The Vampire Diaries
Bonjour! Bienvenue sur France Vampire Diaries! Very Happy

Si tu es inscris, connecte toi, sinon, il est grand temps de t'inscrire pour participer à la vie du forum!

[DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

[DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Lun 26 Aoû - 15:45

Bon et bien... Je me lance la première ;)Je suis désolé pour ceux qui ont déjà lu le début et qui attendent la suite mais autant commencer par le commencement non ?
Encore un grand merci à Arnaud pour ce Forum ;)Et aux autres qui en ont eu l'idée avec lui!


DE CHAIR ET DE SANG ...




Encore un grand MERCI a Lenaa pour l'affiche Very Happy❤



Résumé : Elena, maintenant vampire, doit faire face à plusieurs problèmes consécutifs. Elle en apprendra beaucoup sur elle, sur sa famille, ses ancêtres. Et comme si cela ne suffisait pas il faut en plus de ça qu'elle est des problèmes de cœur. Entre les combats, les surprises, et ses sentiments, réussira-t-elle a s'en sortir une fois de plus? Même aidé de ses amis?

Rating : -16
Couple(s) : Stephan/Elena ; ( Mais plus tard => Damon/Elena   ) Tyler/Caroline ( Mais pas que ... ^^) ; Bonnie;Jeremy ( Et le reste on verra plus tard !! )
Personnage(s) : Elena, Damon, Stephan, Caroline, Tyler, Bonnie, Jeremy, Katherine, Klaus, Rebekah, Ashley (qui n'est autre qu'Olivia Wilde / Numéro 13 dans Dr House Very Happy) ...
Genre : Action/Romance
Univers :Série Tv

Disclaimer: Il est inutile de précisé que j'écris pour mon propre plaisir, je ne tire aucun profit financiers sur ma fanfiction.

PROLOGUE :

Elles se regardaient droit dans les yeux, face à face. C'était enfin le jour J. Enfin elles allaient pouvoir montrer toutes les rancœurs qu'elles éprouvaient l'une pour l'autre. Le combat faisait rage autours d'elles. Elena inspecta brièvement les alentours et repéra directement son bien aimé se battre contre un hybride. Elle ne pouvait cependant pas s'inquiéter pour lui. Elle aimerait mais elle avait quelque chose a accomplir avant cela. La pluie ruisselait sur les nombreuses feuilles d'arbres. Les gouttes d'eau venaient terminer leur chemin sur les visages des deux jeunes femmes. Il fallait en finir. Ni une ni deux chacune d'entre elle s'élança vers l'autre pour débuter une bataille sans merci...

CHAPITRE 1 : Changement d’air.


Je refermais mon journal intime en un claquement sonore. Lasse de tout ce qui se passait dans ma tête en ce moment. Cela faisait maintenant 4 mois que j’étais devenue semblable à ces êtres de la nuit. J’étais à présent sur la même longueur d’onde que Stephan. Je pouvais à présent ressentir sa faiblesse face au sang humain, certes, pas démultiplié comme lui. Il a encore du mal à se remettre de son long séjour en compagnie de Klaus, ça n’a fait que remonter en lui de vieux démons qu’il avait cru avoir enfouis au fin fond de son âme pour toujours. Nous pensions tous que s’il avait réussis a s’en remettre la première fois il réussirait la deuxième ettoutes les autres fois où il sera confronté a sa double personnalité. Mais j’ai bien peur que la seule personne à pouvoir l’aider n’est plus de ce monde. Lexi. Sa meilleure amie. Je me sens si impuissante, j’aimerai l’aider a surmonter tout ça mais il se renferme sur lui-même, sur son bourbon, sa vieille musique et ses écureuils comme dirais Damon. Il donne l’impression que tout va bien mais nous savions bien, Damon et moi que tout était faussé.

La sonnette de chez moi retentie et j’entendis Jer’ descendre pour ouvrir la porte. C’est en soupirant que je descendis a mon tour. Cela faisait a peine une semaine que j’étais cloitré chez moi sans avoir vu personne. La petite frimousse blonde que j’aperçue à l’entrée me rendis mon sourire.

- Caroline ! Qu’est ce qui t’amène ?M’exclamais-je en la prenant dans les bras.
- Je viens sortir la belle Gilbert de la prison qu’elle s’est elle-même créée.
- Oh … Euh, j’ai pas trop…
- On se tait, on monte se laver et mettre quelque chose de propre sur soi et de pas chiffonné et on me suit.
Répliqua la jolie blonde en face de moi.

Je lui lançai un regard peu amène mais abdiqua en rabattant les bras faiblement le long de mon corps.
Je montais les marches d’un pas las et me dirigeais vers ma chambre tandis que Caroline parlait activement avec Jeremy.

- Et on s’habille classe !! On a réussi a faire sortir mini Salvatore. Insista une voix que je reconnu que trop.
Je me retournais vivement. Damon. Ce n’est qu’a cet instant que je vis a quel point il m’avait manqué. Mon allié.
Je redescendis les marches vivement et lui sautais au cou.
- Damon ! tu m’as tellement manqué.
- Personne ne t’as interdit de venir me rendre visite ma belle.
Susurra-t-il à mon oreille en me rendant mon étreinte.
- Eh bien, si j’avais eu un accueil aussi chaleureux j’aurais été aux anges.
- Mais tu n’es pas le beau et ténébreux Damon Salvatore blondie.
S’amusa le vampire.
Caroline fit la moue et je lui souris en retour, avant de me diriger vers ma salle de bain et de me préparer.


On était tous dans la voiture de Damon a présent, Jeremy nous avait accompagnés et on se dirigeait a toute allure vers le Mystic’grill. La voiture de Stephan était déjà garé devant et à sa vu mes mains devinrent instinctivement moites. Je ne lui avais pas donné de nouvelles depuis une semaine, lui non plus d’ailleurs, mais bon ce n’était pas une raison. Il allait mal. J’aurais dû essayer encore et encore de l’aider a remonter cette pente si ardue pour lui au lieu de le laisser sournoisement tomber. La main de Damon se posa sur la mienne et il la serra affectueusement. Je le regardais et lui offris un faible sourire.

- Il ne t’en veut pas. C’est lui qui voulait être seul et qui a rejeté ton aide. Et c’est lui qui culpabilise.
- Evidemment, ça m’aurait étonné du contraire.
Soupirais je encore plus lasse qu’à mon habitude.
- Aller Elena ! Oh les cœurs. On s’en fou on est la pour s’amuser. Fit remarquer Caroline. Je déviais mon regard vers le rétroviseur intérieur pour la scruter. Ses yeux pétillaient de malice. Elle était heureuse que l’on se retrouve tous. Mon frère serra mon épaule et descendit de la voiture suivit de la jolie blonde. Damon continuait de me fixer l’air inquiet.
- Ca va aller, ne t’en fait pas. Comme dit Caro on est là pour s’amuser. Et si ça tourne mal, ton chevalier servant sera toujours présent ma belle. Ironisa-t-il en me déposant un baisé sur ma tempe. Il sorti de la voiture a son tour et après avoir expiré longuement je fis de même.
Damon se retrouva instantanément à mes côtés et me pris la main pour m’entrainer a l’intérieur du bâtiment de peur que je fasse demi-tour.


Caroline et Jeremy avaient déjà disparu de la circulation alors qu’à notre tour on se faufilait parmi la foule environnante du bar-restaurant.
La chevelure brune et la peau mate de mon amie Bonnie m’interpella et je lâchai la main de Damon pour aller la retrouver. Ce dernier me fit signe qu’il allait rejoindre Stephan qui lui était adossé au bar. Je dégluti difficilement mais acquiesça. Bonnie quant à elle m’accueillit à bras ouvert. Son étreinte me réconforta.

- Ça fait plaisir de te voir Elena. Comment ça va ? Me demanda-t-elle inquiète.
- Ça va, enfin je crois, le plus dur est à venir.
Bonnie regarda vers le fond de la salle et aperçu Stephan à son tour. Elle me poussa vers lui.
- J’ai juste envie de te dire, plus vite ça sera fait et mieux ce sera pour vous deux.
Je m’apprêtai à refuser mais Caroline se mis de l’autre côté et me poussa elle aussi. Je soupirais de frustration vaincue d’avance.


On s’approchait beaucoup trop rapidement de la destination fatidique. Damon me fit un clin d’œil encourageant et disparu a mon plus grand désespoir. A vrai dire Bonnie et Caroline avaient aussi pris le large sans que je ne m’en rende compte. Je me retrouvais donc face a Stephan, ne sachant que dire.
Ses yeux me transperçaient de toute part et ce fut a cet instant que je me rendis compte a quel point il m’avait manqué. Ma bouche s’ouvrit pour dire je ne sais quoi. Mon cerveau ne marchait plus. Stephan me sourit et me pris instinctivement dans ses bras.
- Ne dis rien Elena. C’est moi qui t’ai rejeté. Je m’en veux tellement.
- Oh arrête enfin!
M’énervais-je.Tu fais toujours le gars a qui on rejette tout sur ses épaules mais c’est moi qui n’ai pas persisté a venir te voir.
- Eh bien dans ce cas-là on peut dire qu’on est quitte et l’affaire est close.
Il m’offrit son sourire enjôleur qui me faisait chavirer.
- Plus sérieusement. Comment te sens-tu ? Je veux dire, est ce que tu arrives a contrôler ta …
- Je vais bien Elena. J’arrive a me contrôler de mieux en mieux, sinon je n’aurais pas pris le risque de venir dans cet endroit. Je ne suis pas aussi inconscient que Damon.

Je ris face a sa réplique cinglante sur son frère.
- Damon est justement très conscient de tout ce qu’il a pu faire, il faisait ça par déception, par mécontentement.
- Est-ce une raison pour tout lui pardonner ?
- Bien sûr que non, il a ses torts et il a eu maintes et maintes fois l’occasion de se faire pardonner, ce qu’il a fait. Mais ça ne suffit pas. Pourtant il reste Damon, ton frère, celui qui t’a épaulé pendant que je n’étais pas là pour le faire, celui qui t’a sauvé plusieurs fois la vie…
- Je sais,
soupira t’il. Mais je sais surtout ce qu’il pense de toi, je vois son regard quand il se pose sur toi. Il t’aime a en mourir et ferais n’importe quoi pour toi. Tu fais ressortir sa part d’humanité comme jamais.
- Mais ça ne change rien Stephan. C’est toi que j’aime. J’adore Damon plus que tout, mais c’est toi que j’ai choisis non ?
Je lui souris tendrement.
Il acquiesça et m’embrassa tendrement, avant de me prendre la main pour nous éloigner du bar.
- Elena, Stephan … Ca faisait longtemps !
Je connaissais que trop bien cette voix et elle ne m’avait pas manqué. Je regardais Stephan inquiète avant de me retourner.


Dernière édition par Mandine le Lun 7 Avr - 12:33, édité 19 fois
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Ameel le Lun 26 Aoû - 15:52

Je n'avais pas lu ta fanfiction sur l'autre forum, et je la découvre finalement! J'aime beaucoup comment tu écris, c'est agréable à lire et j'adore tes dialogues aussi!

Ameel
En possession du pieu ultime en chêne blanc.
En possession du pieu ultime en chêne blanc.

Messages : 783
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Lun 26 Aoû - 15:58

Merci beaucoup ❤  Pourtant je ne suis pas fan des débuts je trouve que je m'améliore plus au fil des chapitres. Enfin je vous ferez découvrir ça Wink 
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Ameel le Lun 26 Aoû - 16:03

Avec plaisir ❤ 

Ameel
En possession du pieu ultime en chêne blanc.
En possession du pieu ultime en chêne blanc.

Messages : 783
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Marie le Lun 26 Aoû - 16:45

Je découvre également ta fanfiction, et j'aurais su, je l'aurais lu plus tôt ! J'aime beaucoup ton écriture, et ton histoire m'a l'air très intéressante ! Smile
Donc, j'ai hâte de lire la suite Wink
avatar
Marie
En possession du journal d'Elena.
En possession du journal d'Elena.

Messages : 246
Age : 20
Localisation : In Mystic Falls

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Lun 26 Aoû - 16:48

Merci beaucoup les filles Very Happy ❤ Et oui moi aussi du coup je découvre plein de choses ici que je n'avais pas vu auparavant Wink
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Lun 26 Aoû - 19:13

Chapitre 2 : Excès de sang.


- Katherine. On se serait bien passé de ta présence.
- Oui je m’en doute bien, répondit-t-elle en prenant un verre de martini au passage.Mais j’avais envie de voir a quoi tu ressemblais maintenant que tu étais comme nous. Et a vrai dire ça te va plutôt bien. Tu suis bien ma route, aucune personnalité.
- Je n’ai en aucun cas contrôlé le fait de devenir comme toi, et si c’était pour te ressembler encore plus crois moi je m’en serais bien passé.
- Qu’est-ce que tu fais la Katherine sérieusement ? Demanda Stephan à la jeune femme contrarié par ma réplique.
- Je viens faire bouger les choses un peu. Maintenant que tout va bien pour le meilleur des mondes je trouve ça niant-niant. Surtout vous deux d’ailleurs. Je sais pas… Je vais peut être prendre un peu de bon temps avec Damon.

Katherine fixait ce dernier en train d’aguicher une énième fille bourré. Sans le vouloir je me mis a grogner. C’était bien la première fois que mes aptitudes vampiriques se manifestaient.
Stephan me regardait étrangement mais je n’y faisais pas attention.

- Ah moins que ça ne te dérange Elena, Tu le veux pour toi aussi ? Tu sais ils sont très bien comme amants…

Elle ne put finir sa phrase qu’elle mit ses doigts sur ses tempes en fronçant les sourcils.
Bonnie était derrière elle, je lui souris reconnaissante. Elle me le rendit et s’exclama :


- Katherine, Katherine, Katherine … Change de disque ça deviens lourd. Et tu devrais savoir que c’est extrêmement démodé de faire pareil que son arrière arrière arrière arrière ? Encore une fois ? Je sais plus j’ai perdu le fil bref j’en rajoute un pour le fun, arrière-grand-mère. Met toi ça dans le crâne.

Je n’avais jamais vu Bonnie avec autant de répartie. Mais je devais avouer que c’était assez grisant de voir la tête de Katherine a cet instant. J’étais soucieuse par contre de son apparition soudaine et pour ma part cela ne présageait rien de bon. Au revoir la tranquillité.
Damon, Caroline, Matt, et Jeremy c’étaient rapprochés entre temps, surement en voyant Katherine.

- Qu’est-ce que tu fais là ? Demanda Damon sèchement.
- C’est pas possible, s’exclama mon double. On ne peut pas venir a Mystic Falls sans raison apparente ?
- Pas avec toi non.
- J’ai vu sur les réseaux sociaux le statut de Stephan passer de « en couple » à « c’est compliqué », Je voulais juste m’en assurer. Plaisanta-t-elle.

Stephan leva les yeux au ciel et je surpris Jeremy en train de ricaner. Damon lui offrit un sourire sournois.

- Si ce n’est que ça alors on va te laisser et continuer notre soirée ! Ces derniers mots la déstabilisèrent quelque peu, mais il tourna les talons.
- Vous ne cherchez donc pas a savoir ce qui m’amène ?
Caroline décida a son tour de rentrer dans le jeu de Damon.
- Tu nous le diras bien assez tôt… Tu n’aimes tellement pas qu’on te tourne le dos que tu seras bientôt a nos pieds.

Katherine la regarda partir avec Matt encore plus dérouté a présent. Je ne l’avais jamais vu aussi faible. Bonnie et Jer’ les avaient suivis. Il ne restait plus que Stephan et moi face a elle, mais je mis fin à la conversation en voyant qu’elle s’apprêtait a ouvrir la bouche.

- A bientôt je suppose Kath’ !

Je pris la main de Stephan afin de nous diriger activement vers les autres. Katherine quant à elle était resté bouche bée toute seule au milieu de la salle, avant de disparaitre.


La soirée continuait dans la bonne humeur. Caroline Damon et moi faisions un concours de celui qui finirait le plus saoul, pendant que Jeremy Bonnie et Steph, étaient assis a une table et parlaient activement.


La musique m’entraînait, je commençais a danser sans le vouloir avec Caroline tout en rigolant. Matt continuait a servir Damon qui lui nous regardait amusé. Je les voyait eux aussi parler mais ne chercha pas a écouter. Je pris Caroline et l’entraîna dans une valse active qui nous trimbalait de long en larges dans tout le Mystic-Grill. Ca m’avait manqué, de rire, de voir mes amis. Les yeux pétillants de Matt, le sourire de Caroline, La bonne humeur de Bonnie, Damon et ses pitreries, et Stephan… Oui Stephan, je lui avais dit que je l’aimais alors que je ne savais plus ou j’en étais réellement. Tellement de choses c’étaient bousculées dans ma tête en une semaine. Je crois que j’ai trop réfléchi, Je me prends trop la tête, après tout pourquoi je doute ? J’ai dit instinctivement « je t’aime » a Stephan, alors c’est que c’est vrai. Maintenant il se contrôle alors tout va pour le mieux. Tout va redevenir comme avant. Tranquille… Si on oublie Katherine bien entendu.

Je repris conscience et me rendis compte que j’étais toujours en train de virevolter avec Car’ dans toute la pièce. Elle me sourit gentiment et m’arrêta avant de fixer le fond de la salle, là ou se trouvait nos amis.

- Tu vas me dire ce qu’il se passe maintenant ? Chuchota-t-elle.
- Je ne vois pas de quoi tu parles ! Ca va bien, je suis heureuse de vous avoir tous avec moi et …
- Bon ! J’ai compris, tu me le diras bien assez tôt … tu es bien la descendante de Katherine, rigola Caroline avant de partir a grande enjambée.
- ALORS CA C’ETAIT MESQUIN CAROLINE !! Lui criais-je.

La petite blonde éclata de rire devant mon air dépité. Au moment où je m’apprêtais à la suivre une forte odeur de sang s’infiltra dans mes sinus, faisant palpiter mes tempes. Je tournais vivement la tête au bon endroit et je vis Matt se tenir la main dans un torchon tâché de rouge a présent. Il me regardait d’un air désolé. Puis tout se passa trop vite, une ombre passa devant moi a toute allure suivit d’une autre. Stephan et Damon. Ce dernier essayait de maintenir Stephan du mieux qu’il pouvait tandis que Caroline fermait toutes les portes du bar. Je réagis du tac au tac et me précipitai sur Matt suivit de Jeremy pour l’amener en sécurité.

- Reste avec lui Jeremy, je vais voir ce que je peux faire de l’autre côté.
- Oui, soit prudente.

Je ne pris pas le temps de lui répondre et franchit la porte qui me séparait de la folie de Stephan. Bonnie me fixait impuissante. Elle ne pouvait en aucun cas utiliser son pouvoir pour affaiblir Stephan, cela nous toucherais tous, de plus le cadet n’aurais rien ressenti vu la force de sa soif.

Je regardais Stephan avec inquiétude, ce n’était pas la première fois que je le voyais comme ça, mais je n’aimais pas cette facette de lui. Elle m’horripilait. Sans le vouloir vraiment je laissais ma rage prendre le dessus et fonça sur les deux vampires pour saisir le plus jeune a la gorge afin de le plaquer au mur. Je ne canalisais plus ma force. Si je ne me contrôlais pas plus vite j'allais partir en freestyle. Je ne savais pas ce qui m'arrivait mais je ne m'en inquietais pas plus que ça , me recentrant sur la situation actuelle. J’arrivais parfaitement à le maitriser à mon plus grand étonnement. Damon qui avait été obligé de lâcher prise observait a présent la scène.

- Comment oses tu, ne serrais-ce qu’un instant, penser être possible d’attaquer Matt devant moi sans que je ne réagisse ? Mon ton était cinglant et dur.


Je le voyais se calmer a vu d’œil. Ses veines rosâtres disparurent autour de ses yeux verts. Sa bouche déconfite était entrouverte, Il ne savait que dire ce qui m’obligea a continuer plus mais plus doucement a mon tour.

- Tu m’avais dit que tu pouvais te contrôler. Moi je ne parlais pas de se contrôler face aux humains, mais du contrôle face au sang. Quel régime suis-tu ?
Il ne me répondit pas. Je raffermis ma poigne sur sa gorge.

- Quel régime suis-tu Stephan ? Je veux t’entendre me le dire. Damon n’aurais pas eu autant de mal à te retenir si tu bouffais encore des écureuils.
- Je … Je n’ai jamais arrêté le sang humain depuis mon retour avec Klaus. Mais ça allait bien. Je sortais au grand jour et je n’avais aucune envie…
- Dans ce cas-là, depuis combien de temps ne t’es-tu pas nourris ?
- Hier soir…Il baissa la tête, piteux. Mais avant je pouvais tenir deux voire trois jours sans me nourrir.

- Mais ça c’était avant que tu ne reprennes le sang humain. Bon sang Stephan ! m’énervais-je. Tu te rends compte que tu as mis plein de gens en danger ce soir ? Et je ne parle pas que des humains. Tu as mis notre secret au grand jour devant tout le monde.

Il ne répondit pas. Je continuais de le fixer intensément puis entrepris de le lâcher, non sans mal, mes doigts étaient crispés.

- Damon ? Peux-tu le ramener a la pension s’il te plait ? Je vous rejoint tout a l’heure.

Damon acquiesça et pris Stephan par le bras avant de franchir la porte de sortie. Je me retournais vers les autres et remarquais qu’il y avait encore trois, quatre humains, ils avaient donc assisté a la scène. Caroline me regardait, il n’y avait qu’une seule solution… L’hypnose. On s’affairaient a leur faire oublier ce houleux souvenir pendant que Bonnie commençait a remettre les tables et les chaises en place. Matt ressorti du local accompagné de mon frère avec un bandage sur la main.

- Je suis vraiment désolé Elena.
- Matt, tu n’as rien a te reprocher. Tu n’es pas en tort, le coupable c’est Stephan. Répondis-je amère.
- Ca a gâché ta soirée quand même…
- C’est pas grave ce n’était pas la dernière. T’en fait pas va.Je le pris dans mes bras affectueusement avant de me retourner vers ma petite sorcière. Bonnie ? On se voit demain ? La petite métisse acquiesça en souriant, puis avant que je ne puisse me tourner vers Caroline qui finissait d'hypnotiser les quelques personnes qui avaient assistés à la scène, cette dernière me coupa l’herbe sous les pieds.
- Oui Elena je t’amène à la pension,plaisanta-t-elle en poussant la jeune fille en dehors du bar.


Je lui souris et embrassa Matt, Bonnie et Jeremy avant de partir avec elle.


Dernière édition par Mandine le Mar 27 Aoû - 13:43, édité 1 fois
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Elodie38 le Lun 26 Aoû - 20:43

Coucou Amandine !

Tu sais déjà que je l'adore ta fiction !!
avatar
Elodie38
En possession de verveine.
En possession de verveine.

Messages : 13
Age : 20
Localisation : Isere

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Lun 26 Aoû - 20:45

Oui je le sais! Very Happy aucun soucis la dessus !! Il va falloir attendre un petit peu pour pouvoir avoir la suite sur l'autre fo'. Le temps je mette celle ci en route ! Very Happy mais merci beaucoup ma belle ❤
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Lenaa le Lun 26 Aoû - 21:09

J'adore ta fiction Very Happy ! Je la découvre sur ce forum et franchement bravo ! Hâte d'avoir la suite ❤ !
avatar
Lenaa
En possession du journal d'Elena.
En possession du journal d'Elena.

Messages : 243
Age : 20
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Lun 26 Aoû - 21:10

Merci Lenaa! ❤ Ca me fait plaisir Smile
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Mar 27 Aoû - 13:10

Bon je vais essayer d’accélérer le rythme :DJe vais poster deux ou trois chapitre d'un coup, en espérant vous contenter. ( Ceux qui ne connaisse pas ma fic et ceux qui sont pressés d'avoir une suite ! Wink)



Chapitre 3 : Sentiments incertains



__________________________


Une fois dans l’habitacle confiné de la voiture du vampire je poussa un grand soupir désespéré.
Caroline ne releva pas et se contenta de démarrer pour prendre la route. Il faisait nuit noir, les ombres des arbres projetées par les phares de la voitures et les réverbères de la ville filaient sur la route au rythme de notre vitesse. Je n’avais plus envie de penser. Encore moins d’affronter encore Stephan une nouvelle fois.

- C’était quoi cette force qui a surgit de toi Elena ?
- Je n’en sais rien. C’était à la fois flippant et grisant. Comme un surplus d’adrénaline. Comme si je ne pouvais rien contrôler et que c’était cette force justement qui me guidait.

Le silence se réinstalla. Et si je me ré-attaquais à Stephan ? Si c’était une pulsion que je ne pouvais pas contrôler, cela pouvait devenir problématique.

- Tu es sûre de vouloir y aller ?
- Tu lis dans mes pensées maintenant ?
Marmonnais-je.
- C’est tellement facile ! S’amusa la blonde.

Je ne répondis pas et lui indiquais de continuer son chemin vers la pension.
Le reste de la route se fit dans un silence agréable jusqu’à l’arrêt du moteur.

- Je t’accompagne. Me dit-elle en détachant sa ceinture.
- Depuis quand ?
- Depuis que tu dors chez moi ce soir !
- C’est évident.
Rigolais-je. Je me demande pourquoi je pose la question.

Je ne pris pas la peine de frapper et entra doucement dans la maison. Damon se trouvait dans le salon dos a nous, un verre de bourbon dans sa main. De la musique s’élevait du poste a côté de la cheminée le faisant se dandiner. Si je me mordais la lèvre pour m’empêcher de rire ce ne fut pas le cas de Caroline qui explosa littéralement m’entrainant au passage dans son fou rire. Le vampire ténébreux se retourna subitement comme pris au piège et leva les mains en l’air.

- Ok ok ! je plaide coupable. S’exclama Damon en renversant au passage une lampée de bourbon.
- Je pense surtout que tu devrais arrêter de boire avant que je ne t’emmène en cellule de dégrisement. rigolais-je en lui prenant son verre pour le finir d’une traite.
- Hey ! T’as pas le droit de faire ça ! C’est totalement incorrect.

Le sourire aux lèvres je me dirigeais vers le placard de Damon et en sortis deux verres de plus que je remplis rapidement. Apres avoir donné son verre a Caroline je m’assis lourdement sur le canapé.

- Comment va Stephan ? Demanda Caroline voyant que je ne voulais pas aborder le sujet.
- Oh… ben, Stephan en fait, il se morfond après avoir vidé quelques poches de sang.
Damon posa son regard sur moi. Un regard doux et emplit d’inquiétude.
- Et toi Elena ? Je ne t’ai jamais vu comme ça. Je veux dire ta force ? Me demanda-t-il.
- Je ne sais pas ce qu’il m’a pris. Et je ne sais encore moins où j’ai trouvé ma force pour le maintenir seule. Le seul truc que je sais c’est que je n’irais pas le voir ce soir. Répondis-je les yeux dans le vague tout en finissant mon verre suivit de mes deux amis.

Les verres s’enchainaient et on continuait de s’amuser et de se changer les idées à trois, jusqu’à ce que le sommeil nous prenne Caroline et moi de plein fouet. Je me posais sur le deuxième canapé de libre voyant que mon amie avait réquisitionné le premier et entreprit tant bien que mal de me couvrir avec la couverture que Damon me donnait.
Il s’assit sur le canapé a son tour et posa mes jambes sur lui.

- Tu ne vas pas dormir ? Lui demandais-je.
- Aller jusqu’à ma chambre avoisinante a celle de Stephan pour l’entendre ronchonner toute la nuit ? Non merci.
Je lui souris affectueusement et me leva rapidement.
- Pousses-toi. On va mettre le canapé en lit.
- Oula !! Mademoiselle veut que je dorme avec elle ? Ce serait-elle dévergondé ?
ricana-t-il.
- Arrête tes bêtises, on va dormir ensemble comme deux personnes adultes sans que tu ne tentes quoi que ce soit. Je ne veux tout simplement pas que tu dormes assis. Lui répondis-je amusé par son comportement pendant qu’il dépliait le canapé.

Damon enleva sa chemise et son jean et je senti malgré moi mes joues chauffer, même si je sais qu’il n’en verrait rien grâce à ma nouvelle nature. Je m’installais sous la couverture et le contempla attentivement. Je me rendis compte a cet instant qu’il était très beau, sa musculature tellement différente de Stephan mais pourtant tout aussi sexy, son regard bleu azur qui me faisait un effet a ce moment indescriptible. Gêné je détachais mon regard de lui pendant qu’il s’installait a mes côtés sous la couverture.

- Aller viens, me dit-il en ouvrant son bras pour que je puisse me caler contre lui. Suspicieuse j’hésitais avant qu’il ne continue. « On va dormir ensemble comme deux personnes adultes sans que je ne tente quoi que ce soit. » ne t’en fait pas.
Je ne me fis pas plus prier et vins me caler sur son torse tout en respirant son odeur enivrante.



Il me caressait le dos tendrement de son bras qui m’encerclait. Si je ne trouvais pas le sommeil rapidement ce serait moi qui irais tenter quelque chose. Je pris une grande inspiration et essaya vainement de me vider l’esprit. Sans façon. J’aurais un cœur il tambourinerait contre ma poitrine menaçant de sortir a chacun de ses gestes. Comme si ce n’était pas assez pour mon pauvre corps sans défense je le sentis se pencher pour embrasser le haut de mon front. Les frissons me parcouraient de toute part.

- Tu jubile hein ? Chuchotais-je.

Il ne répondit pas mais se contenta de rire silencieusement avant de resserrer son étreinte affectueusement. J’étendis alors mon bras sur son torse d’un geste possessif et le sommeil me happa sans que je ne puisse rien faire.


Dernière édition par Mandine le Mar 27 Aoû - 14:40, édité 1 fois
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Mar 27 Aoû - 13:18


Chapitre 4 : Révélations non dites


Le lendemain un léger rayon de soleil c’était infiltré dans la maison et me caressait doucement le visage. Je me retournais et découvris la place a côté de moi vide. Caroline dormait toujours quant à elle. Je pris donc l’initiative de préparer rapidement un café avant de filer avec elle. Intérieurement j’étais soulagée qu’il ne soit pas la a mon réveil. Je n’aurais pas su comment réagir. En contre partit aucune trace de Stephan, j’espérais seulement qu’il ne nous ai pas vu Damon et moi cette nuit, non qu’on ait fait quelque chose d’immoral mais j’ai quand même préféré dormir avec son frère qu’avec lui. Je massais mes tempes nerveusement pendant que le café coulait dans les deux tasses.

- Tu regrettes ?
Je me retournais vivement pour faire face a Caroline.
- Je n’ai rien a regretter, donc non.
- Vous étiez mignon tous les deux. S’amusa-t-elle. Tu aurais vu son regard se poser sur toi…
- Arrête tu veux. Il ne s’est rien passé et il ne se passera rien entre nous. C’est un très bon ami et ça reste là.
- Peut-être mais moi à ce que j’en dit … Enfin, Stephan ne t’a jamais regarder comme ça non plus. Et crois moi je n’aurais jamais pensé parler un jour de Damon comme ça.

Je ne répondis pas me contentant de poser les deux tasses face a nous.
- Réfléchit c’est tout … Je pense que ça pourrait être une bonne chose pour vous deux.
- Caroline !
m’exclamais-je d’un ton plein de reproche.
Elle leva les mains en l’air en signe de reddition et bu son café d’une traite avant de prendre ses clé de voiture. Je fis de même et posa les tasses dans l’évier avant de les laver.
- Tu as vu Stephan ? Lui demandais-je sans sourciller durant ma tâche.
- Oh je l’ai entendu ronchonner avant d’aller prendre sa douche. Aller dépêche-toi qu’on aille nous aussi en prendre une, j’ai l’impression de sentir le fauve alcoolisé.
- Ce n’est pas une impression !
riais-je en lui envoyant le torchon dans la figure.
- Hey !! protesta la blonde avant de me le renvoyer avec autant de vigueur.
Je mis mon manteau avant de me diriger vers la porte d’entrée suivit de mon amie et nous tombèrent nez a nez avec Damon, sac de croissant a la main et sourire enjôleur sur son beau visage.
- Spécialités françaises ?
- Désolé Damon mais il faut qu’on y aille. Je passerais dans l’après midi pour voir comment va Stephan !

Je lui fit une bise sur la joue tout en nous précipitant vers la voiture de Car’.
- Hey ! mais je ne vais pas manger ca tout seul ! S’exclama le ténébreux vampire derrière nous.
- Gardes-en pour tout a l’heure ! Criais-je.
Caroline démarra et au bout de quelques minutes me déposa chez moi avant de partir a son tour.




Je montais les escaliers menant a ma chambre en vitesse pour chopper quelques fringues à la vas vite afin de me diriger vers ma douche.
Jeremy n’était pas là, surement chez Bonnie. D’ailleurs il faut que j’y aille aussi au plus vite, pour que l’on puisse essayer de trouver une bonne raison a ma nouvelle force. Je n’avais pas pris le temps d’y penser réellement et cela m’inquiétais quelque peu. On s'était téléphoné toutes les deux un peu plus tôt et elle m'avais fait savoir qu'elle cherchait dans tous les bouquins qu'elle pouvait trouver.

Je repensais avec un demi sourire aux lèvres, a Katherine et me demandais ce qu’elle pouvait bien avoir de si croustillant a nous dire… Surement rien de bien important après tout, sinon la connaissant elle aurait bien plus insisté.

Et Stephan … Comment avais-je pu un seul instant me douter qu’il continuait son régime animal ? Cela faisait pourtant un moment qu’il n’était plus sous l’emprise de Klaus, On l’avait sevré, il avait l’air d’aller bien, comment n’ai-je pas pu plus me soucier de son cas, être a ses côtés dans cette épreuve… Je commençais sérieusement a regretter la distance que l’on s’était inconsciemment imposés tous les deux.

A la fin de ma douche je me préparais tranquillement avant de prendre mon sac et mes clés de voiture pour partir direction la maison de ma sorcière bien aimée.
A peine eu-je le temps de sonner a sa porte que cette dernière s’ouvrit à la volée sur une Bonnie mi inquiète, mi heureuse.
Elle me laissa rentré et je m’installais sur le canapé a côté de Jeremy après lui avoir fait une bise sur la joue.

- On t’attendait Elena. J’ai déjà commencé a chercher dans les bouquins de ma grand-mère mais cela ne sert strictement a rien, il faudrait trouver des archives de tes ancêtres peut-être, ou en discuter avec de vieux vampires, ou encore …
- Et stop,
rigolais-je devant une bonnie toute affolée. C’est pas forcément pressé non plus. Ce n’est pas comme si je ne pouvais pas maîtriser ma force ou autre. Ca ne s’est produit qu’hier après tout.
- Il faut peut-être que tu trouves Katherine ? Non ? Après tout ça a peut-être un rapport avec la lignée Petrova ?
- Possible oui Jeremy, je passe voir Damon tout a l’heure de toute façon. Je lui demanderais de l’appeler.

Nous continuions à parler de tout et de rien pendant plusieurs minutes jusqu’à ce que je me décide de les laisser en paix et repartir au manoir pour voir Stephan.
Je frappais doucement à la porte de la chambre de ce dernier. Un grognement me répondit par l’affirmative. Je m’immisçais alors dans la pièce doucement et m’installa sur son lit king size. Il était assis la tête entre ses mains crispées et ne daigna pas lever le regard vers moi.
Je soupirais tout en passant une main réconfortante derriere son dos.

- Personne ne t’en veux Stephan. Vraiment ! J’avoue que ça ne m’a pas fait plus plaisir que ça d’apprendre que tu carburais toujours au sang humain mais le mal est déjà fait de toute façon. On ne peut pas revenir en arrière.
- Je m’en veux a moi d’être aussi faible Elena. De ne pas pouvoir me contrôler et de mettre des vies en danger tous les jours. Je ne veux pas devenir ce monstre que j’ai essayé de garder caché si longtemps.
- Qui te demande de le cacher ? Si on essayait justement de le laisser sortir mais de le contenir pour éviter des morts ? C’est un entrainement c’est sur mais a trois on peut y arriver tu ne crois pas ?

Stephan se leva et se dégagea de mon étreinte pour se diriger vers sa fenêtre.
- Je ne sais pas. Et surtout je ne veux pas que tu assistes a ça. A cette faiblesse.
- Arrête de me considérer comme un petit être fragile Stephan !
M’énervais-je a présent. J’ai bien vu a quoi tu ressemblais pendant tes moments de « transe » et je ne suis plus quelqu’un a protéger je peux me débrouiller toute seule maintenant.
- Laisse-moi y réfléchir.
Finit-t-il d’un ton assez froid.
- Je sens que tu t’éloignes de moi de plus en plus alors que je ne cherche qu’a t’aider.
Un long silence se posa entre nous dans l’attente de sa réponse. Sans vouloir attendre plus longtemps je partie vexée de sa non réaction.
Damon était dans le salon un énième verre de bourbon à la main. Je me dirigeais vers la cuisine pour prendre une pochette de sang dans le frigo.
- Il est vide. M’interrompit Damon. Stephan a du fouiner par-là récemment.
- C’est pas vrai. Soufflais-je dépitée. Et aux vues du mécontentement du conseil face à la disparition de plusieurs poches de sang de l’hôpital il faut aller les chercher encore plus loin. Super !
Je m’affalais lourdement sur le canapé a ses côtés.
- J’ai entendu ta conversation avec lui… Je trouve que c’est une bonne idée. Mieux que « the bambi’s blood ».
- Hmm …
- Aller, ça va lui passer tu verras.
Me dit-il en me rapprochant de lui à l’aide de son bras.
On entendit une porte claqué en haut et Stephan descendre les escaliers précipitamment pour se diriger vers la porte d’entrée sans un regard vers nous.
Il ouvrit la porte pour sortir mais tomba nez à nez avec quelqu’un apparemment.
- Hello Stephi ! Ou vas-tu comme ça ?
Katherine bien sûr. Tant mieux au final je pourrais lui parler. Damon se leva et s’approcha du hall d’entrée pour voir ce qu’elle voulait.
Stephan grogna et la laissa entrée d’un air dédaigneux.
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Mar 27 Aoû - 13:27

Chapitre 5:Dangers et compréhension.



Nous étions à présent tous assis dans le salon, attendant patiemment que Katherine commence à parler. Bonnie et Caroline nous avaient rejoint avec Jer’, Matt et Tyler.
- Bon tu actives Katherine ? M’impatientais-je.
- Ne cherche pas a être désagréable avec moi futile double, tu perdras tout le temps a ce jeu là.
Je me renfrognais et attendit qu’elle veuille expliquer la raison de sa venue.
- Bon si je vous ai tous rassemblé ici c’est pas pour vous apprendre a coudre. on a un problème…
- Autre que notre Stephan en folie? La coupa Damon sournoisement.
Katherine lui lança un regard glacial suivit de son frère et la brune reprit tranquillement.
- Il y a un nouvel arrivant a Mystic Fall’s. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne sait pas se contrôler. Encore moins que Stephy. Vous avez regardez les infos au moins? S’exaspéra t’elle devant nos têtes. Ils ne parlent que de ces meurtres à la télé. Mots clés : Morsures, déchiquetés, grosse perte de sang … Et j’en passe. On est d’accord sur l’origine de la personne.
- Ma mère ne m’en a pas parlé, c’est bizarre. Songea Caroline .
- Je sais pas mais ce n’est pas tout. Katherine se leva et sortit de sa veste en cuir un bout de papier qu’elle tendit à Damon. Il y avait ça hier soir sur le pare-brise de ta voiture.
Damon déplia le bout de papier et lit a haute voix :
- « Je t’ai retrouvé … Que le jeu commence ! »
- Tu n’as aucune idée de qui ça peux être ? quelqu’un qui pourrais t’en vouloir ?
- Mon pauvre petit hybride, la terre entière m’en veut de mes faits et gestes.
- C’est sur que ça ne va pas être facile de savoir qui c’est !
ironisa Stephan.
- On va attendre que cette personne vienne a nous, c’est notre territoire après tout. On est plus fort tous ensemble et on connait Mystic Fall’s comme notre poche.
- Qu’est-ce qu’il nous dit que l’on peut te faire confiance Kathy ?
Demandais-je. Et surtout que tu veuille nous aider ? Qu’est-ce qu’on va y perdre encore ?
- Je suis pas là pour vous nuire. On est tous dans la même galère. Si on ne neutralise pas cette personne le conseil des fondateurs va pointer le bout de son nez et il nous trouvera pour faire la plus magnifique des exterminations. Vous devriez être content pour une fois que je ne sauve pas que ma peau. D’ailleurs ça reste une option …
Tout le monde resta silencieux. Cela rajoutait encore un problème de plus à la longue liste. Forcément on avait réussi a se « débarrasser » de Klaus. C’était bien trop beau pour que tout reste calme. Encore et toujours des ennuis. Cette ville nous portait la poisse.
Katherine se releva pour partir du manoir mais je l’interceptai avant qu’elle ne sorte.
- J’ai à te parler. Mon double me regarda dédaigneuse, puis poussa un soupir en levant les yeux au ciel en voyant que je ne cèderais pas.
- Bien … Je t’écoute.
- Hier … Il y a eu un problème avec Stephan…
- Ca je sais bien, mais encore ?
- Damon n’a pas réussis a le retenir tout seul, alors je suis allé l’aidé. Et bizarrement je me suis trouvé une force surhumaine… Enfin, encore plus surhumaine que d’habitude. J’ai réussi à le maitriser toute seule…
- La Forza Dei Petrova …
Murmura-t-elle.
- Quoi ?
- La force des Petrova. Je n’ai jamais connue cette force. Elle ne touche que très peu de personne de notre lignée. A ma connaissance seul deux femmes, dont toi, l’ont. C’est une force légitime, pour les vampires purs qui n’ont rien à ce reproché. Tu comprends le pourquoi du comment je ne l’ai pas eu.
Sourit-elle.
Je le lui rendis et fronça les sourcils en repensant à ce qu’elle venait de dire.
- Tu as dit deux femmes. C’est qui la deuxième ?
- Je ne connais pas toute notre lignée, Mais le seul truc que je sais c’est que très peu d’entre nous est devenu vampire. Et à mon avis la deuxième personne n’était pas Isobel.

Je ne répondis pas songeuse tandis que Katherine ouvrait la porte d’entrée.
- Ah j’oubliais… Elle farfouilla dans sa besace et me tendit quelques poches de sang. J’ai cru entendre que vous étiez a court.

Elle n’en dit pas plus et après m’avoir adressé un dernier sourire s’enfuit par la porte. Tout en me dirigeant vers le frigo pour les déposer a l’intérieur je repensais a ce qu’elle m’avait dit.
Ca me faisait tout drôle d’avoir une conversation tel quelle avec Katherine. Et j’étais presque sûre qu’elle avait un bon fond. Elle n’avait simplement pas fait les bon choix.
Je me retournais vers le salon et observa Damon pendant que tout le monde étaient pleine conversation sur la nouvelle que venait de nous balancer mon double.
Il regardait son verre songeur la bouche crispée. Je n’étais pas dupe, je savais qu’il se doutait de qui se cachait derrière ce mot.
Après quelques minutes de plus les autres partirent et nous laissèrent, Damon et moi seuls.

Nous étions posés dans la cuisine face à nos cafés. Le silence régnait mais était tout autant reposant face à la nouvelle que l’on venait d’apprendre.

- Dis-moi qui c’est cette fameuse personne Damon. Lui lançais-je de but en blanc.
- Si seulement moi-même je le savais …
- Si je te connaissais si peu j’aurais déjà lâché l’affaire.
- Eh bien lâche là parce que je ne suis au courant de rien.
Damon posa sa tasse sur la table assez brutalement et parti de la cuisine.

Sa réaction ne me surprenait pas le moins du monde, seulement je pensais qu’il me ferait plus confiance que ça. Pour moi on pouvait se confier l’un a l’autre et on se faisait confiance mutuellement. Je laisserais ma vie entre ses mains.
A mon tour je finis ma tasse et alla le rejoindre dans le salon.
Il était dos à moi et je le sentais tendu.

- Je ne peux pas te dire qui c’est Elena, tout simplement parce que j’ai trop d’ennemis dans le monde entier.
- Dans ce cas, on a plus qu’a attendre que cette personne ce manifeste. En espérant que face a Klaus c’est un agneau.
- Ca ne pourra jamais être pire soit dit en passant.
- Je sais Damon mais j’ai peur. On avait pas assez a gérer avec Stephan qu’il fallait encore que quelque chose nous tombe dessus. Quand est ce qu’on sera tranquille ? Qu’on pourra vivre paisiblement comme des personnes normales ?
- On ne pourra jamais vivre comme ça, parce qu’on n’est pas normaux.
Rigola le beau brun.
- C’est pas faux. Mais ça serais tellement reposant.
Damon s’approcha de moi et me pris dans ses bras. Il me déposa un doux baisé sur le front tout en me caressant les cheveux.

- Quand tout sera finit je t’emmènerais quelques temps loin d’ici. Un petit voyage entre ami sans Stephan l’éventreur, sans psychopathes qui nous veulent notre peau, sans blondie ni notre sorcière bien aimée. Juste nous deux seuls au monde. Et ça c’est une promesse.

Il me dégagea doucement de son étreinte et prit mon visage en coupe en caressant mes pommettes de ses pouces.
J’étais émue de ce qu’il venait de me dire et en aucun cas je ne voulais gâcher ce moment en disant ce que je pensais actuellement.

Je plongeais donc mes yeux dans les siens, azurs, et inconsciemment rapprocha mon visage. Sa respiration caressait mes lèvres légèrement tremblantes.
Je fermais les yeux désireuse qu’il fasse le premier pas, mais il préféra mettre mes nerfs a dur épreuve en penchant son visage vers mon cou. Il y déposa un baisé, puis un autre en remontant ma jugulaire, et un de plus sur ma joue. Son sourire en coin était déposé sur ses lèvres quand il entendit ma respiration se saccader. Ne pouvant plus attendre j’attrapai son visage pour coller mes lèvres aux siennes.

Elles n’eurent que le temps de s’effleurer puisque la porte d’entrée s’ouvrit en fracas.
Nous nous séparâmes brusquement sous le regard appuyé de Stephan.

- Ne vous gênez pas pour moi voyons, grogna-t-il.
Damon qui avait déjà commencé a fulminé alors qu’on nous dérangeait, finit par exploser.

- Qu’est-ce qu’il te prend à la fin ? Qu’est-ce que tu veux qu’on te dise ? Pauvre Stephan !! Il a toute la misère du monde à porter sur ses petites épaules si frêles. Laisse-moi te dire que tu n’entendras pas ça de ma bouche. Tu commences à nous gonfler avec tes sauts d’humeurs bidon. Tu la jette comme une mal propre quelques minutes auparavant et tu voudrais qu’elle continue à être à tes pieds comme un bon petit toutou ? Elle en est capable mais je ne la laisserais pas faire. Je ne la laisserais pas se détruire plus qu’elle n’est en train de le faire pour toi Brother. Elle a besoin de toi, de ta compréhension, et tu es infoutu de lui donner. Alors soit tu bouges tes fesses ou soit tu bouges tout court et tu la laisse partir.

- T’as finit ? Demanda Stephan dédaigneux.
- Pas encore.

A peine Damon eu prononcé ces deux derniers mots qu’il lui décocha un coup de poing magistral qui envoya valser Stephan contre le mur qui s’ébranla.

- Damon!! Arrête, tu vois bien qu’il est pas lui-même! criais-je, Choqué en me précipitant vers Stephan pour le relever. Grossière erreur… Damon me regarda furibond et en partant il crachat :
- Justement, tu le découvre Elena. Là il est lui-même .
Puis il partit en claquant la porte d’entrée a son tour.

Je n’arrivais pas a réagir, je regardais la porte maintenant close impuissante, les larmes me montaient aux yeux. Sans m’en rendre compte je lâchais Stephan et me précipita derrière Damon pour le retrouver et m’excuser de mon comportement précédent. Je ne pouvais pas le laisser partir alors que je commençais tout juste a comprendre ce qu’il se passait entre nous, et ce que je ressentais pour lui. Cet homme qui me faisait vibrer. Et que j’aimais profondément…
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Lenaa le Mar 27 Aoû - 14:30

Wouah génial ce chapitre ! Stefan et Elena ont rompu du coup ? Elena reconnait qu'elle aime Damon ❤ ❤ ! Cette fameuse "force des Petrova " m'intrigue ! Hâte d'avoir la suite ! Et de rien pour l'affiche Wink !
avatar
Lenaa
En possession du journal d'Elena.
En possession du journal d'Elena.

Messages : 243
Age : 20
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Elodie38 le Mar 27 Aoû - 14:50

Les chapitres sont extra tu le sais et l'affiche de Lenaa est sublime.

Vous avez un talent toute les deux Very Happy
avatar
Elodie38
En possession de verveine.
En possession de verveine.

Messages : 13
Age : 20
Localisation : Isere

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Mar 27 Aoû - 14:51

Merci beaucoup les filles Smile

Lenaa: Ben rompu oui et non. Rien n'est officiel au final. ^^ et oui la force des Petrova intrigue beaucoup de gens ^^
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Sam 31 Aoû - 20:19


Chapitre 6



Point de vue ?

J’observais maintenant depuis 45 minutes sa maison, Ressemblante à toutes les autres maisons avoisinantes mais avec pourtant plusieurs particularités qui faisait que ça ne pouvait être que la sienne.
Ce n’était pas la première fois que j’étais posté là devant. Je savais simplement qu’il était là chez elle… Je ne pouvais rien y faire… En fait si, si je le voulait vraiment je le décapiterais et le sortirais de chez elle plus vite qu’il ne le faut pour le dire. Mais quel serais son jugement à mon égard après. Elle l’aimait lui, pas moi mais lui. Et je n’ai jamais rien fait pour qu’elle essaie de m’apprécier un peu plus. Même le bracelet que je lui avait offert, même cette magnifique robe ne pouvait rien y faire. J’avais fait beaucoup trop de mal autour d’elle pour pouvoir avoir ne serais-ce qu’un regard aimable.

Si je me concentrais bien je pouvais entendre sa voix, et celle de l’autre aussi. Mais je n’avais aucune envie d’entendre les mots doux qu’ils pouvaient se lancer.
Le bruit du vent sur les feuilles du noisetier au-dessus de moi était apaisant. Les oiseaux virevoltaient autour de moi, pour eux apparemment je n’étais pas une menace.
Le soleil me faisais profiter de sa douceur sur ma peau. La rue quant à elle était déserte. On était dimanche je suis d’accord mais Mystic Falls n’est vraiment pas une ville mouvementé quel que soit le jour de la semaine. Mis à part les attaques quotidiennes de vampires. Surtout en ce moment. Le taux avait augmenté brusquement. Je me demandais bien qui cela pouvait être. Mais je ne m’en formalisa pas plus et me dirigea vers la porte d’entrée de la petite maison et y déposa une lettre. Mon écriture ornait sa devanture. En me relevant je posais mes doigts sur sa porte, presque en espérant qu’elle l’ouvre et qu’elle me voit en me lançant son plus beau sourire. A la place je me contenta de secouer la tête et de sonner à sa porte avant de disparaître a pleine vitesse. Ne laissant de ma trace que la simple lettre posté contre son mur.


Point de vue Caroline.

Tyler était penché sur mon ordinateur en train d’essayer de le refaire fonctionner avant que je ne m’énerve purement et simplement.
Cela faisait maintenant une heure que j’essayais de commander les nouvelles chaussures de mes rêves sur internet quand il a planté comme ça me laissant juste énervée.
Je tournais en rond dans ma chambre en fulminant pour la énième fois. Pauvre Tyler, il était vraiment patient avec moi, j’avais beaucoup de chance de l’avoir a mes côtés. J’aurais été à sa place je serais partie depuis longtemps au lieu de sortir avec une dingue pareille que moi . Mais c’est peut être ça qui lui plait justement ? Je ne sais pas. En plus de ça la sonette de ma maison viens de retentir ce qui me coupa de mes réflexions.
- Je reviens je vais voir qui c’est.
- Hum. Me répondit mon beau brun absorbé dans des fichiers trop intellectuels pour moi.
Je me précipitais dans les escaliers pour ouvrir la porte.
Personne. Je fronçais alors les sourcils et m’avança sur le pas de la porte pour regarder a droite et à gauche dans la rue. J’aimais pas ça du tout… 
Je fis demi-tour pour rentrer quand je vis sur le seuil une lettre avec une magnifique écriture sur le dessus. Je savais très bien qui ça pouvait être. Je la pris délicatement entre mes doigts et la fit tourner pour pouvoir l’ouvrir.

Caroline,

Je t’adresse cette lettre pour te dire que tu es conviée toi et tes amis à notre réception ce soir au manoir Mikaelson.
Avec tout mon respect et mon affection,
Klaus.


Bref net et précis. Ca ne pouvait être que lui. Il ne s’étalait jamais dans ses sentiments et c’était d’ailleurs un de ses traits de personnalité qui me frustrait. Ne pas savoir ce qu’il pensait de moi. Alors que pour ma part c’était évident. Quand je suis en sa présence il m’attire dangereusement. C’est bien ça le problème. Je ne peux me permettre de me laisser aller. Comment réagirais les autres s’ils l’apprenaient ? S’ils apprenaient que je convoitais le plus dangereux des hybrides, celui qui nous a fait plus de mal qu’autre chose… Et Tyler ? Je n’ai en aucun cas envie et besoin de vivre un triangle amoureux. Sans compter qu’il faudrait que je le cache et a Tyler et à Klaus.
Mon choix s’arrêtera là. Ce sera Tyler. Mon choix sera et restera Tyler. Ca ferais beaucoup trop de mal sinon… 
- Mon cœur ? C’était qui ? 
Je repris mes esprits vite fait.
- Personne Ty’ Juste une lettre de Klaus qui nous invite a sa réception ce soir. Qui nous invite tous.
Je l’entendis grogner à l’étage et souris malgré moi.
Je pris alors mon portable et décida de prévenir tout le monde.
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Sam 31 Aoû - 20:34

Chapitre 7 : Chez les Mickaelson

Point de vue Elena.


J’avais reçu un message de Caroline me disant qu’on était tous invité chez Klaus ce soir. Bizarrement je ne le sentais pas du tout. Pas que Klaus nous ai causé des problèmes récemment, justement on en entendait plus parler. Il nous laissait tranquille comme il l’avait promis. Mais je sais pas. Je sens qu’il va se passer quelque chose ce soir.
Déjà, est ce que Damon avait reçu lui aussi le message ? Est-ce qu’il allait venir ? Je ne l’avais pas trouvé après notre « dispute » par rapport a Stefan.
Je l’avais cherché partout dans la ville et surtout à plusieurs reprise au Mystic Grill.

Aucunes traces… Si seulement Ric avait survécu … 
J’étais posté devant ma glace et me contemplais. J’avais opté pour une robe rouge en mousseline. Cheveux légèrement bouclé et posés sur mon épaule droite, ainsi qu’une légère touche de maquillage qui faisait ressortir mes yeux chocolat. 

- Tu es prête ? Me demanda Stefan.
Je me regardais une dernière fois puis me retourna pour faire face a mon interlocuteur.
- Je suppose qu’on peut appeler ça prête.

Il me sourit et me présenta son bras pour que je puisse au final y passer le miens. Je ne le comprenais pas. Un jour il m’envoie balader, le jour d’après il est mielleux, le jour suivant il est comme avant … Doux et protecteur, aimant… 

Il m’amena vers sa voiture et nous conduisit chez les Mikaelson.
L’appréhension que j’avais ressenti quelques minutes plus tôt me repris soudainement.
On était en train de rentrer sur l’allée cailloutée de leur demeure et mon pouls s’accélérait brutalement. Si seulement je savais ce qui pouvait me faire stresser ainsi j’en serais bien heureuse. Peut-être était-ce seulement du fait que je n’avais aucune nouvelles de Damon ?
Stefan m’aida a m’extirper de la voiture et nous nous dirigeâmes vers la porte d’entrée. Je m’apprêtais a sonner quand la porte s’ouvrit sur Rebekah, sourire narquois posé sur son visage, elle se mit de côté pour nous laisser passer sans un bonjour. 

A l’intérieur le décor impressionnant nous faisait comprendre que nous n’étions pas du même monde. Ce n’était pas la première fois que je venais mais j’en étais a chaque fois bluffée.
Les lustres tous aussi lumineux les uns que les autres ornaient le plafond d’une hauteur surprenante empli de motifs diverses. 

Les tapisseries montraient en quelque sorte tous les siècles qu’ils avaient vécus. Différents plats étaient disposés sur de grandes tables en chêne massif, avec des mets au gout de tout le monde.
Bonnie et Jeremy se trouvaient vers l’une de ces tables et ils avaient tout l’air de ne pas savoir ou ce mettre. D’ailleurs nous étions tous dans le même cas. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on était loin d’être dans notre élément.
On discutait brièvement tandis que je promenais mon regard sur la salle en retournant la tête je tombais nez a nez avec Klaus.

- Ma chère Elena. Je suis honoré que tu es pu venir toi et tes amis. Me dit-il avec son insaisissable sourire. Mauvais ou pas ? On ne le saura jamais.
- On n’allait pas se défiler. C’est tellement aimable de nous avoir tous invités … Répliquais-je ironiquement.
- Cela aurait été très décevant de votre part effectivement. De plus j’ai été un homme de parole et j’ai tenu ma promesse.
- Il était temps que tu deviennes un vrai Mikaelson Niklaus. S’esclaffa Elijah en souriant gentiment tout en posant une main fraternelle sur l’épaule de Klaus.

Ce dernier sourit a son tour et inclina la tête pour prendre congé e nous et pouvoir aller voir ses autres invités . Je pu apercevoir Caroline dans une magnifique robe bustier vert émeraude buvant un verre en compagnie de Tyler.
- En quelle raison cette réception ? Demanda Stefan a Elijah.
- Je ne peux pas vous en dire plus puisque même moi je ne le sais pas. Sûrement pour ce faire pardonner indirectement de ces derniers mauvais actes. S’amusa-t-il.

Je souris amèrement et pris un verre avant de m’éclipser et de faire le tour de la salle. 
Il y avait beaucoup de personnes. Dont énormément que je ne connaissais pas. Elles ne venaient pas toutes de Mystic Fall’s. 

Je pris les grands escaliers de marbres et bouscula maladroitement une jeune femme aux cheveux bruns. Elle ne me paraissait pas inconnue au premier abord mais tout en m’excusant je ne m’en formalisai pas et continua mon chemin. 
Enfin je l’aperçu… Ses cheveux de jais sa musculature même de dos reconnaissable entre mille… 
Je m’approchais activement de lui en finissant d’une traite mon verre de champagne, sans doute pour me donner du courage, et m’apprêtais à lui parler quand je vis une furie blonde me passer devant et le prendre par le bras en rigolant niaisement. Encore elle… Décidément elle allait me pourrir la vie jusqu’au bout.

Rebekah était en train d’aguicher ouvertement Damon pendant la réception de son frère. Certes je cherchais une excuse pour ne pas faire paraître ma jalousie dévorante à la vue des personnes présentes autour de moi. 
Je me contentais de lancer un regard furibond vers eux et tourna les talons.

Caroline m’accosta rapidement et m’emmena vers une porte qui quand on l’ouvrit nous montra que ce n’était que des toilettes. 

- Qu’est-ce qu’il y a ?
- Il y a que Klaus me fait du rentre dedans devant Tyler ! 
Je me mis à rire tellement la situation devait être embarrassante pour elle.
- Mais ou est le problème ? Repousse-le! Tu … 
Je m’arrêtai brusquement de parler. Son visage était contrit… Elle pinçait les lèvres comme si elle était bouleversée.
- Non … Non Caro c’est improbable … 
- Je ne sais pas quoi faire Elena. Explosa la jolie blonde les larmes coulant sur son visage.
Je la pris dans mes bras et lui caressa les cheveux pour la calmer puis continua.
- Mais après tout le mal qu’il a pu nous faire ? Comment tu peux juste l’apprécier ?
- J’ai rien pu contrôler. Un peu comme toi et Damon. C’est plus fort que moi. J’ai passé du temps avec lui les derniers jours et il est vraiment différent avec moi, attendrissant, agréable, gentleman… Je n’arrive plus a lui tourner le dos, j’ai essayé je te le jure Elena mais c’est vraiment un calvaire.
- Je comprends. Je veux que tu sache que je ne te jugerais jamais de tes actes. Quoi que tu décides je serais de ton côté. Même si j’avoue que j’ai du mal à te voir a Klaus. Mon dieu … Klaus quoi … Je vais avoir du mal a m’y faire. Et je ne vais pas te mentir, c’est pas parce que tu le porte dans ton cœur que ça va être pareil pour moi.
- Je sais ! Je ne te demande pas ça… Juste d’être avec moi et de me soutenir. 
- Mais bien sur que je serais là. Tu en as tellement fait pour moi ces derniers temps que je ne te lâcherais pas. Mais… Si tu es sur qu’il peux se passer quelque chose de bien et durable avec … Eurk … Le temps que je m’y fasse désolé … … Klaus, met tout de suite les choses au clair avec Tyler. Et prends surtout ton temps avec l’hybride.
- Ne l’appelle pas comme ça ! Rigola Caroline en me tapant l’épaule. Mais oui je prendrais mon temps je ne vais quand même pas larguer Tyler pour tout de suite me mettre avec Nik. Je me ferais passer pour quoi après. 
- Nik ? Caroline rougit… Non sérieux vous avez déjà des petits noms ? M’esclaffais-je.
- Non c’est rien du tout ça … 
Je me mis a rire de plus belle et entraîna Car’ dans mon hilarité !
Une fois calmées Caroline continua.
- Ne le dit a personne s’il te plait. C’est à moi de le faire.
- Oui t’en fais pas va .
- Et toi avec Damon, ou Stefan d’ailleurs j’ai peut-être loupé des épisodes ?

Je lui expliquais brièvement les lignes principales de l’histoire sur un ton coupable et d’une voix tremblante que je ne pouvais plus contrôler. A son tour elle me prit dans ses bras. On était décidément de vrai madeleines ce soir.

- J’ai juste un truc à te dire pour ma part du moins. Dis-lui enfin, une fois pour toute tout ce que tu ressent… 
- J’ai voulu le faire tout à l’heure mais il était avec Sainte Rebekah … 
- Tu oublies que tu parles de ma futur belle-sœur là !!!S’indigna en rigolant Caroline, ce qui me fit sourire a mon tour. Mais tu t’en balance que Rebekah soit là ou pas. C’est toi qui compte. Alors maintenant tu bouges tes jolies petites fesses et tu vas le voir !!

Tout en séchant mes quelques larmes j’acquiesça et nous nous dirigeâmes vers la sortie des toilette. 
Laissant Caroline avec ses occupations j’entrepris une nouvelle fois de chercher Damon. Ce ne fut pas long, il était posté dehors contre la rambarde de pierre et buvait son incontournable bourbon.
Je m’approchais doucement, d’un pas hésitant et ne me rendis pas compte qu’il était déjà a quelques centimètres de moi.

- Je me demandais quand est ce que tu allais venir. Me dit il tout en gardant le dos tourné.
- Il faut que je te parles Damon.

avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Sam 31 Aoû - 20:36

Chapitre 8: Panique à bord.
- Il faut que je te parles Damon ...
- Le Problème c’est que moi je n’ai aucune envie de te parler. Me lança-t-il de but en blanc.

Puis il finit son verre d’une traite et partit sans oublier de me bousculer au passage.
Je restais planté là pantoise face a sa dernière reflexion… Non ! Il ne s’en tirera pas comme ça ! C’est moi qui me défile d’habitude, pas lui. Je pris mon courage a deux mains et me retourna vivement pour pouvoir le rattraper et tout lui balancer. C’est ce que j’aurais fait si je n’avais percuté quelqu’un et ne m’étais pas retrouvé sur les fesses !!
Je rassemblais le peu de dignité qu’il me restait et me releva tout en observant la personne en face de moi qui ricanait.
C’était la femme que j’avais croisé dans les escaliers.

- Alors c’est à ça que ressemble la célébrissime Katherina Petrova ? Pas très glorieux je dois dire. S’esclaffa-t-elle sournoise.
- Qui es-tu ? Demandais-je ignorant ce qu’elle venait de dire.
- Comment ça qui es-tu ? Tu devrais pourtant te souvenir de moi Kath’ !
- Il y a erreur sur la personne je ne suis pas Katherine. Je m’appelle Elena, et je te repose la question qui es-tu ?
- Elena tu dis ? Bien, au moins toute la famille sera rassemblée. S’extasia-t-elle. Moi c’est Ashley. Bonjour Elena, au revoir Elena. ( oui petite pensée a Katherine avec John )
A peine eu t’elle finit sa phrase que ce fut le trou noir. Tout ce que j’avais pu voir c’était ses mains me briser la nuque.

J’entrouvris les yeux, une forte lumière m’éblouissant et me rendis compte que j’étais dans une petite pièce, surement un placard a balais, mais sans balais.
D’un geste automatique je me massais la nuque puis me releva difficilement. J’ouvris la porte a ma gauche pour regarder plus précisément ou je me trouvais. J’étais heureusement toujours chez Klaus.

Le manoir était calme, vide. Tout le monde était partit. Je regardai l’heure sur mon portable, 3h du matin ?!
Toute ma notion du temps était partie. Mais ce qui était le plus bizarre c’est que j’étais seule. Il était forcément arrivé quelque chose aux autres. Stefan ne serait jamais parti sans moi.
Je fis le tour de la demeure pour m’en assurer.

Au bout de quelques pièces visitées j’entrai dans le bureau ou je m’étais trouvé quelques mois plus tôt avec Esther Mikaelson.
Je vis deux pieds dépasser de derrière la table en face de moi et je me précipitai affolé pour voir qui c’était. Mon dieu, Rebekah.

Elle n’avait pas de pieu dans le cœur ni de trace de sang. J’en déduisis qu’on lui avait brisé la nuque a elle aussi. Je me mis à la secouer violement, heureuse au final de ne pas être toute seule et oublia la rancœur que je pouvais lui porter quelques heures plus tôt.
La belle blonde se releva brusquement pour reprendre son souffle.
Elle regarda partout dans la salle se tenant la gorge avant de poser son regard sur moi .

- Toi aussi ? Me demanda-t-elle .
- Oui, mais ce n’est pas le problème … Il y a plus personne dans le manoir. Juste toi et moi. Les autres on disparut.
Rebekah se leva avec peine en grimaçant.
- Klaus ? Elijah ? Kol ? ils ont tous disparus ? Je pouvais ressentir toute sa peine dans ses paroles. Et je voyais vraiment ressortir son humanité a ce moment précis.
- Tous … Même Stefan, Damon, Caroline, Jeremy et Bonnie. Dis-je paniquée à l’idée qu’ils puissent leur arriver quelques chose.
- Ok restons calme et réfléchissons. Tu as une idée de qui aurait pu faire ça ?
Je lui racontais alors ma rencontre avec la femme mot pour mot et me rappela soudain Ce que Katherine nous avait dit quelques temps auparavant.
- Quoi ? Cette Ashley serait de ta famille ?
- Je sais pas du tout. Lui répondis-je en me prenant la tête dans mes mains. Elle a dit « au moins toute la famille sera réunie. » Ou un truc du genre.
- Elle ressemblais a quoi ?
- Même taille que moi, brune cheveux long. Un air familier… Je sais pas … C’était tellement rapide.
- Je m’en fou concentre toi ! s’énerva-telle.
- Yeux chocolat…
- Elle n’avait pas une robe Noir ?
- Si mais tu l’as bien vu non ? C’est pas elle qui t’a ( je mimais le geste de la nuque brisé) ?
- Tu crois vraiment qu’elle serait venue seule dans une maison remplie d’originels ? Ca serait du suicide. Non Ils étaient tout un groupe. C’est un mec qui m’a fait ça. Il avait une force incroyable.
- Tu te rappelles a quoi il ressemblais ?
- Bien évidement. S’exaspéra-t-elle. Mais je n’ai aucunement besoin de te le dire. Tant que moi je le sais.
Ca y est! Elle commençait à m’énerver. C’était trop beau pour être vrai.
- On est à deux à chercher des personnes auquel on tiens énormément.
- Qui t’as dit qu’on ferais équipe. Je m’en fou des autres. Et je n’ai aucune envie de t’aider. Tu peux aller te brosser. Pauvre fille.
Je bouillonnais intérieurement depuis déjà un moment sous la pression du moment et sans plus me retenir je la plaquais contre le mur d’en face en serrant sa gorge. Je ressentais encore cette force incontrôlable. Rebekah commençais a essayer de se débattre et suffoquait de plus en plus, les yeux exorbités.
- Co … Comment ? Haleta la jolie blonde.
- Je ne te donnais pas le choix au final. Ma voix était posée et calme mais je réussis moi-même a me faire peur. On va faire équipe pour que ça aille plus vite. Et en plus de ça on aura peut-être un minimum de chance pour que Katherine ne soit pas encore capturée. On est d’accord ?
Rebekah continuais de se débattre.
- Est-ce qu’on est d’accord ? M’agaçais-je.
- O…K .
- Bien. Répondis-je en la lâchant alors qu’elle s’écroulait par terre. Elle se re-massa la gorge endolorie.

Je me sentais a présent toute molle… Comme si j’avais utilisé toute mon énergie. Surement a cause de cette force je suppose. Mais qu'est ce que c'était grisant de pouvoir se faire respecter par un Originel arrogant. Surtout elle, pensais-je.
Rebekah me regarda menaçante et sans plus attendre nous partîmes essayer de trouver Katherine.
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Sam 31 Aoû - 20:39


Chapitre 9: Partir un Jour ♪♫ ...

On était dans la voiture de Katherine, après l’avoir trouvé, en direction du manoir et je repensais a cette soirée chaotique. J’allais tout révéler sur mes sentiment a Damon et au final je n’ai rien pu faire. J’ai parfois l’impression que le destin nous empêchait de nous mettre ensemble, nous empêchais d’être heureux une bonne fois pour toute… Je poussais un soupir de mécontentement et m’extirpai de la voiture une fois arrivé pour rentrer dans la grande maison suivit de mes deux acolytes.

Nous nous posâmes dans le salon et avant que je puisse dire quelque chose Katherine prit la parole.
- Ecoutez, il faut trouver une sorcière. Elle se tourna vers Rebekah. Je suis sure que tu en as une en stock toi vu les contacts que tu as avec ta famille de fou furieux.
La blonde grogna mais acquiesça de mauvaise grâce. Elle avait toujours en travers le fait que j’avais réussis a la maitriser et ce sentiment était grisant. J’affichais un sourire victorieux sur mon visage.

- Oui j’en ai une en stock comme tu dis mais elle se trouve San Francisco en ce moment même.
- Bon une fois qu’on l’aura trouvé on pourra faire un sort de localisation, je suppose qu’ils sont tous au même endroit en ce moment. Enchainais-je précipitamment.
- Eh bien on est en route c’est partit. Prenez des affaires au cas ou ça nous prenne plus de temps que prévu. Remarqua Rebekah.J’ai pris ce qu’il fallait chez moi.

Katherine et moi montions a l’étage pour prendre quelques fringues quand cette dernière me plaqua violement par surprise contre le mur.
- Qu’est-ce que t’as ? Suffoquais-je.
- Et toi qu’est-ce qu’il t’as pris de l’amener avec nous ? On ne peut pas avoir confiance en elle!! Tu es définitivement abrutie ?
- En attendant elle a aussi ses frères a retrouver. On est tous dans le même bateau. Donc autant avoir une Originel de notre côté tu ne crois pas ? Lui fis-je remarquer en détachant facilement sa main de mon cou.
Katherine remarqua mon geste et écarquilla les yeux.
- C’est donc vrai ? Tu as hérité de la force des Pétrova ?
- Apparemment…
- J’espère que tu sais ce que tu fais. Continua-t-elle avant de disparaître.

Après avoir toutes rassemblées nos affaires nous prîmes la route en acceptant avec peine nos coéquipières de voyage. Nous prîmes l’avion a Richmond aux vue de la distance qui nous séparait de San Francisco. En voiture cela nous aurait pris 3 voire 4 jours tout au plus.
Je m’installais sur mon siège pressée d’arriver au plus vite. Katherine se mit a côté de moi en me glissant un « je t’aime pas mais tu seras surement de meilleure compagnie que la blondasse si tu te la ferme pendant le voyage. » Je n’argumentai pas et mis mes écouteurs dans les oreilles non sans entendre le ricanement de Rebekah sur le siège en face de nous, ce qui fit fulminer encore un peu plus Katherine.
Pour ma part je souriais face à la haine que se portaient les deux filles.

Le temps de vol était estimé a 11h. On faisait une escale apparemment je ne sais où et je m’en contrefichais royalement.
J’espérais juste arriver a temps. Pour Damon, Bonnie, Caroline, Stefan, Tyler, Jeremy et même Elijah.
Je ne pouvais permettre qu’il leur arrive quelque chose. J’en mourrais.
Je pensais aussi a Katherine qui étais amoureuse de Stefan. Je me trouvais alors égoïste a cet instant. Certes on ne s’appréciait pas plus que ça mais elle ressentait la même chose que moi au final. Elle avait peur. Cette peur qui te tenaille le ventre…

Je me rappelais alors la conversation assez aimable que l’on a eu la veille par rapport a ma force. Elle m’avait montré une facette d’elle que je ne connaissais pas. Je suis sure qu’elle n’avait pas entièrement mis le bouton off sur ses sentiments. Elle ne serait pas capable d’aimer Stefan autrement. Elle jouait de sa méchanceté. C’est bien plus simple pour elle. Elle a toujours joué en solitaire après tout. Alors pourquoi se faire aimer. J’espère secrètement que l’on puisse s’entendre un jour car on avait bien plus de point en commun qu’elle ne voulait bien le croire.

Rebekah aussi devait avoir peur. Pour sa famille en particulier. Je n’arrivais cependant pas à la cerner. Je savais que c’était une personne sensible mais elle ne voulait elle aussi surtout pas l’afficher, sa atténuerais sa méchanceté. Elle ne serait plus crédible. Mais je me rappelais alors la peine qu’elle avait eu quand je lui avait fait des révélations sur sa famille… Que ce n’était pas Mickael mais bien Klaus qui avait tué Esther sa mère. Elle avait été effondré d’avoir tant aimé le tueur qu’étais son frère. La elle n’avait pas pu retenir ses sentiments. Cela m’avais fait beaucoup de peine pour elle, de la voir pleurer comme ça… J’en avais limite eu envie de la prendre dans mes bras. Mais c’est une fille avec un fort caractère.

Je repensais aussi a Caroline et à la confession qu’elle m’avait faite, sur elle et Klaus. En réalité j’avais peur pour elle. Peur que Klaus ne change pas, même pour l’amour qu’il porte à ma meilleure amie… Elle avait l’air tant attachée a lui. J’espérais en contrepartie, que s’il le pouvait, qu’il la protège du mieux qu’il peut là où ils sont. Cela remontera surement l’estime que je lui porte.

Et pour le coup mes pensées dévièrent vers cette fameuse Ashley ? Que nous voulait-elle ? J’enlevais mes écouteurs brusquement et tapotai l’épaule de Katherine.

- Je ne t’ai pas dit quelque chose un peu plus tôt ? Grogna-t-elle.
- J’ai un truc, que j’ai oublié de te dire, super important. L’ignorais-je.
Je commençais alors a lui raconter ma rencontre avec Ashley. Et pour finir lui demanda si ce nom lui disait quelque chose.
- Ashley tu dis ?
- Oui ?
- Non ça ne me dit rien pour le moment. Peut-être quand je la verrais je ne sais pas. Mais si elle connait notre lignée c’est qu’il y a bien une raison.

Je restais silencieuse face a cette hypothèse et replongea dans mes pensées. Qui se dirigeaient directement vers mon beau brun. Et sur son visage que je m’endormie paisiblement !

avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Sam 31 Aoû - 20:40

Chapitre 10: Prisonniers !

PV Damon

Je me réveillais brusquement en essayant de reprendre tant bien que mal mon souffle. Je sentais ma mâchoire écartée, ma bouche était ouverte et sèche et j’étais dans l’impossibilité de la fermer. Je baissais les yeux et vis sur mon visage une étrange machine noir mais finalement reconnaissable. Une machine noire que je n’avais pas vu depuis des lustres. La muselière pour les vampires. La dernière fois que je l’avais vu sur quelqu’un c’était sur Katherine il y a une centaine d’années… Avant de me faire tuer par mon propre père.
Je commençais à me débattre furieux mais les lianes qui m’enserraient les poignets étaient bien évidemment imbibées de verveine. La brulure que je ressentais à l’ instant était fulgurante.

J’entrepris de me calmer pour garder mes forces et promena mon regard dans la pièce ou je me trouvais. Une grotte soit-dis-en-passant. L’humidité faisait perler le plafond rocailleux et des gouttes tombaient tout autour de moi. Enfin de nous.
Horrifié je vis Stefan dans le même état que moi avec a ses côté Caro, Elijah, Tyler, Klaus, Kol, Finn… Bonnie était là aussi avec Jeremy mais sans muselière. Ils étaient simplement attachés et baignaient dans une mare de sang. J’eu du mal a percevoir les battements de leur cœur.
Ils étaient bien là pourtant mais très faibles…

Je me remis a me débattre en gémissant quand je sentit les lianes me bruler la peau une fois de plus. Nous étions assis à même le sol. La muselière m’empêchait d’émettre le moindre son. Mais mes gesticulations et le bruit de mes chaines que je faisais bougé réveilla Klaus et Finn. Finn qui était le plus proche de Jeremy et Bonnie. Il pourrait peut-être essayer de se rapprocher et de donner un peu de son sang a Bonnie. Histoire que la sorcière trouve une solution pour nous sortir de là.

Cet abruti me regardait bêtement alors que je le suppliais du regard en lui montrant Bonnie a ses côtés. Klaus plus vif d’esprit apparemment lui infligea un coup de coude dans les côtes ce qui fit pousser un gémissement a son frère. Ce dernier compris enfin le message et essaya de se déplacer vers la sorcière. Non sans bruit au passage. Ses chaînes trainant a sa suite dans un bruit métallique lugubre qui résonnaient dans la grotte éclairé par un simple flambeau. Il poussa comme il put Bonnie pour que son corps en l’occurrence sa tête se rapproche de lui. Bonnie tomba vers lui comme il l’espérait Mais sa tête frappa une pierre tranchante. Son sang s’écoulait rapidement ! J’écarquillais les yeux et me débattis de plus belle, je sentais une des chaines commencer a céder.

Finn, horrifié s’entailla précipitamment le coude sur la roche contre lequel il était posé et le tendis contre la bouche de la métisse. Quelques gouttes de son sang coulèrent a l’intérieur mais pas assez la plaie s’étant déjà refermée. Il recommença encore et encore l’opération Jusqu’au moment ou une détonation retentie. Un pieu avait filé a toute vitesse devant mes yeux et avait fini sa course dans le flanc de Finn qui écarquilla les yeux de douleur. Il perdit aussitôt connaissance, trop faible.

Une jeune femme entra dans la grotte par une grille métallique. Elle était brune plutôt bien faite, une arbalète posée sur son épaule avec laquelle elle avait tiré le pieu. Elle s’approcha du corps de l’Originel et lui balança un coup de pied dans les côtes pour vérifier son état. Elle remis Bonnie, qui reprenait des couleur, en position assise. Puis se tourna vers moi.

- Coucou Salvatore ! Tu te souviens de moi ? Ah oui c’est vrai pardonne moi a l’époque je ne m’étais pas vraiment présentée. Je suis Ashley. Celle a qui tu as décimé son âme soeur !!
Il s’appelait Fred. Tu ne te souviens toujours pas ? En 1912 ? Strasbourg en France ? Temps pluvieux, une envie incessante de tuer. Et tu l’a trouvé dans un bar avant que je ne puisse le rejoindre. Oui il était humain, tu le savais tu avais juste soif. Mais j’étais là, dans une ruelle et j’observais. Je n’ai rien pu faire que tu étais déjà partis content de toi et repu. Elle me planta un bout saillant de son arbalète dans la gorge. Je gémis de toutes mes forces. Tu sais ce que ça fait de perdre son âme sœur sous ses yeux ? Ne t’en fait pas t’a belle Elena, ma descendante viendra pour vous délivrer dans peu de temps je le sais.
Mais elle, elle ne sais pas ce qui l’attends. Même ma mère Katherina, ne le sais pas. Cette traitresse qui n’a pas cherché a me retrouver… C’est l’heure de ma vengeance, je veux tous vous voir souffrir. Cette bande d’ami si pathétique. Elles ne vont pas tarder. Ne t’inquiètes pas …

La brune partie après avoir retiré son arbalète de ma gorge. Ce qui me fit suffoquer…. Mon dieu Elena !! Katherine !! Elle ne savent rien …
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Lenaa le Dim 1 Sep - 9:55

Oh la la Shocked quels chapitres ! J'en ai loupé des trucs ! Cette Ashley qui veut se venger de Damon , ça sent pas bon pour eux ça Rolling Eyes . J'espère que le trio pourra tous les délivrer et qu'Elena va retrouver Damon et lui avouer ses sentiments :love: ! Hâte de lire la suite Wink !
avatar
Lenaa
En possession du journal d'Elena.
En possession du journal d'Elena.

Messages : 243
Age : 20
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Mandine le Dim 1 Sep - 15:12

Merci ma belle Very Happy
avatar
Mandine
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.
En possession de la boussole de Jonathan Gilbert.

Messages : 501
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Lenaa le Dim 1 Sep - 15:44

De rien :love: ! A quand la suite Very Happy ?
avatar
Lenaa
En possession du journal d'Elena.
En possession du journal d'Elena.

Messages : 243
Age : 20
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DE] De chair et de sang ... ( chapitre 26 p.6 )

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum