqua faiblement en entend un grognement non loin d'elle. Stefan se tourna à son tour vers le divan, un air perplexe sur le visage.


Stefan : - Est-ce que ?...


La jeune brune acquiesça en souriant.


Alyssa : - Oui, il n'a pas bougé depuis hier.


La petite chatte s'étira légèrement lorsque Tyler, confortablement allongé dans le canapé se mit à ronfler bruyamment. Les deux jeunes se mirent à rire alors que le loup-garou était encore profondément endormi.


Alyssa : - Je voulais faire des gaufres, ça te dis ?


Stefan sourit avant de poser ses mains sur le paquet de sucre.


Stefan : - Avec joie.


Tyler gémit en ouvrant difficilement les yeux, la tête enfouie dans le petit oreiller de fortune. Il reporta son attention sur l'horloge accrochée au mur face à lui, il soupira de soulagement en voyant qu'il n'était pas encore huit heures. Il finit par se redresser, intrigué par les voix et les rires qui semblaient venir de la cuisine.


Tyler : - Je me suis endormi, c'est ça ?...


Stefan et Alyssa se tournèrent vers le jeune homme, encore entre veille et sommeil. La jeune femme rit doucement en essuyant ses mains couvertes de farine sur son tablier.


Alyssa : - C'est ça. Mais tu t'es bien battu camarade, ton honneur est sauf.


Tyler laissa échapper un autre gémissement en écrasant sa tête dans le coussin alors que Stefan rit à son tour. Il se releva brutalement, fronçant vaguement les sourcils.


Tyler : - Ça sentirais pas...


... : - Les gaufres !


L'attention se posa sur le jeune Gilbert qui descendait rapidement les escaliers, venant enlacer sa cousine qui rit une nouvelle fois.


Alyssa : - Bah dis-donc tu as l'odorat d'un chien de chasse ma parole.


Jérémy : - Toujours lorsqu'il s'agit de nourriture.


Jérémy s'assit autour de la table, le loup-garou se levant en même temps du divan en s'étirant brièvement.


Tyler : - Hey laisses-en un peu pour les autres !


Tyler vint s'asseoir à côté du jeune homme qui s'était déjà servi avec une rapidité déconcertante.


Jérémy : - Avec la raclée intégrale que je t'ai mise hier il fait bien que je reprenne des forces.


Le jeune homme leva les yeux vers Jérémy qui se mit à rire en voyant sa tête.


Tyler : - Quoi qu'est-ce que tu viens de dire au juste ?!


Alyssa : - Et c'est reparti, et après c'est moi qui ai l'esprit de compétition...


Le cadet des Gilbert envoya un grain de raisin en pleine face de Tyler qui grogna légèrement. Stefan et Alyssa échangèrent un regard qui voulait tout dire alors que les deux jeunes continuait à se chercher. Elena qui venait de descendre les escaliers sourit en assistant à la scène de bagarre. Stefan vint déposer un baiser sur sa joue, avant de la voir prendre sa cousine dans ses bras et de saluer tout le monde.


Jérémy : - Au faite, Damon n'est pas là ? Vu que c'est littéralement devenu ton nouveau meilleur ami.


Jérémy qui s'était tourné vers sa cousine lui donna un léger coup de coude alors qu'elle lui mit une petite tape sur la tête. Stefan et Elena au second plan s'étaient redressés, comme figés le temps d'une seconde. La scène n'échappa pas à Alyssa qui sentit le changement dans l'air.


Alyssa : - Monsieur mauvaise foi tu veux dire ? Il doit sûrement se cacher depuis la pâtée phénoménale qui tu lui as mis.


Jérémy : - Que je vous ai mis.


Alyssa : - C'était pas nécessaire de le rajouter ça.


Jérémy se mit à rire alors que la porte d'entrée s'ouvrit brusquement.


Damon : - J'ai entendu ça !


La jeune immortelle sourit innocemment en levant les épaules avant de se prendre une tasse dans le placard. Damon entra dans le salon, son éternel sourire en coin sur le bord des lèvres alors qu'il prit place autour de la table.


Tyler : - Bon, c'est pas tout mais je dois y aller. Il me reste juste assez de temps pour passer par la maison, histoire de prendre les affaires avant d'aller au bahut.


Tyler se leva un gaufre recouverte de sucre à la main alors qu'il se dirigea vers le sofa, y récupérant son blouson.


Alyssa : - Encore des sélections ?


Le loup-garou acquiesça silencieusement en mordant dans sa gaufre.


Tyler : - Ainsi que demain et après-demain, reste plus qu'à croiser les doigts.


Le jeune se dirigea vers la porte, sa veste sur l'épaule.


Tyler : - On se voit au lycée, encore merci pour les gaufres !


Alyssa sourit en le voyant disparaître pour de bon, claquant la porte derrière lui. Le petit-déjeuner passa rapidement, la pendule affichant bientôt huit-heures vingt. Stefan fut le premier à porte, laissant sortir Jérémy en premier suivit par Elena qui s'arrêta brusquement en voyant que Damon n'avait pas bougé.


Elena : - Tu ne viens pas ?


L'aîné des Salvatore releva la tête vers elle, un petit sourire sur le visage.


Damon : - Non, je reste on ne sait jamais ta cousine est peut-être maladroite en plus d'être compétitive. Je préfère m'assurer qu'elle ne casse pas toute la vaisselle.


Il fit la moue lorsque Alyssa lui envoya le torchon en pleine tête, amusé par le comportement de la jeune femme. Elena acquiesça silencieusement avant de finalement se mettre en route vers la voiture du cadet, laissant Alyssa et Damon seuls derrière elle. Le jeune homme se leva, se dirigeant vers la cuisine qu'elle commençait à débarrasser.


Damon : - Alors, quel est le plan de la journée ?


La jeune femme releva les yeux vers lui alors qu'il venait de croquer dans une des gaufres précédemment posé sur la table.


Alyssa : - Premièrement, je vais aller chercher Matt pour le déposer au lycée. Maintenant que les chasseurs l'ont repérés je ne tiens pas à ce qui lui arrive quelque chose.


Damon acquiesça, une petite moue sur son visage.


Damon : - J'en profiterai pour passer voir Liz en coup de vent, histoire de voir si elle a répertorié de nouveaux arrivants ces derniers jours.


Ce fut au tour de la jeune femme de hocher la tête alors qu'elle plaçait les assiettes dans le lave-vaisselle.


Damon : - Deuxièmement ?


Alyssa : - Comment ça deuxièmement ?


Damon : - Tu as dis premièrement, ce qui vient ensuite c'est deuxièmement. Donc... qu'est-ce qu'on fait en deuxièmement ?


Alyssa sourit en levant les yeux au ciel avant de retrouver son sérieux.


Alyssa : - Je connais quelqu'un qui pourrait nous éclairer en ce qui concerne les chasseurs.


L'aîné des Salvatore fronça faiblement les sourcils.


Damon : - Qui ça ?


Alyssa : - Ma mère.


-----------------------------------------------------------------------------------------------


                                                                                              The Beginning Of The End - Page 2 131123020627221296


La jeune femme soupira lorsqu'elle descendit de la voiture, l'air frais venant balayer légèrement ses cheveux couleur ébène.


Rebekah : - Tu es sûre de vouloir t'inscrire, tu n'es pas obligée tu sais. Tu n'as pas à le faire parce que moi j'y vais.


Hayley sourit en attrapant son sac en bandoulière qu'elle passa sur son épaule.


Hayley : - Évidemment que j'en suis sûre. Je suis ici pour un moment, autant rejoindre les bancs de l'école. Qui sait, ça pourrait être fun...


Rebekah regarda son amie alors que celle-ci fit un signe à un jeune homme blond assis sur le capot de son coupé sport. La vampire originelle se mit à rire alors qu'elles avancèrent vers l'imposant bâtiment. Elle se stoppa alors dans son élan lorsqu'elle aperçut le jeune homme assis sur le siège passager, attendant que la voiture se gare.


Matt : - Merci de m'avoir emmené, c'est vraiment sympa.


Alyssa : - De rien, c'est normal. Bonne chance pour les sélections.


Matt sourit à la jeune femme avant d'ouvrir la portière pour descendre.


Matt : - Au faite, si tu n'as rien de prévu ça te dirais de venir nous voir jouer ? Un peu de soutien et d'encouragement sont toujours les bienvenus.


Alyssa afficha un grand sourire en acquiesçant, tournant la clé pour éteindre le contact.


Alyssa : - Avec plaisir, j'ai toujours été curieuse de voir comment se passait un vrai match.


Le jeune quaterback sourit une nouvelle fois avant de refermer la portière derrière lui. Rebekah qui les observaient de loin affichait un air stoïque, ce qui inquiéta la jeune loup-garou.


Hayley : - Rebekah, y a un truc qui va pas ?


Rebekah : - Donne-moi une minute.


Hayley n'eut le temps de répondre que la jeune blonde s'était déjà éclipsée, se dirigeant vers les deux jeunes qui marchaient en souriant.


Hayley : - Heu ok...


Ils commençaient à avancer vers le stade avant de se figer lorsqu'elle s'arrêta net devant eux.


Rebekah : - Hey Matt, tu ne me présente pas ton amie ?


Alyssa qui avait senti la différence de température resta silencieuse, alors que le jeune homme à sa droite se redressa dans une position froide et méfiante.


Matt : - Hey Rebekah, je te présente Alyssa. Alyssa, Rebekah.


Alyssa tendit la main à la vampire originelle, pas le moins du monde intimidée par son air glacé. Elle hésita une seconde avant de lui serrer la main.


Alyssa : - Je suis la cousine de Jérémy et Elena.


Rebekah fronça vaguement les sourcils.


Rebekah : - Je ne savais pas que Jérémy et Elena avait de la famille en ville.


Alyssa : - Je viens à peine d'arriver, ça fait quelques jours.


Matt qui observait la scène se mit à soupirer avant d'attraper doucement le bras de la jeune brune.


Matt : - Désolé mais on doit y aller, les sélections ne vont pas tarder à commencer.


Rebekah : - Attends !


Alyssa : - Je crois que je vais vous laisser parler tout les deux, Matt tu me rejoins au stade ?


Le jeune homme acquiesça avant de la voir s'éloigner, il se tourna alors vers Rebekah, à moitié exaspéré.


Matt : - Qu'est-ce que tu veux Rebekah.


Rebekah : - Je, je voulais encore m'excuser pour t'avoir déconcentré hier. Ce n'était vraiment pas malin, je suis désolé.


Matt acquiesça tenant une nouvelle fois de s'en aller.


Rebekah : - Matt !


Il soupira avant de se tourner une nouvelle fois vers la jeune blonde.


Rebekah : - Je voulais aussi te dire que j'avais pris rendez-vous chez le concessionnaire, j'aimerais t'acheter une voiture pour remplacer l'autre. Comme ça elle n'aura plus besoin de te déposer au lycée, tu pourras y aller par tes propres moyens.


Le quaterback laissa échapper un rire sans humour en se pinçant l'arrête de nez.


Matt : - Sérieusement ?...


Rebekah releva les yeux vers le jeune homme, un air confus sur le visage.


Matt : - Tu veux m'acheter un voiture pour remplacer celle, qui si tu te souviens bien a fini dans la rivière lorsque tu as essayé de nous tuer Elena et moi, parce que tu ne supportes pas qu'Alyssa m'emmène au lycée ?...


Rebekah : - Non ce n'est pas...


Matt : - Tu sais quoi laisse tomber, je n'ai pas besoin que tu m'achètes une nouvelle voiture. Je ne veux pas que tu m'achètes une nouvelle voiture. Et si Alyssa est gentiment venue me chercher pour me déposer au bahut ce matin, sans que je ne lui ai rien demandé, c'est parce que je lui avais dis pour les sélections et qu'elle ne voulait pas que j'arrive en retard comme hier.


La vampire originelle ne dit rien, se contentant de fixer le sol. Matt soupira une nouvelle fois, s'éloignant de la jeune femme.


Matt : - Je dois y aller, je ne tiens pas à rater les sélections.


Elle le regarda courir vers le stade avant de soupirer à son tour, se dirigeant finalement vers le bâtiment pour rejoindre Hayley. Alyssa qui avait suivit la scène à distance au cas où, se mit à son tour à marcher en direction des gradins. Environ un quart d'heure plus tard, la jeune femme qui avait prit place dans les premières rangées de banc observa Matt, Tyler ainsi qu'une dizaine d'autres joueurs sortir des vestiaires, se dirigeant vers le coach debout au milieu du terrain. Alyssa sourit en voyant Caroline à l'autre bout du terrain, visiblement trop occupée à se débattre avec la chorégraphie qu'elle apprenait aux filles pour l'avoir remarqué. Sacrée Caroline. Son attention fut ramener au terrain lorsque le coach siffla le début de l'entraînement.

La partie était déjà bien entamée lorsque le regard de la jeune femme dévia vers l'endroit où les pom-pom girls s'entraînaient, un drôle de sentiment s'enfonçant dans sa poitrine. Un mélange entre une froideur terrifiante, et un calme déconcertant. Elle remarqua alors l'homme qui se tenait à quelques mètres de là. Alyssa le reconnut immédiatement, c'était le même homme qui les avait agressé elle et Damon, la veille au Mystic Grill. Il avait les yeux fixés sur Caroline, qui était trop concentrée pour même prendre compte de sa présence. Elle regarda furtivement autour d'elle, vérifiant si l'homme était venu accompagné même si elle en était quasi certaine. Le sentiment qui s'enfonçait dans sa poitrine ne venait pas de lui, mais de quelqu'un d'autre qu'elle n'avait jamais rencontré avant. La jeune immortelle le vit commencer lentement à avancer vers son amie, toujours accaparée par ses figures. Elle se leva d'un bond, et simultanément il s'arrêta. Alyssa fronça les sourcils en le voyant reculer. C'est alors qu'elle se rendit compte de sa venue. Un second homme, d'une bonne quarantaine d'années se tenait derrière lui. Il n'avait pas l'air menaçant, du moins pas dans sa posture. L'homme dégageait un calme impressionnant, et elle savait que le sentiment d'oppression qui creusait dans son thorax venait de lui. Son regard ce posa alors sur la jeune brune, qui  resta comme figée. Elle l'observa plus attentivement. Il portait de larges lunettes de soleil qui l'empêchait de bien voir ses yeux. L'homme avait le visage légèrement marqué par de petites ridules à peine visibles, ainsi que quelques cicatrices notamment une plus large au niveau du menton. Ses cheveux bruns étaient coiffés en arrière, faisant un contraste parfait et tout aussi inquiétant avec son blouson de cuir noir qui recouvrait ses larges épaules. Ils restèrent de longues secondes, leurs regards figés l'un dans l'autre. Son visage stoïque laissa alors apparaître un faible sourire qui fit frissonner la jeune femme. En un battement de paupières les deux hommes s'étaient tout les deux évaporés, comme si ils n'avaient jamais été là. Alyssa retomba presque sur son siège, prise d'un vertige. Elle prit une profonde inspiration avant de voir Tyler qui s'approcher d'elle, quittant temporairement le terrain.


Tyler : - Eh, tout va bien ?


Alyssa : - Oui, juste un étourdissement. Je n'ai pas vraiment mangé ce matin, ça doit être pour ça.


Il fronça les sourcils alors qu'il tourna la tête vers l'endroit ou les yeux de la jeune femme était encore posés.


Tyler : - Tu es sûre que tout va bien ?


Un coup de sifflet se fit entendre, empêchant Alyssa de répondre.


Alyssa : - Sûre, allez vas-y avant que je ne t'attire des problèmes.


Le loup-garou hésita un petit moment avant de finalement rejoindre le terrain. Elle soupira alors, posant un main sur sa poitrine où le point avait quasi disparu. Sa mère avait raison, quelque chose de mauvais se préparait, elle pouvait le sentir.

                                                                                                                                             •
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Kila le Sam 23 Nov - 9:25

Ma Lotus !! ♥️ Désolée de pas avoir commenter depuis tout ce temps.. je te l'avais dis sur la CB, j'espere que tu m'en veux pas trop :? En tout cas j'adore toujours autant ta fiction. Tu écris toujours aussi bien, j'ai hâte de voir ce que Hayley va faire avec Rebekah. Et j'ai hâte de savoir ce que la mère de Alyssa va leur apprendre sur les chasseurs.. hum Rolling Eyes 

Tes bannières de chap sont toujours parfaites aussi. Bref continue !!! J'adore ! \o/
Kila
Kila
En possession du collier d'Emily Bennett.
En possession du collier d'Emily Bennett.

Messages : 795
Age : 26
Localisation : Beacon Hills

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Bianca le Sam 23 Nov - 10:40

Coucou ma Blue!

Avant tout je tiens à m'excuser, je suis tellement bête que j'ai oublié de lire la dernière partie du chapitre 12, honte à moi! Mais l'erreur est rattrapée depuis ce matin vu que j'ai lu les 2 parties en un rien de temps!

J'adore absolument cette relation entre Damon/Alyssa ça change tellement de pas le voir en pâmoison et essayer de la fourrer dans son lit, je te jure! C'est hyper agréable! Toute la scène de la soirée était vraiment géniale et plaisante, d'autant plus que tout le monde était présent Smile La tante Clara m'intrigue beaucoup, j'aimerais la voir vraiment sur place et interagir avec sa fille.
La petite Fylis est juste trop mimi, mais je ne peux pas m'empêcher de penser qu'elle est bizarre cette minette, toujours à suivre Alyssa et la petite troupe. D'ailleurs Alyssa, quelle force! Je suis impressionnée, la scène de combat était très réaliste. Quant à sa rencontre avec Stefan, c'est moi ou un parfum de futur flirt flotte dans l'air ou je rêve juste? x)
La présence d'Hayley est plus que bienvenue pour la pauvre Rebekah qui, décidément est bien seule Sad Bon et alors mais cette dernière scène!!! Blue c'est pas cool, je veux savoir qui c'est ce monsieur inquiétait è_é J'espère qu'on va vite en savoir plus sur ce gus!
Un point bonus pour la présence du journal d'Elena qui est censé être le sel de la série. Ca la rend beaucoup plus humaine de lire ça!

Encore bravo Blue, j'ai hâte de lire la suite et compte sur moi pour être au rendez-vous!
Bianca
Bianca
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 502
Age : 28
Localisation : Fangtasia

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Blue Moon. le Mer 27 Nov - 4:31

@Kila : Ma Kiwi. ♥️

Ne t'inquiètes pas, tu es toute pardonnée... Cool ;P

Un immense merci pour ton commentaire, bisous ! Wink :amour: 


@BiancaCistrine : Bianca. :amour: 

Un gros gros merci pour ton post. ♥️

Contente que la relation entre Damon et Alyssa te plaise autant qu'à moi ! Very Happy Et que Clara, ainsi que Filys t'intrigue... Cool 
Par conte...

Quant à sa rencontre avec Stefan, c'est moi ou un parfum de futur flirt flotte dans l'air ou je rêve juste? x)


Que waaaaa ?!?...Shocked  Alors là, je ne vois pas pourquoi tu croies ça mais alors pas du tout... #MyMouthIsClosed Je ne dirais rien.Evil or Very Mad  Cool 


Alors, le prochain chapitre est terminé je n'attends plus qu'il soit corrigé pour pouvoir le poster. En attendant je vais faire un mini résumé spoiler du et des prochains chapitres, enjoy ! Smile 

Spoiler:
Les deux prochains chapitres seront forts en action et en découvertes. Caroline, tout comme le petit groupe va faire la connaissance de Hayley qui est revenue il y a peu, venant soutenir son amie Rebekah. Les ennuis autour de Jérémy vont continuer de s'accélérer, une personne inattendue mais qu'on connaît déjà décidée à entrer à son tour dans l'action. Un petit affrontement à venir, petit indice : se sera entre deux femmes. Cool :bigsmile:

On en découvrira un peu plus sur "l'homme mystère" qui a perturbé Alyssa, ainsi que sur son histoire. Il restera un bon moment à Mystic Falls, ainsi que d'autres...

Bisous. :love:
Blue Moon.
Blue Moon.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 595
Age : 22
Localisation : In Derek Hale Arms...

Revenir en haut Aller en bas

The Beginning Of The End - Page 2 Empty Re: The Beginning Of The End

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum